• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • France CLM Elites Hommes : les réactions

      • Publié le 22/06/2012
          • Un beau podium et des sentiments différents : un coureur content, un coureur déçu et un coureur surpris...
          • France CLM Elites Hommes : les réactions
          • Sylvain Chavanel

            « Je gagne avec peu d’avance sur le 2ème qui est Jérémy Roy. C’était le but au départ et voilà c’est chose faite. Je suis satisfait de ma performance car le parcours était très roulant et cela se voit sur la moyenne à la fin. La pluie ne m’a pas gêné dans le final, cela ne m’a pas trop dérangé. Pendant tout le parcours, je n’avais pas trop d’informations car ma radio est tombée en panne dès le 5ème kilomètre !

            Après, aux temps intermédiaires, on m’annonçait une seconde d’avance mais je ne savais pas sur qui. J’ai donc joué avec le braquet et j’ai enroulé 54X11 , 54/12 ce qui va déjà très vite. Sur un parcours tout plat comme ça, il n’y a pas forcément des gros écarts à l’arrivée mais le but, c’était de resté concentré jusqu’au bout et de ne pas faire d’erreur jusqu’à l’arrivée. C’était un beau parcours, pas dangereux sur lequel on pouvait faire parler son potentiel à 100%. Avec le vent aussi qui tournait tantôt de face ou de dos mais cela ne m’a pas désavantagé. »

            Jérémy Roy

            « Au première intermédiaire, j’avais le même temps et au deuxième, j’étais avec une seconde de retard mais on ne me parle pas au haut parleur. Les classements sont désormais faits et c’est ça le plus dur pour moi. Ce chrono était peut-être un petit peu trop long pour moi : c'est le plus long que j’ai fait cette année avec le 36 km du Tour de Suisse. Les dix derniers kilomètres ont donc été un peu longs mais c’est comme ça.

            Je savais que j’étais en bonne forme et cela s’est ressenti dans mes deux derniers chronos. Après, Sylvain marchait très fort et sort du critérium du Dauphiné. C’est toujours rageant de terminer 2ème car un beau maillot tricolore, ça ne se refuse pas.

            Tous les ans, je progresse petit à petit. Je peaufine ma position sur le vélo et je pense que j’ai enfin trouvé LA position qui me va bien. Je prends donc beaucoup de plaisir dans les contre-la-montre et forcément quand on prend confiance les bons résultats arrivent. »

            Yoann Paillot

            « C’est un peu une surprise pour moi et je ne m’attendais vraiment pas à faire le podium sur ce championnat surtout en voyant la clientèle qu’il y avait au départ. Après, j’étais assez confiant car je sort du Thüringen Rundfahrt, une épreuve Allemande que j’ai disputée sous les couleurs de l’équipe de France.

            Là-bas, j’avais des bonnes sensations, j’ai bien travaillé et j’ai vu que j’avais bien récupéré. Sur 48,3 km, sur un circuit aussi plat, je n’aurais pas pensé faire un aussi bon temps : l’an passé sur un circuit similaire à Copenhague lors du championnat du Monde, je suis passé complètement à coté. Mais aujourd’hui, j’ai réussi à maintenir le rythme durant les 48 kilomètres... Mis à part à la mi-course où j’ai un peu calé mais j’ai ensuite relancé.

            En ayant le meilleur temps, l’attente a été longue mais je savais que pas mal de coureurs pros allaient passer et me battre. Mais jusqu’au trois derniers coureurs, j’ai entendu que j’étais toujours en tête au temps intermédiaire. Au départ, j’étais confiant pour faire au moins un top 5 mais je ne pensais vraiment pas accrocher le podium. »  

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite