• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

Sportbreizh - Le site du vélo en Bretagne - Tout le cyclisme et le cyclotourisme en Bretagne

 

50 Capture d e  769 cran 2019 02 22 a  768  09.20.13 2.jpg
Bretagne, terre de vélo !
OK
ça cause !

Gurvan Musset

ça cause !

Depuis ce jeudi matin, le Landerneau du vélo le commente assidument ! Oui, l'article du quotidien l'Equipe signé Manuel Martinez et consacré à Warren Barguil fait beaucoup causer !

Warren Barguil, après une accumulation de pépins, fera son retour sur ses routes bretonnes, à Plumelec puis Châteaulin, au début du mois de juin. Le coureur d'Arkéa Samsic est désormais lancé dans un long CLM qui se terminera au départ du Tour de France. Là où il nous a tant apportés en 2017 !

Mais paradoxalement, ce n'est pas cela qui alimente les conversations des cafés des sports et des comptoirs des magasins de vélo en ce début mai... Pour beaucoup de fans de vélo, il semble tout de même prématuré d'évoquer dans la presse la saison prochaine et des contacts qui seraient déjà noués avec d'autres formations. Le grimpeur se pose déjà des questions : "Est-ce que je vais vouloir continuer avec mon équipe ou bien retrouver le WorldTour et avoir un programme beaucoup plus étoffé ? /.../ Je ne cache pas non plus que j'ai déjà eu des contacts et des offres de la part de certaines équipes." 

Oui, cette déclaration peut sans doute agacer certains supporters et des observateurs. Mais de vous à moi, en 2019, ces mots sont-ils réellement aussi choquants : ils démontrent avant tout que l'homme est toujours aussi pressé de retrouver son niveau de 2017. Ils soulignent aussi que Warren envisage son avenir au plus haut échelon du cyclisme international. N'est-ce pas ce que l'on souhaite à tous nos champions ?

Tous les sportifs de cette carrure savent qu'une carrière est courte et que la recette de la réussite repose aussi sur la sérénité ! Ajoutez-y une bonne dose d'ambition nécessaire et une grosse poignée d'anticipation salvatrice et vous avez toutes les chances d'obtenir un champion en pleine réussite.

Finalement, sur le ton de la confidence, Warren nous avoue dans l'Equipe qu'il se sait désiré, qu'il attise toujours les convoitises ! Et cela le rassure certainement au coeur de la galère, alors qu'il vit les courses dans son canap', face à la son écran plat. Une condition retrouvée et un avenir clairement dessiné contribueront évidemment à mener la bonne préparation avant le Tour.

Les idéalistes grincent des dents mais les pragmatiques rêvent encore de pois rouges et de bras levés. Quant aux fans, ils croisent surtout les doigts pour que le gros matou noir maléfique évite enfin la route de Warren Barguil ! Mais aussi celle de toute une équipe Arkéa Samsic marquée, depuis le début de saison, par une incroyable malchance et d'un énorme manque de réussite.

 

GM

L’Australien Caleb Ewan (Lotto Soudal) s'impose sur la 8ème étape du Tour d 'Italie , il devance ...
Pierre Rolland : back !

Pierre Rolland : back !

Remis d’une double fracture au poignet, conséquence de sa chute sur la Classic de l’Ardèche, le grimpeur de 32 ans fait son retour à la compétition au Tour du Yorkshire. Après deux mois -jour pour jour- loin des pelotons, l’Orléanais a hâte d’épingler à nouveau un dossard sur son maillot Glaz et Noir.

 

 

 

Dans quel état d’esprit abordes-tu ce retour à la compétition ?

Avec beaucoup d’envie et la joie de retrouver mes coéquipiers après les avoir suivis depuis le canapé ces dernières semaines. Nous avons la chance que le cyclisme soit très bien exposé médiatiquement, avec de nombreuses retransmissions TV. Je suis passionné par mon sport et j’ai pu assister à de belles choses en regardant les classiques mais il est temps de repasser de l’autre côté, de revenir à ce que j’aime le plus : courir.

 

Depuis le début de ta carrière, tu n’avais jamais été éloigné des pelotons pendant si longtemps…

Au cours des deux derniers mois, je suis passé par plusieurs phases. D’abord, le déni au soir de ma chute, quand j’ai tenté de me convaincre que, malgré la douleur, ma blessure n’allait pas être si grave. Puis une nouvelle phase de déni après les résultats du scanner qui ont mis en lumière ma double fracture. Je pensais que cela se rétablirait en quelques semaines mais les médecins et ma propre douleur au quotidien m’ont rappelé à l’ordre. En constatant la gravité de ma blessure et le handicap qu’elle me causait, je suis allé de déceptions en déceptions, constatant que pour un cycliste, un poignet cassé est très, très problématique. La phase d’acceptation est arrivée assez tard, quand j’ai commencé à pouvoir reprendre le vélo sur route. Je vis dans une région où les routes sont heureusement plates et très bien entretenues. J’ai pu, en plus de mon travail en salle et mes exercices de kiné pour la rééducation, remonter sur le vélo en toute sécurité et anticiper ma reprise, afin de perdre le moins de temps possible.

 

Comment as-tu compensé l’immobilisation de ton poignet ?

J’ai rapidement pris le chemin de la salle de sport pour travailler les parties du corps que je pouvais solliciter. J’ai pu faire du gainage et répéter des exercices qui m’ont permis de me faire exploser les jambes et le cœur. Ensuite, j’ai porté une attelle thermoformée avec laquelle j’ai pu rouler sur mon vélo de contre-la-montre. Les blessures au poignet sont délicates à soigner chez un coureur cycliste et il était important de reprendre la compétition en ayant bien consolidé les os cassés. Depuis une grosse semaine, me voici à nouveau capable de tirer sur le guidon, de freiner sans douleurs et de faire des sprints les mains en bas du cintre… un soulagement !

 

Dans quelle condition physique te trouves-tu ?

J’ai beaucoup roulé la semaine passée. J’avais prévu un stage en Espagne voilà dix jours mais la météo m’a contraint à écourter mon séjour et à observer quatre jours off. Cette période de repos forcé a été fondatrice. J’ai pu laisser mon poignet tranquille et, surtout, cette période m’a permis de passer du statut de coureur convalescent à celui de coureur qui prépare sa reprise. C’est important et, aujourd’hui, je suis prêt à reprendre la compétition. J’ai effectué une grosse dernière semaine d’entraînement et je sors de trois jours au pied du Mont Ventoux, où j’ai renoué avec le travail en montagne. J’adore ça.

 

Le Tour du Yorkshire est le bon endroit pour revenir aux affaires ?

C’est surtout une course qui me permettra d’aborder la suite de mon programme comme je le souhaite. Avec le staff du club, nous avons essayé de construire quelque chose d’intelligent pour effectuer un retour à la compétition intéressant. Ce break a été long et je me sens aujourd’hui comme à la fin janvier, au bout d’une longue période de préparation. J’ai une très grosse envie de courir, de retrouver les copains et de continuer de progresser. Je serai sans doute un peu court physiquement au Yorkshire, où il faut savoir s’intégrer dans une course de mouvements, mais la suite du programme me fait très envie. Nous entrons dans une période que j’affectionne, avec des courses par étapes et des épreuves montagneuses qui me conviennent bien. Je vais enchaîner les jours de course, entrecoupés de stages en montagne et de repos quand j’en sentirai le besoin. J’ai rarement couru en mai, sauf quand j’ai disputé le Tour de Romandie ou le Giro. Il est temps de revenir et j’ai hâte de me remettre dans le jeu !»

On ne résiste pas à l'envie de vous faire découvrir ce cyclo-cross organisé dans le Yorkshire... Topissime !
Abonnés
EXCLU SPORTBREIZH - La fabuleuse ...
Dernier retour à Quelneuc
Vital Concept Cycling Club: la soirée ...
Vern-sur-Seiche: les hermines pour Boulo
Championnats de Bretagne de ...
2017: l'émission spéciale "la ...
2015: l'émission spéciale "la ...
2016: l'émission spéciale "la ...
Essor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEssor Breton 2019 © Coline BRIQUETEtoile de Bessèges 2019 #4 / CLM Alès - Guernalec : de très bons débuts chez les pros ! © Etoile de Bessèges 2019 #4 / CLM Alès - Guernalec : de très bons débuts chez les pros !  © Etoile de Bessèges 2019 #4 / CLM Alès - Madouas, meilleur jeune de l'Etoile 2019. © Etoile de Bessèges 2019 #4 / CLM Alès - Madouas, meilleur jeune de l'Etoile 2019. © Etoile de Bessèges 2019 #4 / CLM Alès - Laporte : dernière étape et général pour le Varois. © Etoile de Bessèges 2019 #4 / CLM Alès - Laporte : dernière étape et général pour le Varois. © Etoile de Bessèges 2019 #3 / Bessèges - Madouas à l'attaque ! © Etoile de Bessèges 2019 #3 / Bessèges - Madouas à l'attaque ! © Etoile de Bessèges 2019 #3 / Bessèges - Sarreau après Coquard et Laporte ! © Etoile de Bessèges 2019 #3 / Bessèges - Sarreau après Coquard et Laporte ! © Etoile de Bessèges 2019 #3 / Bessèges - Laporte toujours leader à J-1 © Etoile de Bessèges 2019 #3 / Bessèges - Laporte toujours leader à J-1 © Etoile de Bessèges 2019 #2 / Saint-Génies-de-Malgoirès - La Calmette - 2ème étape de l'Etoile de Bessèges et 2ème leader. © Etoile de Bessèges 2019 #2 / Saint-Génies-de-Malgoirès - La Calmette - 2ème étape de l'Etoile de Bessèges et 2ème leader. © Etoile de Bessèges 2019 #1 / Bellegarde - Beaucaire - Potes du 22 au départ de l'Etoile de Bessèges. © Etoile de Bessèges 2019 #1 /  Bellegarde - Beaucaire   - Potes du 22 au départ de l'Etoile de Bessèges. © Etoile de Bessèges 2019 #1 / Bellegarde - Beaucaire - Gwenn ha du © Etoile de Bessèges 2019 #1 /  Bellegarde - Beaucaire   - Gwenn ha du © Etoile de Bessèges 2019 #1 / Bellegarde - Beaucaire - Des anciens lauréats de la Sportbreizh au départ de Bessèges © Etoile de Bessèges 2019 #1 /  Bellegarde - Beaucaire   - Des anciens lauréats de la Sportbreizh au départ de Bessèges © Challenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoChallenge de Majorque 2019 © Patrick GuinoBesançon 2019 - Championnats de France de CX © Coline BRIQUETBesançon 2019 - Championnats de France de CX © Coline BRIQUET

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite