• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

Sportbreizh - Le site du vélo en Bretagne - Tout le cyclisme et le cyclotourisme en Bretagne

 

68 Capture d e cran 2020 03 09 a  18.40.54 copie.jpg
Sportbreizh, au service du vélo depuis 10 ans
OK
Une bonne année, ce serait...

Gurvan Musset

Une bonne année, ce serait...

Toute l'équipe de Sportbreizh vous souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année et, bien évidemment, une "bloavezh mat" pour 2021. On y croit, on en veut !

Une bonne année 2021, ce sera une année où nous pourrons sortir nos vélos sans devoir délimiter le petit cercle d'une zone ouverte... Où nous pourrons retrouver nos amis et tous nos compagnons de route pour se lancer à l'assaut de ces routes bretonnes que l'on aime tant. Même si on les maudit très régulièrement ! Une bonne année démarrera par le rangement au grenier de nos home-trainers. Par une bonne et solide poignée de mains à ce collègue de route qui nous a impressionnés dans les Monts d'Arrée. Par la bise d'une jolie reine sur un podium !

Et un bon cru 2021, ce sera un vrai calendrier de courses sans annulations, sans reports, sans interdictions. Que nos jeunes retrouvent enfin le rythme normal d'une saison avec des objectifs clairement établis. Avec des joies et des peines ! Que nos coureurs ne consacrent pas de longues heures à s'entraîner en découvrant le vendredi que la "petite" 3J du village ou la belle classique qu'ils visaient est finalement annulée.

Une bonne année, ce sera celle qui nous permettra de retourner au bord d'une route à Callac, à Lannilis, à Penvillers en Quimper, à Fougères, à Jugon et à Cadoudal. Face à un podium à Saint-Avé et à Plougastel ou au Miniou. Tous ces lieux qui nous sont mythiques et qui nous manquent tant ! Plus simplement, ce sera aussi l'année qui nous permettra de déguster une petite mousse au bar-tabac du coin au retour d'un entraînement de sauvage.

En 2020, sportbreizh n'a pas ménagé sa peine pour proposer des événements malgré un contexte des plus délicats. Ce ne fut pas simple mais nous avons réussi, dans le plus grand respect des règles sanitaires, à proposer des CLM et d'autres courses. Si hélas il le faut, nous repartirons au front en 2021 pour permettre à nos jeunes d'en découdre et de pratiquer ce sport qu'ils aiment tant. 

 

 

 

La Fédération Française de Cyclisme a attribué ses labels nationaux pour la saison 2021. En N1, on note la présence de 6 équipes bretonnes (en ...
Et de deux pour David Gaudu ! (photo de Sirotti  pour Sportbreizh)Samedi 7 novembre 2020: 2e victoire de Gaudu sur la Vuelta 2020 (photo de Sirotti  pour Sportbreizh)
Il a été très malin à Coët-Roz ! Après ceux de 2017, 2019 et 2020, Clément Venturini a remporté à ...
Erwann Mingam : « Le cyclisme a besoin de régulation »

Erwann Mingam : « Le cyclisme a besoin de régulation »

Erwann Mingam vient de publier une nouvelle édition de "En Chasse Patate, petit lexique des meilleures expressions du jargon cycliste". Une édition enrichie qui compte désormais 100 expressions. Une bonne idée de petit cadeau pour Noël ! Mais Erwann Mingam, en plus d’être auteur, est aussi à la tête d’un cabinet d’avocats rennais qui s’est bâti, entre autre, une spécialité dans le droit du sport. Il nous fait part de son sentiment sur l’évolution du cyclisme professionnel.


Erwann Mingam, pourquoi une nouvelle édition de ce lexique ?

"Dans la première édition, sortie en 2015, j’avais répertorié 65 expressions. Mais suite à cette parution, des personnes qui avaient lu le livre, m’ont contacté pour m’indiquer : « Tiens ! Il y a aussi celle-ci, il y a aussi celle-la ». Et puis j’en ai rajouté d’autres qui me paraissaient presque incontournables comme les ribinoù. J’ai entendu prononcer ce mot bien avant la création du Tro Bro Leon quand j’étais gamin, lorsqu’on partait se balader dans les chemins. 

Au fur et à mesure que la course devenait une des plus belles épreuves du calendrier français, le mot ribin est devenu culte. D’autres organisateurs ont copié le concept du Tro Bro comme la Strade Bianche, une magnifique épreuve, très télégénique. Les ribinoù avait donc toute leur place dans cette nouvelle réédition."

Vous n’avez pas mis le terme gwenogennoù ?

"Je ne connais pas ce terme, mais je le devine breton. Que signifie-t-il ?"

Sachez que le gwenogen est l’équivalent du ribin en Cornouaille (Sud-Finistère). Contrairement au ribin, Il est plus adapté aux épreuves par étapes qu’aux classiques. En quelques années, il a fait la réputation de la Sportbreizh qui a vu Maxime Cam, professionnel chez B&B Hôtel - Vital Concept, Valentin Madouas, pro chez Groupama-FDJ ou encore Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale), meilleur grimpeur de la Vuelta 2019, s’illustrer par des victoires au classement général ou dans l’étape reine de Saint-Michel de Braspart. Avec un tel palmarès, vous ne croyez pas que le terme gwenogen méritait aussi sa petite citation ?

"Absolument, mes amis du Sud-Finistère vont m’en vouloir !  Je n’y manquerai pas pour le troisième tome ! Pour ma défense, il faut savoir que la langue bretonne est si riche qu’elle varie selon les « pays ». Le breton léonard, dans lequel j’ai bercé et qui irrigue le Tro Bro Leon, n’est pas tout à fait le même que le breton cornouaillais, lequel diffère lui-même du breton morbihannais, et ainsi de suite. Merci de m’avoir appris ce terme, surtout s’il est utilisé pour désigner les chemins des Monts d’Arrée, qui me sont très chers, du côté de Commana en particulier."

Dans votre ouvrage, vous reprenez en 74e position l’expression « mettre tout à gauche ». Mais vous ne mentionnez pas l’expression « mettre tout à droite ». Or un peloton est aussi composé de rouleurs qui aiment « envoyer la bracasse », des coureurs de plaine qui « tirent gros » ou qui savent « mettre la grosse » au bon moment…

"Vous avez parfaitement raison, j’aurais pu écrire « mettre tout à droite », toute considération politique mise à part. Les deux expressions s’emploient !

Celui qui met tout à droite envoie effectivement la bracasse !

Peut-être ai-je inconsciemment privilégié la mise à gauche parce que je suis moi-même un piètre cycliste dominical, plutôt du genre à mouliner en suçant la roue de mes copains qu’à mettre du braquet !"

Une autre expression ? sans trop dévoiler le contenu du livre…

"Fumer la pipe. Thomas Voeckler, depuis qu’il s’est reconverti comme commentateur, la sort de temps en temps. Il a de l’humour et il utilise un vocabulaire consubstantiel au cyclisme. C’est un régal de l’écouter commenter les courses de sa moto. Tout comme j’ai puisé certaines dans les commentaires de Daniel Mangeas, la voix incontournable du vélo."

Comment vous est venue l’idée de ce lexique ?

"Lors de mes années parisiennes, je collaborais aux Cahiers du Football. J’ai été un des rédacteurs de deux lexiques publiés sur les expressions des footballeurs, d’où l’idée quelques années plus tard de faire un ouvrage similaire sur le cyclisme."

Vous êtes un footeux ? Et Morlaisien ? Rive droite ou rive gauche du Dossen (la rivière de Morlaix)? Côté Trégor ou côté Léon ? Pour faire court, En Avant de Guingamp ou Stade Brestois ?

"Stade Brestois ! Quand j’étais gamin, je vibrais devant les exploits de Roberto Cabanas au Stade Francis Le Blé."

Revenons à ce qui nous concerne après cette digression. Si vous jouiez au football, comment avez-vous entendu parler de toutes ces expressions purement cyclistes ? 

"Mon père était kinésithérapeute à Morlaix et très impliqué dans le vélo. Il était le kiné des équipes bretonnes. Il recevait dans son cabinet beaucoup de coureurs. La Ronde du Viaduc, le Circuit de l’Aulne, la Mi-Août Bretonne, toutes ces épreuves ont fait partie de mon enfance."

Je baignais littéralement dans le vocabulaire inventif et métaphorique des coureurs et des animateurs.

Au-delà de votre talent d’auteur, vous êtes un avocat dont l'une des spécialités est le droit du sport. Quel regard portez-vous sur l’arrivée toujours plus importante de capitaux dans le sport professionnel, ce qui peut parfois causer de gros soucis, comme actuellement dans le football ? (Dernière digression footballistique, promis !)
Vous voulez parler de l’affaire Mediapro - téléfoot ?

"Assurément, dans cette histoire, l’enjeu pécunier a prévalu sur la prudence. Le contrôle a priori était absolument nécessaire pour éviter ce genre de dérapage."

Pensez-vous que le monde du sport, notamment les fédérations sont armées sur ces questions ?

"De plus en plus, je le crois. Elles font souvent appel à des conseils extérieurs ou se dotent de compétences en interne pour ce type de négociation. Heureusement, le cyclisme n’est pas atteint par ces dérives financières auxquelles est confronté le football."

Néanmoins, force est de constater qu’il y a des déséquilibres de budget entre les équipes qui altèrent dans certains cas la compétition sportive. Faudrait-il plafonner les budgets pour éviter que les meilleurs coureurs se retrouvent sous le même maillot ?

"En effet, lorsqu’on voit le train Ineos ou, cette année, celui de Jumbo-Visma, les résultats sportifs apparaissent inféodés au budget des équipes au détriment parfois du spectacle. Le cyclisme a besoin de régulation, mais je ne suis pas favorable à un nivellement des budgets des équipes. Il y a beaucoup moins d’argent dans le vélo que dans d’autres sports comme le football ou certains sports aux Etats-Unis.

Et pourtant c’est un sport qui bénéficie d’une excellente exposition médiatique grâce à la télévision.

Dans quel autre sport une marque peut-elle avoir une si bonne visibilité ?

Il n’y en a pas. Ce serait donc dommage de se priver de l’arrivée de nouveaux sponsors prêts à mettre de l’argent dans le cyclisme, ceci par un plafonnement des budgets. 

En revanche, s’il y a une régulation à mettre en place, c’est peut-être en amont, au moment de la formation afin que les coureurs les plus prometteurs ne soient pas tous recrutés par les équipes les plus richement dotées, et ce parfois, au détriment des équipes formatrices."

Propos recueillis par Albert LE ROUX

 

En Chasse-Patate, petit lexique impertinent du cyclisme en 100 expressions, Erwann Mingam, Editions Solar, 175 p, 12,90 €

 

 


 

Un maillot jaune (très) en difficulté, des crevaisons, de la poussière, la mer et des équipes à la planche... Voilà de quoi vous mettre l'eau à la ...
Abonnés

févr.

13

Rostrenen (22)

Type : En circuit
Catégorie(s) : PC

févr.

14

Plounévez-Moëdec (22)

Type : En circuit
Catégorie(s) : PC

févr.

21

Péaule (56)

Type : En circuit
Catégorie(s) : Juniors, PC, S2, S3

févr.

21

Péaule (56)

Type : En circuit
Catégorie(s) : PC

févr.

21

Pleslin-Trigavou (22)

Type : En circuit
Catégorie(s) : PC

févr.

21

Pleslin-Trigavou (22)

Type : En circuit
Catégorie(s) : Juniors, PC, S3
Romain Feillu et Julian Alaphilippe ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
EXCLU SPORTBREIZH - La fabuleuse ...
Dernier retour à Quelneuc

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite