• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

67 889358997.jpg
C'est reparti !
OK
Actualités
          • C'est sa première victoire chez les pros ! Ce mercredi, Alexis Brunel s'impose sur la première étape de l'Etoile de Bessèges. Dans le vent et les bordures, le rouleur de Groupama FDJ s'impose à l'occasion de son deuxième jour de course chez les pros ! L'espoir français de 21 ans est sorti à 4km de l'arrivée et il a su résister au retour de Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) dans la côte de la Tour à Bellegarde. Valentin Madouas a été piégé dans le vent et il est 27e à 1'03. Chez Arkéa Samsic, Diego Rosa est tombé...
          • Bessèges #1: Brunel devant Cosnefroy
          • Bessèges #1: Brunel devant Cosnefroy
          •  

            La réaction

             

            Benoît Cosnefroy : "Merci à toute l'équipe"

            "J'avais Clément Venturini avec moi dans le final. Il fallait faire des choix et l'on n'a pas pu suivre Alexys Brunel. Je pensais faire la différence dans le mur final et revenir sur lui, mais cela n'a pas été possible. Je remercie mon équipe après une telle journée.

            Les bordures ne sont pas mon exercice favori et sans mon équipe, je ne pouvais pas terminer à la deuxième place aujourd'hui. Les copains m'ont sauvé pas mal de fois.

            C'est dans ce genre de journée que l'on voit toute l'importance d'une équipe. Le plus dur reste à venir mais c'est toujours mieux d'avoir un coup d'avance après une étape de folie comme celle d'aujourd'hui."

             

            Arnaud Gérard, DS Arkéa Samsic

            "Pas de chance aujourd’hui, c’est la loi du sport, du vélo. Diego a chuté et rallie l’arrivée longtemps après les favoris. Ce matin, on savait qu’il y allait avoir des bordures, au briefing je leur ai dit que c’était comme une classique. Certains coureurs ont condamné leur course pour Diego. C’est le jeu.

            Thomas fait une belle étape, il a couru juste et a anticipé dans le final. Dommage que Thibault, qui était dans le bon groupe, fasse une erreur de placement et soit piégé dans le final. Ce n’est pas une bonne journée mais il reste 4 opportunités, nous allons nous concentrer sur un objectif : la victoire d’étape."

             

            Thomas Boudat, 14ème

            "On s’attendait à une journée difficile. Dès le début, ça frottait beaucoup, ça se tendait mais ça ne cassait pas. Je me suis retrouvé piégé lors de la première bordure, je me suis dit que la journée allait être longue mais avec le vent de face j'ai réussi à rentrer. Je suis resté concentré pour rester placé.

            Dans le final j’ai bien couru mais il me manquait un peu de fraicheur pour aller jusqu'au bout, j’avais fait beaucoup d’efforts au départ. Je suis sorti à 2 km de l’arrivée. La dernière bosse je voulais la monter avec ce qu’il me restait mais ils ont giclé de derrière. J’ai de meilleures sensations que sur la marseillaise ça va dans le bon sens, il faut que ça continue comme ça. »

             

             

            Le top 20

             

             

             

             

          • Bellegarde ( 30 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite