• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • KBE 2016: top et flop

      • Publié le 02/08/2016
          • Découvrez ici notre bilan du Kreiz Breizh Elites 2016 remporté par le Néerlandais Meijers devant Mary et le Breton Bescond. Ce fut une belle édition et les sujets de satisfaction ne manquent pas...
          • KBE 2016: top et flop
          •  

            On a aimé

            Visiblement heureux de participer à une telle aventure, les bénévoles du KBE sont toujours au top ! Le sourire, l'efficacité... Chapeau à Alain Baniel et à sa sympathique équipe !

            Le circuit de Carhaix était extrêment intéressant au fil de ses 10km ! En outre, il était très simple pour le public qui pouvait se rendre dans la principale bosse et à l'arrivée en quelques minutes seulement. Un modèle à méditer !

            Madouas aurait pu lâcher prise dès le samedi soir après une journée difficile... Il aurait pu jeter l'éponge après sa chute de dimanche... Non seulement, il a poursuivi et en plus, il a joué la victoire d'étape à Rostrenen: un champion !

            Bescond est un gros travailleur qui a marqué cette édition 2016 du KBE. Dès l'étape de Plouray, il était à l'attaque comme il sait le faire... En voilà un qui ne fait pas semblant et qui mériterait de repasser à l'échelon supérieur (voir par ailleurs).

            Danès est la bonne surprise de ce KBE ! Après dix mois sans vélo, le Finistérien de Chambéry a fait la course à l'avant et il ne serait pas étonnant de le retrouver en tête sur l'Estivale du week-end prochain. Il a du jus !

            Le Team Pays de Dinan a pris une jolie claque le samedi, entre Calanhel et Plouray... François Journiaux a visiblement su trouver les mots pour remotiver ses troupes. Sur le papier, la formation costarmoricaine est en DN3... Dans la course, elle valait bien des formations bien plus huppées: bravo aux jeunes (et moins jeunes) du 22 ! 

            On n'a pas aimé

            Vous conviendrez que c'est tout de même anormal que les deux pelotons terminent samedi à Plouray, à plus de 16' et 20'... Vous ne nous retirerez pas de la tête que certaines équipes n'ont pas fait le travail. Certaines formations n'avaient sans doute pas le niveau pour se retrouver invitées à pareille fête.

            Une épreuve de ce type et de ce niveau nécessite certainement une escorte de motards de la gendarmerie. Certains jours, ils n'étaient pas là... D'autres, oui... Même si la route entre Plévin et Paule, ce n'est pas la porte de la chapelle un vendredi-soir, un peloton de 162 coureurs mérite tout de même la pérsence de motos bleus. Chapeau à la FAMS qui, une nouvelle fois, a assuré.

            La chute de dimanche matin à Callac était terrible et le bilan aurait pu être bien plus grave... C'est l'occasion de rappeler qu'une course de vélo est extrêmement dangereuse et qu'il convient de ne jamais minimiser les risques, de ne jamais se laisser emporter par sa passion.

            Elle était terrible cette image du samedi... Un champion de France perdu dans la nature avec ses coéquipiers. Une crevaison au plus mauvais moment et toutes les chances de Valentin Madouas se sont envolées. Heureusement que le Brestois a pu se rattrapper à Callac ! Et sans cette vilaine perce ?

            I' sont vraiment pas très funs les Rabobank... Quand même, depuis le temps qu'ils viennent en Bretagne, ils pourraient de temps à autres tenter un petit sourire... Être heureux d'être là, d'être interviewés... Dans le genre, "je suis content d'avoir gagné." Smile, les gars, smile !!!

            GM

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite