ContactPlan du site
      • bandeau N 2 site internet 980x190.jpg
Actualités
      • Publié le
      • 20/03/2017
      • Tour de Normandie #1: les réactions

      • Après la victoire de Laurent Pichon ce samedi sur la Classic Loire Atlantique, Fortuneo Vital Concept poursuit sa bonne série. Ce lundi, Anthony Delaplace remporte la première étape du Tour de Normandie.
        • Capture_d_ecran_2017_03_20_a_18.42.56.png
          Capture_d_ecran_2017_03_20_a_18.51.53.png
          Capture_d_ecran_2017_03_20_a_17.37.07_v2.png
            • Crédit Photo : David Allais / Tour de Normandie
             
            Anthony Delaplace 
             
            « C’est une grande joie de gagner aujourd’hui. J’avais prévu d’attaquer, je savais que je ne pouvais pas gagner si on arrivait groupés, j’aurais fait une place entre 5 et 15ème… J’ai décidé de jouer le coup de loin et ça a marché. On s’est parfaitement entendu avec Justin, on a collaboré jusqu’au bout, c’est un très bon coureur.
             
            Pendant 30 kilomètres, j’étais à bloc, je n’ai pas vraiment eu le temps de profiter par contre j’ai vraiment savouré le passage sur la ligne et les cinq minutes après l’arrivée. J’étais très attendu par la presse, mes supporters et mes proches. J’avais envie de bien faire sur mes terres, de me faire plaisir et d’attaquer. Depuis 2011, je cours derrière une victoire, j’avais accumulé plusieurs places de deux, relever les bras me fait vraiment plaisir.
             
            Enfin… j’ai produit un effort tellement violent que je n’ai pas réussi à lever les bras après la ligne (rires). J’étais content samedi pour Laurent. On avait tenté un coup collectif puis Laurent a pris sa chance. Ça m’a donné des idées et je me suis dit qu’il fallait s’inspirer de cela. J’aurais pu tout perdre aujourd’hui, ça a marché et tant mieux. Comme a dit Sébastien Hinault il faut risquer de perdre pour gagner. »

            Elie Gesbert 
             
            « J'ai été gêné par une chute au début et avec Boris on s'est retrouvé dans la cassure, ce qui nous a fait perdre du temps. On a dépensé de l'énergie pour revenir. Avec le vent, les bordures étaient inévitables et chacun voulait se placer, on sentait la nervosité.
            L'arrivée dans la bosse était décisive, les costauds se sont retrouvés à l'avant. De mon côté, je n'ai pas eu de douleur mais je gardais mes mains sur les freins par peur de chuter à nouveau. J'espère que ça ira de mieux en mieux cette semaine. »
             
            Roger Tréhin (directeur sportif) 
             
            « On est dans une super dynamique. Notre équipe court pour gagner et cela fonctionne. Justin Mottier a attaqué lors du premier passage sur la ligne d’arrivée et Anthony a accompagné le coup. Antho était légèrement plus fort, il passait des relais très appuyés, mais ils se sont bien entendus jusqu’au bout.
             
            Au briefing ce matin, Antho nous a dits qu’il voulait attaquer dans le circuit final. Il a pris ce risque et ça a payé. Il n’avait pas gagné depuis un moment, il gagne chez lui en Normandie, je suis très content pour lui.
             
            On était attendu sur cette course, une victoire dès le premier jour nous permet d’aborder la suite sereinement. Anthony possède 35 secondes d’avance au général, ce sont des épreuves très compliquées à contrôler mais on a déjà rempli notre objectif. On va se faire plaisir sur les prochains jours. »