• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
          • Voilà une victoire qui fait plaisir tant le coureur est sympathique ! Ce dimanche, l’équipe Arkea-Samsic a assumé son statut de favorite sur le GP de Lillers. Florian Vachon, le capitaine de route de l’équipe depuis 11 ans, s’est offert une belle victoire. Thibault Guernalec monte sur la troisième marche du podium tandis que Laurent Pichon se classe 4ème.
          • Le GP de Lillers pour Vachon
          •  

            Les réactions

             

            Florian Vachon, vainqueur :

            « Même si le vélo change et qu’on a tous des rôles à tenir dans l’équipe, on fait ce sport pour gagner des courses et ça me fait vraiment plaisir de relever les bras. Cette saison, je savais que je n’aurais pas beaucoup d’opportunité pour jouer ma carte et qu’il faudrait les saisir.

             

            Punaise, je l’ai gagnée, pour ma dernière saison! », c’est ce que je me suis dit en franchissant la ligne.

             

            Cette victoire me donne un gros coup de boost pour la suite. On a une bonne dynamique en ce moment, ça nous sourit, il faut en profiter. Collectivement, on a couru juste. On a toujours été présents. Quand on est ressorti avec Laurent, on s’est parlé, on connait tous les deux le vélo, on savait que dans le final il fallait attaquer chacun notre tour et c’est ce que nous avons fait. Quand je me suis retrouvé face au petit jeune pour le sprint, je n’étais pas sur de moi, ils ont souvent plus d’explosivité que les gars de mon âge (rires).

            J’ai été malin, je lui ai fait faire des efforts dans le final, je ne me suis jamais affolé. On avait vent de face, on a lancé tard et j’ai vite pris le dessus, j’ai vu la ligne se rapprocher et j’ai eu le temps de savourer. »

             

             

            Sébastien Hinault - directeur sportif :

            « L’objectif ce matin était de ne pas subir la course. On savait qu’on serait une équipe surveillée. Sur une classe 2, si tu prends la course à l’envers, tu te fais avoir. Thibault et Anthony ont intégré l’échappée du jour, on en avait deux sur quatre à l’avant, au moins nous n’avions pas le poids de la course à assumer derrière. Ça a été mouvementé, ils n’ont jamais eu plus de 2 minutes d’avance. À la mi-course, Wallonie a remis les compteurs à zéro. Florian et Laurent étaient vigilants et sont sortis en compagnie de 5 autres coureurs.

            Là encore ils n’ont jamais pris beaucoup d’avance, j’ai cru que le peloton allait rentrer dans la dernière difficulté, ils n’avaient plus que 8 secondes d’avance mais ils étaient cuits derrière. Seul Thibault a réussi à revenir. Il n’y a pas d’oreillette sur les classes 2, mais j’avais confiance en Florian, il sait gagner mais j’avais tout de même peur que le peloton rentre. Ils ont mis du temps à annoncer le vainqueur à radio course, je peux vous dire qu’on était tendus (rires).

            Je suis vraiment content pour Florian, pour tout ce qu’il représente pour l’équipe, pour son investissement au quotidien, que ce soit lui qui gagne aujourd’hui est un joli symbole. »

            Laurent Pichon (4ème) :

            « On a dû faire avec quelques aléas de calendrier, on devait partir en Italie mais les courses ont été annulées il a fallu rapidement se trouver de nouveaux objectifs et on a répondu présents. On garde les pieds sur terres, on disputait une classe 2, mais on a vraiment bien couru c’est bon pour les automatismes et la confiance. Nous sommes les deux anciens avec Florian, et aujourd’hui les anciens ont montré l’exemple ! Je suis content pour Florian et je suis content de mes sensations, j’ai vraiment hâte d’être aux prochaines courses. »

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite