• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Changement de look pour Eschborn-Francfort

      • Publié le 16/11/2017
          • Le 1er mai marquera la fin des grandes classiques de printemps inscrites au calendrier WorldTour. Parmi ces monuments, la plus traditionnelle des courses allemandes d'un jour change d'appellation pour devenir Eschborn-Francfort. Court, sans superflus et aussi international que la région traversée, le nom de l'épreuve se concentre sur ses lieux de départ et d'arrivée. Eschborn-Francfort prend également l'apparence d'une classique moderne : son nouveau logo, mêlant le massif du Taunus aux lignes d'horizon d'Eschborn et de Francfort, résume parfaitement l'âme de la course.
          • Changement de look pour Eschborn-Francfort
          • Claude Rach, Directeur général du développement d'A.S.O.en Allemagne déclare : « La classique allemande est une tradition depuis 1962. Le nouveau concept démontre qu'une classique peut conjuguertradition et modernité : la nouvelle appellation prouve combien nous sommes certains qu'Eschborn-Francfort n'est en aucune façon inférieure aux grands monuments. Ils sont des milliers à célébrer une véritable fête du cyclisme dans et en dehors de la course ; les plus grandes stars internationales se disputent la victoire sur un parcours de classique dans le massif du Taunus. »

             

            Le renouvellement du concept passe également par un tracé modifié qui fait la part belle aux monts du Taunus. La 57e édition d'Eschborn-Francfort comptera plus de difficultés que par le passé, avec un parcours de 211 kilomètres et un dénivelé positif de 2 200 mètres. Certaines ascensions qui ont fait la légende de la course feront leur grand retour : les coureurs devront gravir trois fois le montRuppertshain (1,3 km à 6,7%) l'an prochain (contre une seule fois en 2017), le Billtalhöhe (3,5 km, avec des pentes à 8,4%) refait son apparition après sept ans d'absence et sera escaladé à deux reprises, et dans le final les coureurs emprunteront le Hainer Weg – une côte de 1,5 km à 15 km à peine de la ligne d'arrivée.

             

            Fabian Wegmann, double vainqueur de l'épreuve et aujourd'hui consultant chargé des aspects sportifs, du parcours et de la sécurité déclare : « Nous avons apporté quelques changements mineurs mais énergiques de manière à donner plus de caractère à Eschborn-Francfort. La boucle que nous venons de tracer prévoit désormais deux fois l'ascension du Billtalhöhe, trois fois celle du Ruppertshain et quatre fois celle du Mammolshainer Berg à de courts intervalles. Cela augure de nombreuses attaques et une sélection parmi les favoris. Sur le retour vers Francfort, je m'attends à ce que les coureurs qui veulent éviter un sprint final placent des attaques dans la dernière ascension du Hainer Weg. Ce sera une course difficile, où les occasions d'attaquer ne manqueront pas et dont le résultat sera imprévisible : une véritable classique ».

             

            La classique allemande du 1er mai est la plus traditionnelle des courses allemandes. Elle a été disputée pour la première fois en 1962. De grandes figures du cyclisme telles qu'Eddy Merckx, Gerrie Knetemann, John Degenkolb et Alexander Kristoff ont su dompter le massif du Taunus pour l'inscrire à leur palmarès. Outre l'édition réservée aux pros, des courses sont également prévues pour les cyclos et les amateurs, les jeunes de moins de 23 ans (U23), les juniors, les adolescents et les étudiants. Dix-sept courses une seule journée : aucun autre organisateur au monde ne propose un aussi large éventail de compétitions en 24 heures. L'année dernière 800.000 personnes étaient venues voir les coureurs le long du parcours.​

             

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite