ContactPlan du site
      • bandeau N 2 site internet 980x190.jpg
Tête de peloton
      • Stéphane SIMON

          • Stéphane Simon, né le 20 novembre 1973 à Brest (29)

            Pédale Plouvien, Jean Floc'h, Plouvien U, Bic 2000

            Très bon coureur, qui ne décrocha sa première victoire qu'à 20 ans mais qui se rattrapa très largement par la suite, avec des belles compétitions à son palmarès et de nombreuses places d'honneur !

          • L'année 1993 est synonyme de sa première victoire, à Gourin et 1996, celle de son accession en 1ère, comme on dit ! 

            Il rejoint alors l'équipe Jean Floc'h dirigée par Philippe Dalibard en 1997 et se classe 3ème de Manche-Océan derrière Eric Le Rigoleur et Christian Blanchard.
            L'année suivante, en 1998, il s'impose sur la dernière étape de l'Essor Breton. 
            En 1999, Stéphane s'impose à 14 reprises, excusez du peu ! Relevons la Ronde Finistérienne, le Trophée Aven Moros, la 5ème étape Essor Breton et une étape des plages Vendéennes. Sur le tour du pays de Lesneven, il n'est battu que par Yvon Caër. Il dispute le Ruban des Granitiers Bretons, dans l'équipe de Bretagne avec notamment Olivier Alory, et est classé 3ème, après la 3ème étape, Quéven-Guipavas, du classement général derrière le Lituanien Trumpauskas et Carlo Meneghetti. Après la 4ème étape, il conserve cette place, mais la perd le lendemain entre Broons-La Turballe. Il se classera 11ème au classement final et 1er de l'équipe de Bretagne !
            La saison 2000 le voit remporter Nantes-Segré, devant Denis Salmon et Anthony Rivière, et l'Essor Breton devant Marc Feipeler et Vincent Marchais. Il prend le second accessit au classement final des Plages Vendéennes derrière Sebastien Pineau et Yohan Jacquet. Il se classe 8ème de la Classic Loire Atlantique remportée par Fred Delalande devant Manu Mallet. Sur le Ruban des Granitiers Bretons, il prend la 6ème place de la 6ème étape, Guérande-Redon que Ludo Martin empochait. Le lendemain, entre Redon et Trégunc, il se classe 7ème de l'étape remportée par Anthony Rokia devant Stéphane Conan et William Miloux. Sur le Bretagne, disputé à Corps-Nuds, et la Route Bretonne, à Saint-Avé, il se classe 17ème. 
            L'épreuve de Landerneau le voit se classer second en 2002 derrière Guillou.
            En 2003, il s'impose à nouveau lors de la dernière étape de l'Essor Breton, au Tréhou ainsi que sur le tour du Léon, à Lanester et Pleyber-Christ. Nouvelle participation au Ruban des Granitiers Bretons avec une 22ème place au classement final.
            La saison 2005 le voit s'imposer sur la 4ème étape de la Ronde Finistérienne, à Plounévez-Lochrist, devant Herbreteau et Flochlay. Il prend le premier accessit sur l'étape de Saint-Evarzec derrière Yvan Baniel mais devant Olivier Rio. Au classement final, il prendra la 3ème place derrière Herman Conan et Yannick Flochlay. Sur le grand prix de Lorient, remporté par le local Roger Cren, il se classe second.
            En 2006, il termine second de la 4ème étape de l'Essor Breton, entre Guidel et Pont-Scorff, derrière Stéphane Conan mais devant Alexandre Naulleau. Sur la 6ème étape de la Ronde Finistérienne, à Pleyben, il se classe 3ème derrière le scaérois Fabien Nicolleau et le quimpérois Olivier Rio. Sur l'épreuve nationale de Pontivy, remportée par David Jehanno devant Antonio Le Brun et Lionel Beret, il se classait 20ème, dans la roue de Florian Le Corre, alors licencié à l'AC Lanester.
            Lors de la saison 2007, il remporte la 20ème édition du tour du Léon devant Herman Conan. Sur la Ronde Finistérienne, lors de la 3ème étape, il se classe 3ème à Landerneau, derrière Fabrice Le Donge et l'angevin Yannick Simon. La première étape du Trophée Aven-Moros lui échappe de justesse et il prend le premier accessit derrière Neil Canevet mais en devançant Stéphane Ravaleu. Il prend cette même place sur la 9ème étape, à Beuzec-Conq, derrière son coéquipier Seb Daniel du Bic2000 mais devant Jean Louis Conan ! Ces bons résultats lui permettent de remporter le classement final du trophée devant René Taillandier et Mathieu Halléguen et terminer second du classement animateur, que René Taillandier s'adjugeait.

            Il concluait par cette victoire une très belle carrière amateur avec environ 70 victoires au compteur et de nombreuses places d'honneur !

             

            Depuis qu'il a arrêté la compétition, Stéphane s'est mis à la course à pied et notamment participé au Marathon de Vannes.

             

            Son fils Ewen est également devenu coureur cycliste après avoir pratiqué un sport avec chaussures à crampons et ballon rond !

          • STEPHANE SIMON PLOUVIEN POUR SB.jpg