• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Tour du Qatar#4 : la 22ème de Boonen

      • Publié le 12/02/2014
          • A ceux qui pensaient que Tom Boonen n'était plus aussi dominateur en cas de sprint massif, le Belge a donné une réponse cinglante au terme de la 4e journée du Tour of Qatar. Après une étape qui entrera dans les annales comme étant l'une des plus rapides de l'histoire (56,8 km/h de moyenne !), le coureur de l'équipe Omega Pharma - Quickstep a réglé le peloton de main de maître, devançant André Greipel et Barry Markus. Boonen s'offre ainsi sa 22e victoire au Qatar et la deuxième de cette 13e édition. Au général, Niki Terpstra conserve le Maillot Or de leader et devance à présent son coéquipier Boonen.
          • Tour du Qatar#4 : la 22ème de Boonen
          • Les 149 coureurs du Tour of Qatar pouvaient s'attendre à une étape rapide en constatant le vent de nord-ouest soufflant sur la ville de départ de Dukhan, d'autant que celui-ci serait favorable tout au long du parcours de 135 kilomètres à destination de Mesaieed sur la côte est. Effectivement, le rythme est particulièrement soutenu dès l'entame de la course, si bien que le peloton se scinde à partir du kilomètre 4. Troisième du général, Lars Boom (BEL), victime d'une crevaison et piégé dans un groupe attardé, se fait ainsi une première grosse frayeur. Mais tout rentre dans l'ordre pour le Néerlandais et le peloton se reforme, à l'exception d'une cinquantaine de coureurs définitivement distancés, au kilomètre 36. Emmené par la formation Omega Pharma – Quickstep, le peloton va couvrir une distance ahurissante de 58.9 kilomètres lors de la première heure de course.

            Le premier sprint de bonifications (km 60.5), que le leader de la course, Niki Terpstra ne pourra pas disputer en raison d'une crevaison, revient à Morkov (TCS) devant Roelandts (LTB) et Kroon (TCS). Au km 87, Philippe Gilbert (BMC), comme lors de la deuxième étape, passe à l'offensive, emmenant avec lui son compatriote Salomein (TSV). Mais l'avantage du duo n'est que de 20” au km 89 et les fuyards sont finalement revus au km 95, moment choisi par les équipes favorites pour faire à nouveau exploser le peloton. Une trentaine de concurrents, dont l'ensemble de l'équipe OPQS, parvient à faire la différence, alors que Boom (BEL), Cancellara (TFR) et Démare (FDJ) se font piéger. L'écart augmente rapidement et atteint 38'' au km 120. Un peloton d'une soixantaine d'hommes va finalement se reformer à cinq kilomètres du but, mais sans Boom et Cancellara s'étant définitivement relevés. 

            La décision va finalement se faire lors d'un sprint royal au bout de la longue ligne droite de Mesaieed. Vainqueur au sprint au Tour Down Under cette saison et surtout de cinq étapes du Tour de France, de quatre étapes de la Vuelta et de deux au Tour d'Italie, André Greipel fait figure de grand favori. C'est pourtant Tom Boonen (OPQ) qui aura le dernier mot en devançant de justesse son rival allemand. L'écart entre les deux hommes à l'arrivée : 0.003 seconde. A une moyenne de 56.8 km/h, le Belge s'offre un 22e succès au Qatar, le deuxième cette année après avoir triomphé à Al Khor lors de la deuxième étape. La troisième place revient au prometteur Néerlandais de 22 ans, Barry Markus (BEL). 

            Bien protégé au sein du peloton, Niki Terpstra (OPQ) conserve son Maillot Or de leader au général mais voit revenir Boonen, à présent deuxième, à 17'', alors que Jurgen Roelandts (LTB), troisième, pointe maintenant à 20''. Grace à sa victoire du jour, Boonen prend le commandement du classement par points alors que son coéquipier Guillaume Van Keirsbulck (OPQ) garde le Maillot Blanc Perle de meilleur jeune.

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite