• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • C'était la Ronde 2009 !

      • Publié le 10/11/2009
          • A l'occasion de la soirée des champions et de la remise des prix, dernier retour sur la belle Ronde Finistérienne 2009 !
          • C'était la Ronde 2009 !
          • Jean-Paul Favé, nouveau Président de la Ronde Finistérienne, peut être fier et rassuré : ce feuilleton cycliste de l'été en 14 épisodes a connu un réel succès sportif et populaire !

             

            « 14 étapes , dites-vous ? » s'enquiert le quidam…  « Eh oui , Monsieur , avec le retour de Plabennec absent l'an dernier en  raison des fêtes nautiques de Brest 2008 et l'entrée fort remarquée de Kerlouan et de Châteaulin qui servait de support à la Finale ! ».

             

            « Châteaulin ?...Sur le circuit ...? » 

             

            « Oui mon cher, avec l'arrivée dans les premiers lacets de Stang ar Garront , le pied quoi ! »

             

            « En effet » murmure le quidam, le regard un brin admiratif et des souvenirs pleins la tête.      Le Président et son équipe avaient réussi la gageure de réunir 45.000 euros pour les répartir dans les différents classements. Avec une telle manne, des coureurs de renom se manifestèrent très vite et l'on vit aussi avec plaisir, dés la seconde étape à Henvic , l'équipe de France de la Gendarmerie, sous la coupe de Franck Lécuyer, se mêler à la lutte avec beaucoup d'envie et de talent. La victoire de Bertrand Chereau à Poullan-sur-Mer récompensa cette merveilleuse escouade et leur succés ce jour-là faisait plaisir à voir avec forces tapes dans le dos ponctuées de rires sonores au pied du podium. Ils respectaient à la lettre le dicton célèbre : "Quand un gendarme rit dans la gendarmerie, tous les gendarmes rient dans la gendarmerie !"

             

            Sur le circuit des moulins à Kernoués, on attendait avec curiosité l'équipe de France Militaire et elle fit mouche avec le jeune Nacer Bouhanni de Sarreguemines. Une apparition, une victoire, un claquement de talons, merci mon Adjudant, revenez quand vous voulez ! Monsieur 100%, Yann Guyot (Super Sport 35) en fit de même à Pleyben.

             

            Le bilan du VC Pontivy est très impressionnant avec six victoires à la clef : 2 pour Steven Le Vessier , l'amoureux des plages, à Kerlouan et à Plounéour-Trez , 1 pour le junior Erwan Teguel à Saint-Jacques et 3 pour Jésus Salva Vilchez , notre champion de Bretagne, à Saint-Evarzec , Plougastel et Locquénolé . Mais le VCP Lorient n'est pas en reste avec, dans sa besace, 4 étapes dont 2 pour Laurent Pichon , le Lucky Luke Morbihannais, à Landerneau et Plabennec, 1 pour l'espiègle Maxime Cornic à Henvic et la Finale pour le pur-sang Sylvain Cheval à Châteaulin .

             

            Aucun de ces vaillants guerriers n'a gagné la Ronde et c'est un " isolé " mais pas un inconnu, loin s'en faut, qui a raflé la mise, en l'occurrence Stefan Ravaleu du VS Chartres.Ce dernier,

            au soir de la 4è étape à Kerlouan, avait 302 points de retard sur Le Vessier ! Insurmontable, pensions-nous, et pourtant ! Trois étapes ont joué en défaveur du Pontivyen : Poullan-sur-Mer tout d'abord où , pour absence au départ , une pénalité de 50 points lui fut infligée : « Pas sympa , mon Président , de m'aligner d'office au Grand Prix de la Moisson à Moréac pour me faire perdre ...du blé à Poullan ! » fulminait certainement Steven. Ensuite son abandon à Pleyben profitait au Chartrain et enfin sa participation au Tour de Guyane le privait de la course de Briec où un Ravaleu euphorique, bien aidé par son copain Plouhinec, Champion de

             France des Elites 2, triomphait et amassait le maximum de points. Mais le duel entre les deux hommes fut de toute beauté et l'expérimenté Stéfan jubilait sur le podium lors de la finale auprès d'un Steven à peine déçu.

             

            En revanche, avec ses quatre places de 3è et une de 2è lors de la finale, Herman Conan pouvait montrer sa déception en montant finalement sur la 3è marche du podium. Ah ! il la méritait cette victoire, le valeureux Scaërois, bagarreur impénitent, à l'instar de Romain Noblet , le gentleman de Pont-Aven... Et que dire du suspense pour le maillot fuchsia des 2è catégories et ce mano a mano qui aurait pu s'intituler " Boris et les gendarmes". Le Lannionnais Person , toujours à l'affût , profitait de l'absence des coureurs de France Gendarmerie à Briec pour dérober à Anthony Mansion sa belle tunique. Et c'est un Boris radieux qui, pour dix petits points, montait sur la plus haute marche du podium à Châteaulin, entouré des gendarmes Mansion et Le Droff.

             

            Saluons le brillant Tanguy Le Fourn du VC Plouzané qui survola le classement Espoir et tressons des lauriers à la révélation de l'épreuve, l'incontestable leader des 3è catégories, Lionel Tual de l'EC Landerneau. Ils n'ont pas eu peur de se frotter à des coureurs de haut niveau et leur ténacité, comme celle de Nicolas Le Bras et d'Eric Berthou, sera un jour récompensée. Ne dit-on pas : "Les racines de la Science sont amères mais que les fruits en sont doux "

             

            C'était la RONDE 2009 !

              

            Correspondance d’Alain Podeur membre du bureau de la Ronde

             

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite