• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

70 090521 TW 072  Gus Sev.jpg
Sportbreizh, le site du vélo en Bretagne
OK
Actualités
      • Hennebont Cyclisme: la nouvelle identité visuelle

      • Publié le 09/08/2021
          • Cédric Le Ny et Jean-Yves Le Gal, respectivement président et manager général d’Hennebont Cyclisme avaient présenté l’état d’avancement des projets de leur prochaine structure émanant d’Hennebont Cyclisme. Un nouveau nom, une nouvelle identité visuelle pour 2022 que Sportbreizh vous fait découvrir plus en détail. 
          • Hennebont Cyclisme: la nouvelle identité visuelle

          • Au revoir Hennebont Cyclisme, bonjour Bretagne Sud Cyclisme (BSC) ! Un nouveau nom plus large qui n’est plus cantonné à une commune, mais ambitionne de représenter un territoire. « C’est un projet d’envergure territorial pour un territoire d’envergure, avec un fort maillage local », nous explique Jean-Yves Le Gal. « David Lappartient (Président du conseil départemental du Morbihan et Président de l’UCI) me disait être heureux de cette dynamique et nous soutenir, et nous en sommes très fiers. » La structure, portée tant par des partenaires privés que par les collectivités, et surtout Lorient Agglomération, fonctionnera avec un budget de 300 000 euros. 

            La nouvelle identité visuelle de la structure qui vient de voir le jour.

            Les vélos sont commandés

            Côté identité visuelle, les couleurs historiques du club depuis l’A.S.Kerpont sont conservées, à savoir le rose et le noir. « C’était une volonté de notre part mais aussi de nos partenaires qui sont attachés à cette identité », explique le manager général. Pour le reste rien à voir : « Nous avons voulu quelque chose de moderne et dynamique et c’est plutôt réussi ». 

            L’équipe morbihanaise est désormais dotée d’un siège social de 250 m2 avec bureaux et zone technique, à proximité de la ligne d’arrivée de la Bretagne Classic. « Jean-Yves Tranvaux, son président est déjà venu nous rendre visite ! Il est ravi de ce que nous faisons, il nous soutient et nous le remercions », ajoute Cédric Le Ny. 

            Toujours concernant le matériel, les deux dirigeants affirment avoir déjà passé commande des vélos pour 2022 à hauteur d’une centaine de milliers d’euros auprès d’une grande marque de cycles qu’ils n’ont néanmoins pas souhaité nommer pour le moment « afin de ne pas subir les difficultés d’approvisionnement qui sont toujours d’actualité », expliquent les deux hommes. 

            Candidat à la N2…

            L’équipe postulera en N2 dès l’année prochaine et compte se renforcer. « Le groupe garde mon entière confiance et dispose d’une vraie marge de progression. Il est déjà selon moi, au niveau d’une N2 de milieu de tableau mais nous devons le renforcer par trois à cinq coureurs ayant déjà gagné et joué les premiers rôles au niveau élite mais aussi quelques espoirs ayant une marge de progression », abonde Eddy Le Men, directeur sportif. Les autres catégories ne sont pas en reste, écoles de cyclisme, cadets, juniors devraient voir leurs rangs grossir avec de nouveaux moyens mis à leur disposition dès la rentrée.  

            Côté filles, l’ancien Président de l’AC Lanester 56 explique voir les choses en deux temps : « Dans un premier temps, je veux que nous ayons une filière de formation féminine spécifique et dans un deuxième temps, je souhaite une équipe féminine de haut niveau. Aujourd’hui nous avons par exemple une convention avec le collège Marcel Pagnol de Plouay qui nous permet de faire découvrir le vélo à des jeunes femmes. A elles de se découvrir des aptitudes et une attirance pour ce sport, c’est formidable ! Nous avons aussi nommé une référente «Femmes» en la personne de Marine Servaes, sur qui je sais pouvoir compter.  Pour nous le cyclisme féminin doit avoir la même place que le cyclisme masculin.» 

            Puis la N1 et peut-être plus !

            Quelques mois après avoir annoncé une restructuration importante de son club et l’arrivée de Jean-Yves Le Gal à ses côtés, le Président Le Ny est optimiste : « Nous avons énormément travaillé. Aujourd’hui le mot d’ordre c’est vouloir, vouloir et vouloir ! » assène le Président. Il aura fallu en effet moins d’un an à Jean-Yves Le Gal pour remettre d’équerre un club qui connaissait certaines difficultés organisationnelles et en faire une structure pleine de promesses. « Nous avançons en marchant, cependant nous ne nous fixons pas de limites. Naturellement après la N2, vient la N1 mais des équipes comme Xelliss Roubaix Lille Métropole nous inspirent également », s’avance le manager. Affaire à suivre !  

            Steven MARTIN


             

          • Hennebont ( 56 )
            Plouay ( 56 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite