• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

Sportbreizh - Le site du vélo en Bretagne - Tout le cyclisme et le cyclotourisme en Bretagne

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Ne lâchons rien !

Gurvan MUSSET

Ne lâchons rien !

C'est le message du Comité de Bretagne de cyclisme à ses licenciés, à ses clubs et, évidemment aux organisateurs. En cette période, nous devrions nous réjouir de retrouver bientôt, aux côtés de nos coureurs, l’ambiance si particulière des circuits de début de saison. Hélas, la crise sanitaire nous prive une nouvelle fois d’une réelle et sereine ouverture.

 

Ne lâchons rien !

Voilà le premier message du Comité Régional. Ses dirigeants ne baisseront pas les bras et travaillent activement aux possibilités qui peuvent se présenter malgré la crise sanitaire. L’exemple récent de l’Essor Basque, mais aussi la grande motivation des organisateurs de la Route Bretonne nous prouvent qu’une reprise est possible. L’organisation d’un Championnat de France de Cyclo-Cross à Saint-Quentin en Yvelines le démontre aussi ! N’oublions pas non plus que la Bretagne a été la première à relancer la saison en 2020 à Argol et Plouhinec.

Nous sommes responsables

Le Comité Régional, tout comme la FFC, a engagé des discussions avec les pouvoirs publics. Le message sera clair, les acteurs du monde du vélo sont responsables et ils l'ont prouvé en 2020: ils savent organiser en période de pandémie. Le Comité précise qu'il est urgent d'attendre avant d'annuler ou de reporter les épreuves. Les toutes premières courses n’auront pas lieu mais nul ne sait de quoi le mois de mars sera fait. Nombreux sont ceux qui pensaient que nous allions vers le confinement, nombreux sont ceux qui pensaient que les vacances de février se dérouleraient entre quatre murs… Nous ne pouvons pas préjuger de la suite des événements.

Il faudra l'accepter !

Dans les jours qui arrivent, le Comité de Bretagne communiquera une série de propositions alternatives d’épreuves qui respectent les consignes sanitaires. Il est évident que les courses n’auront pas forcément cette année la même allure, la même ferveur, le même plateau que d’habitude. Il faudra l’accepter pour travailler à une reprise, à un mode opératoire différent. Il y va du dynamisme de notre sport !

Pas insurmontable

Les règles sanitaires sont essentielles mais ne sont pas insurmontables. Les Bretons et notamment Sportbreizh ont prouvé l’an passé leur faculté d’adaptation. Il faut donc démontrer aux organisateurs qu’ils peuvent facilement respecter ces règles, d’autant que nos licenciés ont déjà prouvé qu'ils savent évidemment respecter les consignes. Sans doute, des comités viendront à manquer de bénévoles. Il faudra alors que les clubs -via leurs dirigeants, les parents, les coureurs- se mobilisent pour aider le voisin qui ose organiser.

Une aide financière

Le principe d’une aide financière aux organisateurs qui maintiendront un événement en début de saison est acté par le Comité de Bretagne. Le Bureau Exécutif du Comité Régional de Bretagne, en lien avec les Comités Départementaux doit en affiner les modalités dans les prochains jours.

Solidarité

Tout le monde du vélo est embarqué dans cette même galère totalement inédite et nous allons donc devoir faire preuve de solidarité et de réactivité pour sauver la saison.  Ne pas garantir de courses à nos jeunes, c’est mettre gravement en péril l’avenir de notre sport : certains jetteront l’éponge, d’autres baisseront forcément de niveau. 

Nous voici sur la deuxième saison impactée… Qui nous dit qu’il n’y en aura pas une troisième, voire pire encore ?
 
Nous côtoyons tous des coureurs qui se préparent depuis des semaines dans le froid de l’hiver et qui ont désormais envie d’en découdre : ils ont fait l’effort de reprendre l’entrainement, on ne peut pas les délaisser et abandonner ! C’est à nous tous de faire front commun pour qu’il subsiste un calendrier breton avant le mois de juillet. 

 

 

Bonnamour, toujours plus haut

Bonnamour, toujours plus haut

En conclusion d’une journée en haute altitude et en échappé en compagnie d’un groupe composé des meilleurs coureurs et grimpeurs du Monde, Franck Bonnamour a décroché une héroïque 9e place à Andorre-la-Vieille. Son 3e Top 10 depuis le départ du Tour, dont il est assurément la révélation tricolore.

Jusqu’où ira-t-il ? A force de se glisser dans des échappées qui vont au bout et de résister jusqu’à la ligne, signe de son extraordinaire faculté de récupération, Franck Bonnamour suscite une admiration grandissante chez les suiveurs du Tour et les fins connaisseurs du cyclisme. Présent dans un groupe de 32 costauds sautant de sommets en sommets entre Pyrénées Orientales et Andorre, le Lannionnais a fait mieux que s’accrocher. Sa 9e place est une confirmation de son nouveau standing.

« Je voulais vraiment prendre l’échappée aujourd’hui, confiait le puncheur mué en escaladeur derrière la ligne d’arrivée. Je suis parvenu à accompagner un groupe de costauds après un début d’étape très disputé. J’étais entouré de purs grimpeurs et, sur des cols exposés au soleil, il a fallu s’asperger assez souvent, mettre des glaçons sur ma nuque. La chaleur et l’altitude ont rendu la journée difficile mais j’avais de très bonnes jambes. Figurer devant, décrocher ce résultat, au milieu de ces coureurs de top niveau, c’est très positif. »

Aux côtés de Franck sur des routes souvent au-dessus de 2000 mètres d’altitude, des coureurs de renom comme Valverde, Alaphilippe ou Nibali mais le Costarmoricain de 26 ans a géré son affaire comme un chef. Derrière lui dans la file de voitures de suiveuses, Samuel Dumoulin a vécu une journée forte en émotions. Dans la voix du directeur sportif des Men in Glaz, de la satisfaction et de l’admiration.

« J’avais peur que ce gros groupe se scinde assez rapidement, reconnaît le jeune technicien. Dans une échappée aussi nombreuse, il n’est pas rare que certains s’agacent du comportement d'autres ou que la course d’équipe et les surnombres brisent la bonne entente. Là, la Groupama-FDJ a décidé de réguler l’échappée et Franck a bien accompagné le mouvement. J’ai eu peur en haut du premier col répertorié car quatre coureurs sont sortis mais il a fait l’effort pour rester au contact. Il fut ensuite très solide sur le Port d’Envalira, sommet du Tour où une première sélection s’est opérée. Ensuite, comme depuis le départ de Brest, il s’est montré très solide dans le final, sur des routes hyper pentues et étroites. »

Epaté par la performance de Franck, Samuel Dumoulin salue sa personnalité. « C’est la deuxième fois que je le suis sur l’un de ses raids et, à chaque fois, il est à l’écoute, calme, et analyse très bien la course. C’est un très bon élève qui sait se faire mal quand il le faut, même s’il souffre. C’est la marque des grands et s’il en est là aujourd’hui, c’est parce qu’il est dans la forme de sa vie et n’a pas peur de se porter à l’offensive. En étant dans cette condition-là et en faisant tout pour la maintenir, il tape moins dans ses réserves et va profiter de la journée de repos pour se retaper avant, peut-être, de nous réserver une nouvelle surprise en troisième semaine ? »

6e au Creusot, déjà au milieu des meilleurs, 5e à Tignes en résistant sur la ligne au retour du Maillot Jaune, Franck a décroché du groupe pour la 3e place dans le tout dernier col sans rien lâcher, ensuite, jusqu’à la ligne d’arrivée. Sa 9e place est un exemple, une inspiration dans laquelle ses coéquipiers du B&B HOTELS p/b KTM vont puiser pour repartir à l’assaut des Pyrénées mardi, au lendemain d’une journée de repos andorrane.

Un maillot jaune (très) en difficulté, des crevaisons, de la poussière, la mer et des équipes à la planche... Voilà de quoi vous mettre l'eau à la ...
Abonnés

août

27

Plouay (56)

4 Jours de Plouay

Catégorie(s) : Elite dames, Elite pro, Juniors, S1, S2

sept.

4

Louvigné-du-Désert (35)

La Route du Roc 

Type : Par étapes
Catégorie(s) : Juniors, PC, S3
La Flèche Bigoudène 2021 en live
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
EXCLU SPORTBREIZH - La fabuleuse ...
Dernier retour à Quelneuc
Vital Concept Cycling Club: la soirée ...
Vern-sur-Seiche: les hermines pour Boulo
Championnats de Bretagne de ...
2017: l'émission spéciale "la ...

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite