• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

68 Capture d e cran 2020 03 09 a  18.40.54 copie.jpg
Sportbreizh, au service du vélo depuis 10 ans
OK
Actualités
          • Il est le nouveau président du comité départemental d'Ille-et-Vilaine. Rencontre avec Fabien Berthelot qui se présente, qui évoque ses rêves, ses buts et qui ne mâche pas ses mots.
          • CD35: Berthelot vise un avenir plus serein
          • 1. Votre parcours vélo ? 

            J’ai commencé le cyclisme en 1987 au Vélo Club Plélanais, l’année de mes 6 ans. J’ai fait de la compétition jusqu’à l’âge de 21 ans, ensuite je suis passé dirigeant au club. J’ai passé mon diplôme d’éducateur et je me suis occupé de l’école de cyclisme pendant une dizaine d’années.

            Ensuite, je suis devenu vice-président quelques années, puis président du club pendant 7 ans, jusqu’à mon élection au poste de président du comité d’Ille et Vilaine. J’étais pendant ces années aussi arbitre sur la dizaine d’organisations que le club contrôle tous les ans.

            Ces 8 dernières années, j’étais aussi élu au comité 35 en étant responsable de la commission route pendant les 2 mandats. Durant le dernier mandat, j’occupais aussi la fonction de vice-président.

            2. Votre meilleur souvenir vélo ?

            Mes souvenirs vélo sont nombreux, que ce soit en tant que coureur ou en tant que dirigeant. J’avoue que mes années en école de cyclisme restent des souvenirs inoubliables. Peut-être à cause de l’insouciance et au plaisir de pédaler sans penser à l’enjeu ou à tout autre chose. Et puis j’avais la chance de faire des bons résultats à l’époque, c’était plus compliqué par la suite.

            3. Votre rêve vélo ?

            Mon rêve vélo, c’est de retrouver des organisations plus importantes et de récupérer des nouveaux licenciés ou des licenciés qui sont partis vers d’autres sports pour plusieurs raisons. Il faut faire en sorte que le cyclisme redevienne attractif, pour les organisateurs et les coureurs, et surtout qu’il garde ce côté festif et populaire qu’il a toujours eu.

            4. Votre premier objectif en tant que Président du CD 35 ?

            Comme expliqué précédemment, je veux faire mon possible pour que notre sport retrouve ses lettres de noblesse, même si je suis sûr qu’il ne les pas tout à fait perdues, surtout sur nos terres bretonnes.

            Il faut aussi travailler sur l’aspect financier, le comité d’Ille et Vilaine ne roule pas sur l’or et n’a pas une trésorerie qui lui permette de se reposer sur ses lauriers. Il faudra réfléchir et trouver des solutions pour recapitaliser le comité, pour lui assurer un avenir plus serein.

            5. Votre positionnement avant les élections au comité régional ? 

            J’apporte mon soutien au président sortant Didier Marchand et à sa liste pour plusieurs raisons. Je pense que la situation n’est pas facile en ce moment, que les organisations et le nombre de licenciés baissent effectivement, comme tout le monde.

            Maintenant que le constat est fait, je trouve que le travail qui a été effectué a été bon, même si rien n’est parfait et que des choses auraient pu être faites différemment, mais c’est toujours facile de le dire à posteriori.

            Le projet du vélodrome de Loudéac a été un long travail mené par Didier et toute son équipe, c’est un équipement qui manque à nos coureurs et qui est nécessaire. Le club Bretagne junior, la Breizh ladies sont aussi des réussites et il faut poursuivre cette dynamique.

            Le collectif « prends ma roue » a sa vision des choses et a fait son constat, j’aurais quand même aimé que ses membres fassent autant de propositions que de reproches. Les remarques et les critiques sont toujours faciles, mais les propositions et les solutions, c’est autre chose…

             

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite