• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Retour sur la 4ème étape de la Ronde Finistérienne

      • Publié le 30/07/2013
          • Comme après chaque épreuve de la Ronde Finistérienne Alain Podeur nous livre son analyse sur la course et ses petites anecdotes, le tout à lire ci-dessous !
          • Retour sur la 4ème étape de la Ronde Finistérienne
          • Mathieu CLOAREC voit double

            Ah, il y avait du beau monde dans ce peloton de coureurs rassemblés à la sortie  du charmant hameau atypique de COATELAN, sis aux contreforts des MONTS d’ARREE ! Bien remis de son rhume passager contracté à l’arrivée de la course des Cadets, disputée en lever de rideau, « le Charly GAUL de TREDUDON » détaillait avec jubilation les nombreuses têtes d’affiche et se raclait la gorge de plaisir. Le ton était donné dès le départ car, au 1er passage, le Maillot OR en personne PIOTR ZIELINSKI, « le ZORRO LORIENTAIS », suivi comme son ombre par le détenteur du Maillot à pois GWENOLE MICHEL (VC QUINTIN), emmenait le peloton à un rythme endiablé. « Il faut que je me cogne le 1er Animateur, ça va leur saper le moral » cogitait le sacré Piotr qui attrapa au passage les cinq points pour les déposer précieusement dans une des poches de sa belle tunique jaune.

            Romain LE BRETON (VS CHARTRAIN) passait en seconde position et tentait aussitôt la belle aussitôt en compagnie du brillant Adrien QUINIO (UCB), de MICHEL « le pélican de LANGUEUX » et d’Antoine LOREAU « le TGV du VCPL » dont la prestation allait frôler l’excellence. Le QUINTINAIS s’empressait de faire son marché de petits pois car, derrière, ça rappliquait dare-dare avec Valentin GARCIA « le Sergent » du POITOU-CHARENTE.

            Ce dernier, dépité, abandonnait sur ennui mécanique tandis que le ligérien Mathieu CLOAREC et le landernéen SOUSSET bénéficiaient d’un tour sur crevaison. Insatiable « le ZORRO LORIENTAIS » s’adjugeait à nouveau le second Animateur devant le même Romain « le POULIDOR de CHARTRES ». QUOI ? Que s’est-il passé ? Que vois-je ? Le grimpeur ailé, grand cueilleur de petits pois par devant l’ETERNEL, se retrouvait à l’arrière, dans la roue de son dévoué Capitaine Yann RAULT. Il venait de se payer une gamelle en voulant enfiler un K-WAY pour se protéger du crachin persistant.

            Frédéric GUILLEMOT (SOJASUN) avait pointé la très convoitée Prime du Cinquantenaire et se la mettait « IN THE POCKET » (dans la poche) devant Anthony VIGNES (LEQ), en net regain de forme, un Fabrice SEIGNEUR (ASPTT RENNES) au sommet de son art et le Champion d’Europe Juniors Franck BONNAMOUR « le TCHEQUE de LANNION ». A mi-course, CLOAREC montrait le bout de son…guidon et n’allait plus, dès lors, quitter les avants postes, flanqué de GUILLEMOT « le costaud du FAOUET » et  du grand Fabrice, le Postier rennais. « Le SEIGNEUR est avec nous, ça va marcher », jubilaient ses deux compères d’échappée qui poussèrent un « Mon DIEU » incrédule quand ce dernier ne put les accompagner.

            CLOAREC croqua au passage les points Animateur et Grimpeur mais commença à serrer les miches quand il entendit dans le micro « LOREAU et Benjamin JEGAT « le lancier de LOCMINE », les fidèles lieutenants de ZORRO ZIELINSKI, mènent la contre-attaque ! ». « On fout le paquet », ordonna Mathieu de SAINT HERNIN à Frédéric du FAOUET. « Ce sont des descendants de nobles ? », questionna Christian, « le PANTANI à Lunettes », préposé au compte-tours. Un homme n’avait pas abdiqué et se lança dans une chasse éperdue après ces deux bagarreurs impénitents.

            Il s’agissait de MEVEN LE BRETON (CC VILLENEUVE), brave d’entre les braves, qui, à deux tours de l’arrivée, vit son entreprise couronnée de succès. « Tu aurais vu le SCUD de CLOAREC », me raconta plus tard mon Ami NONO, chauffeur de la voiture ouvreuse « PUT…, quelle praline », continua t-il, au comble de l’excitation. En effet, à peine la jonction effectuée, « le Mathieu de PENCRAN » démarra dès le bas de la côte de Mickaël BRAS pour s’envoler vers une seconde victoire consécutive. Sous un soleil retrouvé, il franchit la ligne d’arrivée sous les applaudissements nourris des nombreux spectateurs conquis per son panache. Un  MEVEN LE BRETON de feu de Dieu termina un peu plus loin, suivi d’un héroïque GUILLEMOT. « Un podium de rêve, Charly ! ». La réponse fusa « un peu, mon neveu ! ».

            Alain PODEUR Membre du Bureau de la RONDE

            Classement général : 1er ZIELINSKI 256 pts 2è CLOAREC 211 pts 3è JOUANIGOT 164 pts 4è MICHEL 158 pts

            Classement Espoirs : 1er CLOAREC 211 pts 2è BERVAS 131 pts 3è CHERBONNET 111 pts 4è JOURNIAUX 110 pts

            Classement Animateur : 1er ZIELINSKI 42 pts 2è R. LE BRETON 25 pts 3è JOUANIGOT 20 pts 4è CAM 18 pts

            Classement Grimpeur : 1er MICHEL 18 pts 2è CLOAREC 16 pts 3è ZIELINSKI 15 pts 4è ROLLAND 15 pts

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite