• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

16 SB 17 10 08 IMG 8943.jpg
La saison de cyclo-cross à vivre sur Sportbreizh !
OK
Actualités
      • Aude Biannic : "Je n'avais jamais fait une course comme celle-là !"

      • Publié le 24/09/2011
      • Retrouvez la réaction de la landivisienne Aude Biannic qui disputait à Copenhague son 1er championnat du Monde avec les élites dames. Pour une première, elle termine à une belle 10e place. Retour sur cette jolie perf...
      • Aude Biannic : "Je n'avais  jamais fait une course comme celle-là !"
      • Aude racontez-nous votre course!

        « En début de course je n'étais vraiment pas bien, c'était dur dur au début après je me suis un peu refaite dans les roues. Je savais qu'il fallait un peu de temps pour me débloquer car j'avais connu la même chose à Plouay. J'ai retrouvé mes sensations sur la fin et j'étais beaucoup mieux ensuite. J'ai attendu le sprint final et je me suis calée dans la roue de Marianne (Vos) mais ça frottait de tous les côtés. J'ai pu prendre la roue de Marianne Vos puis celle de Giorgia Bronzini mais dans le final ça frottait pas mal. Il ne fallait pas anticiper car il y avait un vent de face et certaines ont eu des défaillances en voulant partir trop tôt. Je pense que j'aurais pu faire mieux si ça n'avait pas autant bloqué devant moi. »

        Il vous a peut-être manqué des coéquipières pour vous emmener le sprint ?

        « Face à des nations comme la Hollande ou l’Italie, on ne peut pas rivaliser. Nous on essaye de se placer derrière elles et de jouer des coudes. »

        C'est un excellent bilan ?

        « Oui pour moi ça l’est, même si on espérait une médaille pour l'équipe de France mais face au niveau qu'il y avait aujourd'hui c'est dur de rivaliser avec les meilleurs sprinteuses du Monde qui sont-elles vraiment des spécialistes. »

        Comment jugez-vous le circuit ?

        « Il est assez roulant mais avec l’accumulation des tours il est usant. La distance a fait également la sélection car au fil des kilomètres il y avait de moins en moins de filles dans le peloton. Il n'y a pas de grosses difficultés car les bosses se passent bien et après tout le monde arrivent à rentrer. »

        Il y a aussi eu pas mal de chutes durant la course, c'est du à quoi ?

        « C’est dû au circuit qui était dangereux et la course qui a été très nerveuse. Je n'avais encore jamais fait une course comme celle-là car tout le monde frottait. C'est la raison pour laquelle je suis restée derrière dans le peloton pour éviter les chutes car c'était limite plus dangereux en étant devant pour faire sa place. «

Rechercher une actualité
Recherche
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier
Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite