ContactPlan du site
      • Capture d ecran 2017 02 19 a 21.37.39 980 190.jpg
Les billets de la rédaction
      • Billet du
      • 21/01/2017
      • Bien plus qu'un magasin

              • Capture d ecran 2017 01 21 a 10.07.34.png

             

             

            • Ce vendredi-soir, Guy le Gall avait convié ses amis à une cérémonie sympathique. Histoire de fêter de la plus belle des manières le départ en retraite du vélociste de Landerneau et de son épouse Eliane. Au fil de cette soirée, on comprend que ces magasins de vélo "à l'ancienne" sont bien plus que de simples boutiques.

             

            Il y a eu des discours mais pas de larmes ni de trémolos dans la voix ! Oui, Guy part avec le sourire car, après avoir tiré un long bout droit en tête d'échappée, il s'est écarté et a passé le relais à un jeune successeur. La boutique de Landerneau va donc continuer à accueillir le client. Mais peut-on parler uniquement de clients ? Ce vendredi, ce sont des amis qui ont tenu à saluer le couple après quarante ans de conseils et de dépannage. La meilleure preuve, ce sont ces cadeaux qui ont été offerts au couple de la rue Alain Daniel: des liens s'étaient noués au fil des saisons, des achats de vélo, des découverts de nouveaux matos...

            Ces boutiques ont des allures de centre culturel, de café du commerce, de loge de concierge... On y admire le pro du coin qui affiche la grande forme, on y critique untel qui ne met pas beaucoup le nez à la fenêtre lors des sorties des cyclos, on a forcément un avis sur le dernier Garmin qui détecte les Fangio en voiture ou sur le produit Finish-line qui nettoie l'velo tout seul. On y surprend encore certains fans de Poupou qui en viendraient presqu'aux mains avec les sujets du Roi Jacques. 

            Et l'odeur !? Une boutique comme ça, ça sent la graisse rose et le caoutchouc neuf; ça sent le maillot encore chaud qui sort du carton Noret. Et puis, il sent aussi la transpiration, ce magasin ! Ici, on n'hésite pas à s'arrêter en pleine sortie, parfois pour une bonne raison technique, parfois (souvent) parce-que ça permet de lever le pied et de couper un moment bien au chaud. Heureusement que ces magasins n'ont pas la licence IV car on y passerait toutes nos soirées au comptoir, en refaisant des courses déjà terminées depuis des décennies. 

            Guy va désormais pouvoir astiquer les rivets de sa selle avec ses amis du mercredi... Et il pourra aussi trouver des amis du lundi, du mardi, du jeudi, du vendredi et même, luxe suprême, du samedi ! Méfiez-vous car l'ancien lauréat de l'Essor Breton va retrouver la grande forme et il faudra s'accrocher pour tenir la roue arrière de son Look, comme d'habitude rutilant.

             

            Gurvan Musset

             

            PS: Guy pourra désormais partir l'esprit tranquille et le coeur léger sur les routes du Tour de France, au volant de la voiture de nos confrères du Télégramme. Retraite ou pas, qu'il compte sur nous pour le chambrer quand on l'apercevra en tête de course, dans une descente de col, devant le maillot jaune. Bah... Tant qu'il ne fait pas les sprints...

            PS bis: bon courage à Christophe, le célèbre mécano de la maison, qui va encore devoir supporter un patron du nord Finistère...

          • Video
          • Gurvan Musset