• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Mourey et le titre de l’expérience

      • Publié le 10/01/2016
          • C’est le titre que l’on pourrait donner au joli conte qui s’est déroulé en ce dimanche après-midi pluvieux. Après une course rocambolesque, Francis Mourey décroche à Besançon son neuvième titre de champion de France. Il n’a jamais paniqué après avoir subi une crevaison au premier tour. Il est revenu à l’expérience et s’est imposé en vrai patron.
          • Mourey et le titre de l’expérience
          • Mourey et le titre de l’expérience
          • Mourey et le titre de l’expérience
          • Mourey et le titre de l’expérience
          •  

            Porté par son public, Francis Mourey a décroché le titre national après une course épique. Lui qu’on annonçait en déclin a montré tout son talent ce dimanche à Besançon: « J’ai tout donné. Au départ de ce championnat de France, je n’étais pas comme d’habitude. Je n’étais pas dans la même position. Mais au fond de moi, j’étais au départ à la Malcombe comme toutes les autres années : comme si je n’avais jamais gagné un titre de championnat de France. Je savais que la condition était bonne. Sur un parcours difficile comme aujourd’hui (ndlr : ce dimanche) ce n’est jamais joué d’avance. »

            Victime d’un incident dès le premier tour qui le repousse à la douzième place, le nouveau nonuple champion de France ne s’est jamais affolé : « Quand j’ai eu ma crevaison au premier tour, je n’ai pas paniqué. Je savais que ça allait être une course très dure et très longue. Je savais que si je gardais un bon rythme, j’allais revenir. J’y ai toujours cru depuis le début et c’est ce qui a fait la différence. J’ai toujours tout donné et je suis très heureux. » Revenu sur Clément Venturini à l'amorce du dernier tour, Francis Mourey a fait parler ces vingt années dans le cyclisme : « Ça s’est joué à l’expérience dans le dernier tour. J’ai réussi à prendre quelques mètres dans le dernier tour et j’ai réussi à les conserver. »

            Ce titre, il le dédie notamment à sa nouvelle équipe, Fortunéo-Vital Concept : « Je remercie Emmanuel Hubert et l’équipe Fortunéo-Vital Concept à travers ce maillot. Ils m’ont fait confiance en septembre dernier et m’ont permis d’être ici encore aujourd’hui et d’être toujours professionnel. Cela prouve que malgré mes 35 ans je ne suis pas mort. Je peux encore faire de belles choses et je pense que ce neuvième titre c’est grâce à mon expérience. Je savais que ma condition était bonne malgré les ennuis de santé que j’ai eu en novembre. J’y ai toujours cru. Mon équipe aussi. On a tout mis en œuvre pour y arriver. Ce titre est aussi beau que les autres. J’ai toujours conquis ces titres dans la douleur et le travail. » Sur le podium, Mourey a également remercié le public acquis à sa cause pendant toute l’épreuve : « ce beau maillot est pour le public, l’équipe et tous ceux qui croient en moi. Je suis très heureux. C’est le neuvième titre. Il a la même saveur que les huit autres. C’est le titre de l’expérience… »

            Correspondance de Pierre Le Corfec, photos de Carolines Valognes 

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite