• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Retour sur la 5ème étape de la Ronde Finistérienne

      • Publié le 01/08/2013
          • Retour avec Alain Podeur sur la 5ème manche de la Ronde Finistérienne qui se disputait dimanche dernier à Saint-Jacques Guiclan.
          • Retour sur la 5ème étape de la Ronde Finistérienne
          • C’était la Saint Vincent (COLAS) là-haut sur le BECHEC

            Après un superbe Championnat de Bretagne du monde agricole remporté par Guillaume HERVE « le taureau de PLANCOËT », la 5ème étape de la RONDE pouvait démarrer. Raymond MERCIER, l’emblématique Conseiller Général et Maire de GUICLAN, amoureux fou de la Petite Reine, libérait les ardents coursiers, pressés de passer à l’action. Au 1er passage, les fougueux Vincent BUGUELLOU et Adrien LE MEUR (VS SCAER) grimpaient le BECHEC à la vitesse d’un cheval au galop tandis que Frédéric GUILLEMOT (SOJASUN), un ancien de la maison, fermait la marche.

            Changement de décor au tour suivant avec l’expérimenté Yann RAULT (VC QUINTIN) et le suprême Fabrice SEIGNEUR (ASPTT RENNES). Ils caracolaient sur le devant de la scène avec une avance flirtant les 22’’ sur deux sacrés gaillards, Valentin GARCIA (A.PO.GE), alias « le SERGENT » et le Maillot vert Romain LE BRETON (VS CHARTRAIN). DIEU…pardon, je voulais dire SEIGNEUR, se fit un malin plaisir d’empocher le 1er Animateur, sachant très bien que, derrière, c’était le branle-bas de combat pour mettre à la raison les audacieux qui avaient osé prendre la poudre d’escampette. En effet, en passant devant la Chapelle Saint-Jacques, ils virent rappliquer, entre autres, GWENOLE MICHEL (VC QUINTIN) « le pélican de LANGUEUX » qui semblait chantonner « des P’TITS pois, des P’TITS pois, toujours des P’TITS pois ! ». Et, bien entendu, la première cueillette du jour n’échappa pas au valeureux coureur QUINTINAIS.

            La nouvelle fit l’effet d’une bombe « abandon de Mathieu CLOAREC sur incident mécanique ! ». Une vis ayant rendu l’âme et, mis soudain au régime…sans selle, le licencié ligérien dut, la mort dans l’âme, mettre le clignotant, faisant mentir le dicton « jamais deux sans trois ». Romain LE BRETON s’adjugeait le second Animateur en devançant un Anthony VIGNES (LEQ) à la forme retrouvée tandis qu’un groupe de quatorze hommes était signalé en contre-attaque. 7 devant + 14 qui reviennent, cela fait ? 21, Monsieur ! Tout à fait, Thierry ! Quand le Postier RENNAIS remporta avec maestria la Prime du Cinquantenaire, l’AMI Gilbert BOTREL-GRALL, le talentueux organisateur du Circuit du BECHEC, n’y alla pas par « le dos de la cuiller », comme le Groupe éponyme, et entonna avec vigueur « Ce SEIGNEUR fait chez moi des merveilles, SAINT est son nom ! ». « On continue, il y a trop de monde là dedans » hurla le pourtant placide William LE CORRE (Côtes d’ARMOR) et, se fiant à son flair de policier, six hommes, et non des moindres, lui filèrent le train. On recensait Anthony KERNEIS (VS SCAER), le Champion de France des Masters de plus de 40 ans, l’avisé MICHEL, le ligérien Vincent COLAS, le vigilant MEVEN LE BRETON du CC VILLENEUVE, le coriace Arnaud GUILLOUX (HC) et…et…SEIGNEUR évidemment. Bref, que du beau linge !

            Avec de tels clients, l’écart monta rapidement à 55’’ et derrière, un jeunot se mettait en évidence pour tenter l’impossible retour. Ah, qu’il était beau à regarder, montant le BECHEC avec une facilité déconcertante, l’espoir briochin David GAUDU « le cabri de LANDI ». « Quel dommage qu’il ait raté l’échappée, il avait toutes ses chances », me disais-je, un brin rageur. LE CORRE s’appropriait le dernier Animateur et MICHEL réalisait le grand chelem en Grimpeur. GUILLOUX décrochait de la tête et un groupe de six coureurs où l’on retrouvait ZIELINSKI en personne mais aussi GAUDU, Mickaël BERVAS (ECL), le Maillot fuchsia Benoit JOUANIGOT (LEQ), son équipier VIGNES et enfin le virevoltant Christophe RODALLEC (VS SCAER). Malgré une crevaison, notre ZORRO Polonais réussit la gageure de réintégrer son groupe plus rapidement que votre serviteur débouchant une bouteille de rosé. Le sprint final fut de toute beauté entre COLAS et KERNEIS mais le ligérien l’emporta d’une longueur sous le regard du CHRIST …de…SEIGNEUR, excusez-moi …qui semblait porter une croix dans les derniers mètres de l’ascension. Ayons une pensée pour Romain LE BRETON qui, victime d’une lourde chute à quelques tours de l’arrivée, fut dirigé sur l’hôpital de MORLAIX. Courage, Romain, reviens-nous vite avec la forme canon qui était la tienne.

            Alain PODEUR Membre du Bureau de la RONDE

            Classement Général : 1er ZIELINSKI 311 pts 2è MICHEL 226 pts 3è CLOAREC 211 pts 4è JOUANIGOT 206 pts

            Classement Espoirs : 1er CLOAREC 211 pts 2è BERVAS 167 pts 3è CHERBONNET 111 pts 4è JOURNIAUX 110 pts

            Classement 2è/3è/J/PC : 1er JOUANIGOT 206 pts 2è MENTHEOUR 131 pts 3è JOURNIAUX 110 pts

            Classement Animateur : 1er ZIELINSKI 42 pts 2è R. LE BRETON 33 pts 3è JOUANIGOT 20 pts 4è CAM 18 pts

            Classement Grimpeur : 1er MICHEL 39 pts 2è CLOAREC 16 pts 3è R. LE BRETON 15 pts 4è ZIELINSKI 15 pts

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite