• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

68 Capture d e cran 2020 03 09 a  18.40.54 copie.jpg
Sportbreizh, au service du vélo depuis 10 ans
OK
Actualités
      • Liège-Bastogne-Liège1996: Madouas au pied du podium

      • Publié le 30/04/2020
          • C'est l'une des grandes pages de l'histoire du cyclisme breton ! Il y a 24 ans, presque jour pour jour, Laurent Madouas signait un superbe exploit sur Liège-Bastogne-Liège. Le grimpeur finissait quatrième sur les hauteurs de Ans, aux portes de Liège. Tout en ayant bossé toute la journée pour son leader Lance Armstrong...
          • Liège-Bastogne-Liège1996: Madouas au pied du podium
          • Madouas en leader

            En 1995, Armand de Las Cuevas se fracture la clavicule et Laurent Madouas, 28 ans, se retrouve leader de Castorama sur le Giro : il termine douzième d'un Tour d'Italie remporté par Rominger face à Berzin et Ugrumov.

            Ensuite, le Breton termine à la même place du Tour de France. Sur cette épreuve, il se révèle en montagne en finissant par exemple deuxième à Guzet-neige derrière Marco Pantani et devant le maillot jaune Miguel Indurain. Il est aussi cinquième à l'Alpe d'Huez, derrière Pantani, Indurain, Zülle et Riis.

            À la fin de la saison, l'équipe Castorama disparaît mais le Breton né en 1967 s'est fait un nom et il est courtisé. Il rejoint alors l'équipe américaine Motorola, tout comme Bruno Thibout. Cette formation montée en 1991 a vu l'année suivante les débuts professionnels de Lance Armstrong. 

            Avec Armstrong

            Sur le début de saison 1996, Laurent Madouas semble en grande forme: le 17 mars, il termine 9ème de Paris-Nice. Au classement général final, Jalabert devant Armstrong, avec 43'' d'avance. En Belgique, tout va bien pour Motorola: Lance Armstrong remporte la Flèche Wallonne devant Didier Rous et Maurizio Fondriest. Mais ce n'est pas évident de réalise le doublé wallon, de remporter la doyenne après la Flèche, d'autant que l'Américain manque encore d'expérience et de sagesse.

            Arrive enfin ce dimanche 21 avril ! Le premier coup de tonnerre concerne le vainqueur de l'enfer du nord: Yohan Museeuw est malade, il ne peut pas prendre le départ ! Mais il reste Berzin et la Gewiss, Casagrande et Saeco... Et n'oublions-pas les Italiens qui ont été battus sur Paris-Roubaix ! Gianetti et Fondriest reviennent en forme au bon moment.

            Sous le soleil

            La météo est idéale, quasiment estivale, et le peloton s'élance pour 263km sur un parcours modifié. En effet, deux grands changements apparaissent. D'une part, la côte de Sprimont dite du Hornay (km231,5) revient dans la course alors que celle des Forges disparaît, au profit de celle du Sart-Tilman (km248). Par ailleurs, l'arrivée à Ans est déplacée, histoire de rendre plus exigeant encore le final. Et comme d'habitude, il faudra avaler les côtes Saint-Roch (km82), de Mormont (km119), de Wanne (km155), de Hézalles (km164), d'Aisomont (km172), de Stockeu (km179), de la Haute-Levée (km184,5), du Rosier (km196,5), de La Vecquée (km209) et évidemment de La Redoute (km 226).

            Pascal Richard, Mauro Gianetti et Lance Armstrong ont été les grands animateurs de cette quatrième manche de la Coupe du monde. Ils pouvaient compter sur des coéquipiers de talent comme Rebellin, Madouas, Coppolillo et Merckx. De Liège à Ans, ils ont fait la course en tête. Sur les larges routes, dans la longue descente vers La redoute, Laurent Madouas abat un énorme travail dans le groupe de tête. Motorola impose le rythme... et le respect.

            La Redoute en premier juge de paix

            Les favoris se trouvent dans un groupe d'une vingtaine de coureurs qui aborde la Redoute. Le rythme s'accélère. Devant, un homme seul mène la course : Michele Coppolillo, récent troisième de Milan-San Remo, possède encore une poignée de secondes d'avance. Il déraille dans les derniers mètres de la Redoute et voit les costauds revenir sur lui. Derrière, Brochard a sauté, tout comme Rebellin, Merckx et Chiapucci. En tête, le trio Richard-Gianetti-Armstrong a pris quelques mètres mais ça revient... Finalement, ils ne sont plus que huit dont Laurent Madouas qui prend la tête et assure le tempo au sommet de la Redoute. Le groupe est composé de Gianetti, le champion du Monde Olano, Coppolillo, Richard, Colombo, Armstrong, Fondriest et Madouas. Et il reste deux difficultés...

            Dans un faux-plat qui suit la redoute et avant de rejoindre la côte du Hornay, Madouas coupe le rythme; Armstrong attaque une première fois mais il est repris par Gianetti et Richard: la bonne échappée est lancée ! Madouas pointe à une douzaine de secondes, dans un groupe de dix coureurs mené par Olano et où l'on trouve aussi Virenque et Hervé qui sont revenus. L'écart avec le premier contre passe à 40'' alors que le peloton mené par Sorensen est battu, à près de deux minutes.

            Gianetti imbattable ?

            Longtemps, on a pensé que Mauro Gianetti allait s'offrir le doublé ! Le lauréat 1995 était très offensif dans la Haute-Levée puis à Stockeu. Mais finalement, le plus mail a été Pascal Richard. Plus en retrait, le Suisse de MG Maglificio a été le plus malin, exactement comme l'avait été Gianetti sur ces mêmes routes en 1995. 

            Dans la bosse de Sart Tilman, le groupe de contre explose et Laurent Madouas en profite pour partir seul en contre: l'écart avec la tête est suffisamment élevé et il ne prend pas le risque de ramener des adversaires sur son leader Lance Armstrong. En costaud, le Breton est en train de user Olano.

            Dans la dernière ligne droite, le trio de tête s'explique au sprint: Pascal Richard devance Armstrong de justesse. Laurent Madouas prend la quatrième place en solitaire. Pendant longtemps, les fans bretons de vélo penseront que si Madouas avait été leader et s'il avait pu jouer sa carte...

            Fin 96, Motorola est dissoute et Laurent Madouas est recruté par les Belges de Lotto et Jean-Luc Vandenbroucke qui recherchaient un grimpeur.

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier
Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite