• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Les 4 vérités de Didier Marchand

      • Publié le 30/11/2020
          • Il est habituellement discret mais, entre deux réunions, Didier Marchand répond aux questions de Sportbreizh. Le Président du Comité de Bretagne de Cyclisme remet son mandat en jeu. C'était donc le moment de dresser le bilan de sa mandature mais aussi de répondre à des attaques qui fusent régulièrement.
          • Les 4 vérités de Didier Marchand
          • Vos sujets de fierté à l’issue de ce mandat ? 

            "D'abord nos résultats majeurs dans toutes les disciplines et dans toutes les catégories, tant chez les féminines que chez les hommes. Je pense par exemple au Trophée de France de VTT en 2019, aux championnats de France de l'Avenir 2019 où la Bretagne remporte la première édition du CLM par équipe mixte. Je retiens aussi la troisième place au TFBMX avec, pour la deuxième fois, la nomination de  Trégueux comme meilleur club formateur. Sur piste, nous les terminons les Championnats de France 2019 avec huit médailles d'Or, six médailles d'argent et onze médailles de bronze ! Evidemment, je ne peux pas oublier de mentionner la grande qualité des équipes élites bretonnes de Nationale.

            Ensuite, je veux aussi souligner la qualité des organisations bretonnes: dans les quatre dernières années, nous avons eux un championnat de France BMX, un France de l'Avenir, un France VTT,  le TFVTT sans oublier le championnat de France Elites Route et le championnat d'Europe Route. Et je suis également extrêmement fier que nous ayons des épreuves du calendrier UCI et Fédéral et bon nombre de courses régionales de grande qualité. C'est extraordinaire !

            Enfin, je veux aussi évoquer la fierté d'avoir convaincu les élus de maintenir le projet de vélodrome couvert ! Même si bien entendu il faut être prudent, la volonté affichée par la Communauté de Bretagne Centre d'avancer sur ce projet  est  particulièrement significative. Le 19 novembre le Jury dont je fais partie, s'est réuni pour choisir les trois architectes. Là aussi, nous avançons !"

            Les chiffres du cyclisme breton: encourageants ou inquiétants ?

            "Contrairement à ce qui peut être dit, nous progressons en nombre d'organisation ! En huit ans, nous sommes passés de 1192 à 1227 épreuves. Pour les licenciés, de 10951 à 11259. Enfin, nous comptons aujourd'hui 203 clubs contre 195 en 2012.

            Je suis également très fier de notre gestion économique: nous sommes la région qui pratique le plus la mutualisation en terme de reversement des droits d'engagement, de la part FFC, de la part régionale que nous divisons vers les Comités Départementaux et vers les clubs organisateurs. 185 000 € sont intégralement reversés aux organisateurs.

            C'est évidemment un sujet délicat mais les chiffres parlent clairement, n'en déplaisent à ceux qui tiennent en ce moment des discours éminemment populistes ! Ils ne connaissent visiblement pas leurs dossiers..."

            Vos motifs d’inquiétude ?

            "C'est bien entendu la pandémie que nous vivons actuellement qui va donner un coup de frein à l'engagement des bénévoles et donc aux organisations. Nous allons devoir travailler en amont avec les organisateurs pour les aider ! Nous aurons aussi un rôle important sur la tenue du calendrier pour toutes les catégories. La fédération a mis en place un plan de relance pour nous aider à garantir des épreuves pour nos pilotes et nos coureurs. Nous appliquerons la convention qui nous liera avec ce plan. Nous ne devons pas baisser les bras !"

            Du changement pour votre prochain mandat ? 

            "Effectivement, j'ai beaucoup travaillé avec des élus des départements et des candidats, au plus proche des clubs pour préparer la prochaine mandature. Nous avons beaucoup échangé avec Marc Leforestier (CD56), Jean-Marc Robin (CD22), Fabien Berthelot (CD35) et les nouveaux candidats du Finistère. J'ai entendu leur souhait d'intégrer le Bureau Exécutif et j'y souscris pleinement ! Les  comités départementaux doivent être une projection des attentes des clubs, le relais départemental me semble être l'un des meilleurs moyens de ne rien louper, de tout entendre, de tout mesurer."

            Votre coup de gueule à l'approche des élections ?

            "C'est plus qu'un coup de gueule ! Je n'admets pas la démagogie et le mensonge pratiqué par une certaine équipe en ce moment ! Ce qui me gêne le plus, c'est l'absence totale de respect pour des personnes qui se sont impliqués sans compter et bénévolement depuis de nombreuse années. Ces dirigeants l'ont fait avec courage, abnégation sans compter leur temps. La phrase "ils n'ont rien fait de bon" relève d'une mentalité totalement affligeante.

            Mis à part le Président de la FFC qui perçoit des émoluments, il faut savoir que, dans notre fédération, à tous les niveaux, nous sommes tous bénévoles ! Nous sommes tous dans des clubs, nous sommes des licenciés comme tout le monde et en aucun cas nous ne nous sentons supérieurs. Mais simplement, nous avons été élus et nous devons aussi prendre des décisions. Comme l'a dit le penseur Carl Gustav Jung, "Réfléchir c'est difficile, c'est pourquoi la plupart des gens jugent." "

          • Loudéac ( 22 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite