• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

68 Capture d e cran 2020 03 09 a  18.40.54 copie.jpg
Sportbreizh, au service du vélo depuis 10 ans
OK
Actualités
      • CCC / Maxan Tanguy: « Dommage, j’avais bien bossé cet hiver ».

      • Publié le 16/04/2020
          • La nouvelle recrue du Vendée U est notre confiné du jour. Maxan Tanguy a à peine eu le temps d’étrenner son nouveau maillot sur les Plages vendéennes et quelques autres courses, qu’il se trouve confiné près de Brest. Au programme home-trainer et footing.
          • CCC / Maxan Tanguy: « Dommage, j’avais bien bossé cet hiver ».
          •  

            Maxan comment vis-tu ton confinement ?

            Plutôt bien. J’ai la chance de vivre à la campagne avec un grand jardin. Je me maintiens en forme en faisant du home-trainer tous les deux jours et j’alterne avec la course à pied. En tant que cyclo-crossman, j’ai toujours aimer courir. 

            Lorsque j’ai entendu parler du confinement, j’ai tout de suite acheté un home-trainer connecté. C’est super ! On sent bien les bosses. Avec Swift, je fais des « sorties » avec mon copain de club Antonin Corvaisier. On se tire la bourre. Ça ne vaut pas la route, mais ça fait passer le temps. Je reçois aussi mes cours en ligne de 1ère année de Staps à la fac de Brest. J’ai de quoi m’occuper.

            Justement, tu en étais où dans ta préparation avant le confinement ?

            Cet hiver j’avais délaissé le cyclo-cross pour travailler le foncier et réussir ainsi mon passage chez les Espoirs. Dès le mois de janvier j’avais fait un premier stage de 15 jours en Espagne avec l’équipe, puis un second de 10 jours au mois de février. Ensuite ce fut les Plages Vendéennes où je me suis mis au service de l’équipe. A la course de Plomeur au début mars, j’avais de bonnes sensations, je finis 10e malgré une chute et la présence des gars de Nantes Atlantique. Dommage, j’avais bien bossé cet hiver. Mais je relativise, quand je vois le nombre de gens atteints par le coronavirus, le sport passe bien évidemment après. 

            Et ton intégration au sein du Vendée U ? 

            J’ai tout de suite vu que j’avais fait le bon choix. Je ne pouvais pas rêver de meilleures conditions. Nous avons régulièrement des stages aux Essarts où nous pouvons être hébergés les soirs de course au manoir. Je rentre le lendemain pour aller ensuite en fac. Dans ce moment de confinement, même si nous sommes isolés, nous continuons à être très suivis.

            Quels étaient tes objectifs cette année ?

            J’avais coché le Bousquet. C’est une belle course et je n’aurai pas souvent l’occasion de courir près de chez moi. Fin mars, j’avais aussi la flèche de Locminé. Mais j’avais surtout la classique Liège-Bastogne-Liège Espoir en avril puis la Ronde de l’Izard en mai dans les Pyrénées. Comme je grimpe pas mal, c’était un de mes objectifs. Elle est reportée en fin de saison. 

            Et en dehors du vélo, comment passes-tu ton temps, musique ou séries ?

            J’ai des playlists de musique. J’écoute à peu près tous les genres.

            Depuis le début du confinement, j’ai visionné d’une traite tous les épisodes de la saison 1 de la Casa de Papel sur Netflix et en ce moment je regarde la série documentaire faite sur la saison 2019 de l’équipe Movistar. Comme tu vois, je ne m’éloigne pas trop du vélo.

            Tes premières actions dès que le confinement est levé ?

            Je vais voir la famille et je pars rouler.
             

          • Milizac ( 29 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite