• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

Sportbreizh - Le site du vélo en Bretagne - Tout le cyclisme et le cyclotourisme en Bretagne

 

41 Capture d e cran 2018 10 02 a  22.43.17.jpg
Vivez toute la saison de CX !
OK
Tour de Bretagne Féminin: le divorce

Gurvan MUSSET

Tour de Bretagne Féminin: le divorce

Notre région a connu en 2019 la renaissance de son Tour de Bretagne Féminin. Cette belle organisation a réjoui les fans de vélo, les participantes et les partenaires mais il y a pourtant de l'eau dans le gaz !

 

Le bruit courait depuis déjà un bon moment au bord des circuits de la Bretagne du Vélo. Comme le Président du Comité de Bretagne Didier Marchand le confirme, "la situation du Tour de Bretagne Féminin est une nouvelle fois très compliquée." Visiblement, malgré le succès rencontré, la greffe n'a pas pu prendre entre certains membres de l'ancienne équipe et les nouveaux arrivants. Aujourd'hui, les sauveteurs de l'épreuve internationale semblent jeter l'éponge et le confirme dans un communiqué !

Le Lorientais Frédéric le Corre et le Bigouden Loïc Déniel ne s'avouent pas vaincus mais ils préfèrent quitter le navire, avec le partenaire principal. Toujours selon Didier Marchand, "une nouvelle association s'est créée avec une nouvelle équipe d'organisation." Le duo Déniel-Le Corre programme une nouvelle épreuve: changement de nom et nouvelles dates. Cette course, la "Bretagne Ladies Tour" devrait se dérouler du 20 au 24 mai, à une époque où le peloton féminin vient en Bretagne, à Plumelec. Mentionnons aussi que Alain Baniel rejoint l'équipe organisatrice de ce nouveau tour. L'organisateur du KBE est le vice-président de ce comité basé à Quimper. La région Bretagne et le partenaire principal Ceratizit suivent cette équipe et apporteront leur soutien à la nouvelle course.

Au-delà de ces considérations, on observe que l'histoire du Tour de Bretagne Féminin demeure extrêmement mouvementée. Mais n'est-ce pas là un problème assez fréquent ? Pour les anciens, ce n'est pas toujours simple de tourner la page, de passer le relais et d'accepter que les héritiers poursuivent le travail et creusent leur propre sillon, comme ils le souhaitent. Reste à savoir si le Tour de Bretagne Féminin va pouvoir repartir pendant l'été 2020 sous l'impulsion de Claude Cuny. Le dirigeant aujourd'hui âgé de 85 ans avait pourtant souhaité se retirer.

GM

Silvelle: presque autant de monde qu'au Mingant ! (photo de )The boss !  (photo de )Un Breton champion d'Europe ! (photo de )Deux Bretons sur le podium des championnats d'Europe !  (photo de )
Encore un drame !
Le 11/11/2019
Un dramatique accident de la circulation a eu lieu ce lundi dans le Trégor, sur la commune de ...
L'US Vern hors DN
Le 11/11/2019
L'US Vern dames n'évoluera hélas pas en DN en 2020. Le club vient de l'annoncer dans un ...
VDP insatiable !
Le 11/11/2019
Après la victoire de Crispin, la belle journée italienne a continué sous le soleil et nous avons ...
Tony Périou: "ça me titille un peu.."

Tony Périou: "ça me titille un peu.."

Bottes en caoutchouc et boue ont fait leur retour en ce début d’automne et pourtant le monde du cyclo-cross breton ne verra pas son champion de Bretagne élite dans les sous-bois. Vous n'avez pu oublier Tony Périou, celui qui avait endossé le maillot tricolore non loin de chez lui, à Lanarvily en 2017 ! Le champion de Bretagne de cyclo-cross a annoncé en février dernier la fin de sa carrière. En ce début de saison en sous-bois, nous l'avons rencontré, quelques mois après sa décision.

 

Tony, voilà huit mois que vous avez annoncé votre arrêt. La saison de cyclo-cross a donc repris sans vous... Pouvez-vous nous reparler de cette décision ?

             

Cette décision je l’ai prise en février dernier mais j’y pensais déjà durant la saison de CX. J’ai décidé d’arrêter car je ne prenais plus autant de plaisir à aller m’entrainer. Mais c’est surtout le fait que j’avais envie d’évoluer dans mon travail et de profiter de la vie qui m’ont mené à prendre cette décision. Après, il y a eu aussi quelques décisions en fin de saison qui m’ont poussé à arrêter définitivement le cyclisme à ce haut niveau.

             

Comment se sont passés les mois qui ont suivi votre coupure ?

             

J’ai coupé totalement le sport environ deux mois après l’annonce de ma décision. Par la suite, je me suis inscrit dans le club de course à pieds de ma ville (ndlr: La joie de courir à Plabennec). J’ai ainsi commencé à m’y entrainer deux fois par semaine et à faire quelques trails et courses sur route pour le plaisir et pour garder un peu de condition. Je me suis mis plus sérieusement dans mon boulot pour essayer de prendre quelques responsabilités et pour évoluer. Enfin, ma copine et moi avons à présent un projet de construction en tête. En conséquence, plus vraiment de temps pour le vélo !

             

Avec un peu de recul comment définiriez-vous la situation actuelle du cyclo-cross français ?

             

Je pense que la situation est bonne: ça évolue, surtout dans les jeunes catégories. Quand on voit le nombre d’engagés en Coupe de France chez les cadets et les juniors, c’est énorme ! La relève est là. Je vois aussi l’équipe de Steve Chainel comme un exemple du CX en France. Cette dernière montre qu’il y a une volonté d’évolution et c’est beau à voir. Mais si l’on regarde du côté des élites c’est plus compliqué… C’est aussi une des raisons pour laquelle j’ai raccroché le vélo. Je ne voyais aucun avenir ou évolution pour moi… Pour évoluer il aurait fallu que j’arrête mon travail pour aller en Belgique. Mais pour faire des résultats là-bas ce n’est pas simple non plus (rire).


Après un an sans vélo y a-t-il des regrets ?

             

Jusqu’ici non. Je n’avais aucun regret mais en voyant avec le retour de la saison de CX, les photos et résultats des copains sur les réseaux, ça me titille un peu mais c’est normal… C’est ce que j’aimais le plus. Maintenant, j’ai d’autres projets qui m’attendent, donc aucun regret.

             

Envisagez-vous un retour au cyclisme ? Et pourquoi pas en tant qu’encadrant ?

             

Je reste licencié au VCP Loudéac où je prendrai une licence pour la saison 2020. Ce sera l’occasion pour moi de m’aligner sur quelques courses en 2ème catégorie quand j’en aurai le temps et l’envie. J’espère surtout pouvoir participer à l’étape du Tour en juillet prochain avec des copains !

 

Texte Fanny Abiven / Photo Gus Sev

             

 

Un maillot jaune (très) en difficulté, des crevaisons, de la poussière, la mer et des équipes à la planche... Voilà de quoi vous mettre l'eau à la ...
Retour à Silvelle en Italie, non loin de Venise, pour revivre la victoire de Mickaël Crispin : le Finistérien est champion d'Europe de cyclo-cross ...
Abonnés

nov.

16

Cohiniac (22)

Cyclo-cross Cohiniac

Type : En circuit
Catégorie(s) : Cadets, Dames, Ecoles de cyclisme, Juniors, Minimes, S1, S2, S3

nov.

16

Le Pertre (35)

Cyclo-cross Le Pertre

Type : En circuit
Catégorie(s) : Cadets, Dames, Ecoles de cyclisme, Juniors, Minimes, S1, S2, S3

nov.

17

Vern-sur-Seiche (35)

Cyclo-cross Vern-sur-Seiche

Type : En circuit
Catégorie(s) : Cadets, Dames, Ecoles de cyclisme, Juniors, Minimes, S1, S2, S3
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
La Sportbreizh - Trophée France Bleu ...
EXCLU SPORTBREIZH - La fabuleuse ...
Dernier retour à Quelneuc
Vital Concept Cycling Club: la soirée ...
Vern-sur-Seiche: les hermines pour Boulo
Championnats de Bretagne de ...
2017: l'émission spéciale "la ...
2015: l'émission spéciale "la ...

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite