• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Le Finistère à la relance !

      • Publié le 27/10/2020
          • Les élections approchent au sein de la Fédération Française de Cyclisme, de ses comités régionaux et donc de ses comités départementaux. Si les voisins costarmoricains et morbihannais affichent un dynamisme épostouflant, il n’en va pas de même dans le Finistère. Alors que l’ancien président Ludovic Berder a annoncé qu’il quitte son poste, une nouvelle équipe souhaite porter un ambitieux projet de relance.
          • Le Finistère à la relance !

          • Alors que certains coureurs finistériens brillent au plus haut niveau international, force est de constater que le département ne compte plus de structures de haut-niveau comme ce fut le cas avec le BIC 2000. Paradoxalement, le territoire possède aussi un grand nombre de courses réputées dont, bien évidemment, les Boucles de l’Aulne, Le Tour du Finistère, le Tro Bro Leon ou encore le KBE, l’Essor Breton et La Sportbreizh. Et pourtant…

            Une équipe bien connue

            Autour de Yves Thomas -notre photo- (Cap Sizun Cyclisme)et du journaliste Gurvan Musset (Team Sportbreizh AC Léonarde), une équipe vient de se monter pour redynamiser le cyclisme finistérien. Elle est composée de Loïc Deniel (CC Bigouden), l’organisateur du Bretagne Ladies Tour, du Président du VS Quimper Mickaël Calvez, du jeune éducateur Thibault Quentric (Landivisienne Cycliste), de Jean-François Jézéquel, ancien coureur de Milizac (Kerfeunteun AS). Ils ont le soutien de personnalités qui apporteront ensuite leur aide à la relance: l’ancien pro Eric Berthou, le speaker Gregory Pelleau ou encore Yannick Botrel, ancien DS de Brest et des Côtes-d’Armor et co-organisateur des Boucles de l’Aulne. L’équipe souhaite évidemment travailler avec les élus en place qui se représenteront, notamment la championne handisport Katell Alençon.

            Pas seulement la route !

            Gurvan Musset le répète à plusieurs reprises, le projet se veut global et ne concernera pas seulement la route ! Par exemple, le cyclisme sur piste doit retrouver ses galons: « Le Finistère possède des éducateur de talent, notamment pour la piste, et il faut les associer, les aider à aller de l’avant en apportant des moyens. Il faut donner les clefs et les laisser bosser ! »Et l’organisateur de la Sportbreizh, délégué général du Tour du Finistère, n’oublie pas le cyclo-cross mais aussi le VTT et le BMX. Tous doivent être concernés. Selon Yves Thomas, « L’époque du tout puissant cyclisme sur route qui domine toutes les disciplines est révolue ! Nous devons apprendre des autres tout en les aidant à progresser. Et le cyclisme sur route a beaucoup à apprendre du BMX et du VTT ! »

            Privilégier la formation

            Ce plan passera en priorité par les jeunes, les cadets et les juniors. Selon Yves Thomas, « nous devons créer des groupes et permettre à nos jeunes coureurs  d’être détectés puis portés. Cela préfigure des stages réguliers et des sélections sur de belles compétitions. »  Ce Club Finistère se basera avant tout sur les clubs et leurs éducateurs pour détecter et encadrer les sélections. « Un dialogue régulier doit exister avec ces bénévoles essentiels pour que nous puissions proposer un programme d’activités ambitieux, à la hauteur du prestige de notre département. Tous à la relance ! »

            D’autres modes de financement

            Le nerf de la guerre, c’est évidemment le financement ! Là aussi, Yves Thomas et Gurvan Musset se veulent réalistes: « Si on attend que l’argent tombe, apporté sur un plateau doré par les collectivités, on va dans le mur ! Il faut s’ouvrir à d’autres modes de financement. Même les plus grandes fédérations internationales comme l’Italie placent de la publicité sur leurs maillots. L’époque du « Tout financement » par les collectivités est terminée. » 

            En confiance !

            Aujourd’hui, la situation financière du Comité Départemental du Finistère n’est pas excellente. Des clubs refusent de payer leur cotisation annuelle… Cela prouve bien qu’un malaise existe et que de nombreuses associations ne comprennent plus où va leur argent et à quoi sert le Comité Départemental. Même s’il est vrai qu’une grosse partie du travail se fait dans l’ombre, il faut afficher de nouvelles ambitions, claires et fortes. « Nous devons prouver que le Finistère est de retour. A la sortie du confinement en juin, nous avons été les premiers à relancer le cyclisme français ! Notre département a été le seul à se bouger et à montrer que la relance était possible ! » L’équipe qui se présente souhaite que tous les clubs se saisissent de ce projet ! « Il ne s’agit pas de gloriole personnelle mais d’intérêt général ! » Cette équipe qui compte de nombreux organisateurs en ses rangs veut aussi aider les comités d’organisation et les jeunes qui veulent se lancer: « Si on délaisse les organisateurs de courses, les petites épreuves vont disparaitre et avec elle, la base de notre cyclisme. »

            Le prestige du maillot

            Nombreux sont les coureurs prestigieux qui ont porté les couleurs du Finistère ! Au fil des ans, il semblerait que ce maillot ait perdu de son prestige, de sa valeur. Idem pour une sélection en équipe du Finistère ! Selon Yves Thomas, « nous proposerons à des coureurs de participer à des sélections. S’ils refusent, s’ils ne respectent pas la valeur d’une sélection, ils comprendront au fil des mois qu’ils ont raté le coche. »

            En juin, à l’occasion du contre-la-montre sportbreizh d’Argol, première épreuve cycliste organisée en France, Le Télégramme avait titré « Tout recommence en Finistère ». Plus que jamais, ce titre semble se justifier !

          • Brest ( 29 )
            Quimper ( 29 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite