ContactPlan du site

Les billets de la rédaction
      • Billet du
      • 08/09/2009
      • Aidez-les !

          • L’embarras du choix dimanche dernier, pour le fan de vélo de notre belle pointe bretonne… Pas mal de bonnes excuses pour éviter le poulet frites qui traine en longueur. Des juniors et un champion de France dans le Morbihan ; une finale et du suspens en veux-tu en voilà sur le Circuit de l’Aulne à Châteaulin ; l’élite des descendeurs VTT sur les contreforts de Lopérec… Bref, on se frotte les mains, un très bon dimanche en perspective.

            Pour ma part, j’avais opté pour les casqués des Monts d’Arrée ! Après une bonne marche à l’ombre des bois du Nivot, je parviens au bord de la piste tracée en prévision des championnats de Bretagne. Mon fils n’en revient toujours pas : lui qui explose de joie s’il réussit péniblement à lever la roue avant de son vélo assiste pour la première fois à ce genre de course.

            C’est bien simple : son vocabulaire de l’après-midi s’est résumé à « whouaaaaaa », « génial » et « trop cool ». La bouche restait ouverte et les yeux demeuraient largement arrondis ! LA découverte… Si vous n’avez jamais assisté à de telles courses, vous ratez un très bon moment. Qu’ils soient débutants ou déjà réputés, hommes ou femmes, ces coureurs ou plutôt ces pilotes des plus adroits méritent notre respect ! Chapeau bas…

            Et je ne vous parle pas de l’atmosphère… Sympa, cool… Aucune tension… Nous sommes bien loin des lignes d’arrivée des circuits routiers où il règne parfois une ambiance quelque peu tendue. Même lorsque le chronométrage a fait défaut, même lorsque certains coureurs ont descendu « pour du beurre », pas une seule fois le ton n’est monté ! Imaginez les mêmes problèmes sur la route ou sur la piste dans le cadre d’un championnat de Bretagne…

            Le vélo a tout à gagner en encourageant cette pratique ! A une époque ou de nombreux parents hésitent à lancer leurs enfants sur les routes encombrées et dangereuses, voilà une alternative des plus intéressantes. Tout comme le BMX, la descente pourrait nous permettre d’attirer bon nombre de jeunes sportifs…

            Messieurs les grands pontes du cyclisme breton… Je me permets cette petite suggestion : offrez un système de chronométrage digne de ce nom à ces spécialistes de la descente ! A respecter, à considérer ces « autres » disciplines, vous avez, nous avons, le vélo a tout à gagner.

            Gurvan Musset