• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

41 Capture d e cran 2018 10 02 a  22.43.17.jpg
Vivez toute la saison de CX !
OK
Actualités
      • Picardie : Malacarne se montre mais ne gagne pas

      • Publié le 15/05/2009
          • C’est le Néerlandais Lieuwe Westra qui s’est imposé en solo ce vendredi dans la toute première étape du Tour de Picardie 2009.

          • Picardie : Malacarne se montre mais ne gagne pas
          • Celui qui faisait déjà partie de la première échappée du jour a trouvé l’énergie nécessaire pour sortir dans les derniers kilomètres et pour s’imposer en solo à Roisel.

            Après les traditionnelles escarmouches de début de course, il fallait patienter jusqu’au 10ème km pour observer la première échappée d’importance. Elle comprenait le vainqueur sortant Chavanel (FDJ), Stewart (BMC), Coyot (GCE), Pineau (ALM), Rossi (SDA), Martias (BBO), Deroo (SKS), Ludescher (VBG) ainsi que le futur vainqueur Westra (VAC). Au 20ème km, l’avance atteignait les 2’. Derrière, ce sont les Besson Chaussures-Sojasun qui se chargeaient de la chasse ! En haut de la Côte de Hez Froidemont (km 45), ils revenaient à 35’’ des fuyards. Echappée terminée au km50.

            Sous une grosse averse, Turpin (ALM) et Roux (FDJ) tentaient leur chance et passaient en tête la côte de St Remy en l’Eau (km 65). Ils étaient ensuite repris par 8 autres coureurs : Marcato (VAC) Verheyen (LAN), Rousseau (ALM), McEwen (KAT), Beyer, Frank (BMC), et le vainqueur de Paris-Nice en mars dernier, Sanchez (GCE). A noter également dans ce groupe la présence du protégé de Roger Tréhin, Gaël Malacarne (BSC).

            Au premier sprint de bonifications de ce tour 2009, Sanchez devançait Marcato et le breton Malacarne. Au km117, l’avance du groupe de 10 atteignait son maximum avec 2’. Verheyen crevait et devait renoncer, tout comme Roux, Rousseau, Turpin et Beyer, bientôt repris par le peloton.

            Seuls cinq coureurs abordaient le circuit d’arrivée avec seulement 50’’ d’avance. Luis Leon Sanchez partait seul et ses anciens compagnons étaient repris par le peloton. L’espagnol devait jeter l’éponge 3 kilomètres plus loin. Au pied de la dernière ascension, Westra, revenait aux avant-postes et attaquait. L’avantage du Néerlandais allait grandissant et il s’imposait à Roisel avec une vingtaine de secondes d’avance sur un peloton bien-sur dominé par le local Jimmy Casper (BCS).

             

             

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite