• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
          • Julian Alaphilippe a réservé sa première apparition en course avec le maillot arc-en-ciel à Liège-Bastogne-Liège, dont il sera dimanche l’un des favoris après avoir déjà obtenu la 2e place en 2015 et la 4e en 2018. Le Français sera notamment confronté à son rival habituel sur les Ardennaises, Alejandro Valverde, qui également choisi d’économiser ses forces en vue de son rendez-vous liégeois. Et on n'oublie pas les Bretons Madouas, Simon et Barguil qui aiment cette belle doyenne !

          • Liège-Bastogne-Liège: Avec Alaphilippe et les Bretons
          • L’histoire est peut-être en marche. Elle a en tout cas connu un sursaut monumental dimanche dernier avec le sacre mondial de Julian Alaphilippe, le premier Français qui s’habille du maillot arc-en-ciel depuis Laurent Brochard en 1997. Le plus gros collectionneur de victoires de prestige du clan français peut maintenant s’attaquer à écrire une autre page avec Liège-Bastogne-Liège, où aucun de ses compatriotes ne s’est imposé depuis Bernard Hinault, précisément quelques mois avant de triompher à Sallanches sur les Mondiaux. Mais l’habit ne fait pas le vainqueur, et Alaphilippe pourrait bien échanger à ce sujet sur la ligne de départ avec Alejandro Valverde, qui a relativement peu levé les bras l’année de son « mandat » arc-en-ciel en 2019. Le quadruple vainqueur de la Doyenne n’a pas trouvé le chemin du succès cette année, mais faisait partie de l’élite resserrée dans le final d’Imola (8e) et connaît mieux que quiconque dans le peloton la formule gagnante à Liège. Il se dit que les deux grands absents de La Flèche Wallonne ont permis à leurs rivaux de s’exprimer plus librement à Huy : les formations Deceuninck-Quick Step et Movistar seront cette fois-ci au rendez-vous pour favoriser ce duel à haute tension.
             
            Pour autant, les enseignements de la Flèche Wallonne ne peuvent être ignorés au moment de dresser la liste des prétendants qui s’avancent pour courtiser la Doyenne. À commencer par Marc Hirschi, à qui il est difficile de fixer des limites depuis son enchaînement de résultats du mois de septembre. Le supercombatif du Tour de France associe le tempérament à l’efficacité et ne se montre manifestement pas fébrile lorsqu’il s’agit de passer à l’action. Après sa victoire autoritaire à Huy, le jeune Suisse ne fera pas de complexe face à la Doyenne. Ce ne devrait pas être le cas non plus de Benoît Cosnefroy, qui est allé chercher dans le sillage d’Hirschi son premier podium sur une classique du World Tour, ni de Michael Woods qui a déjà connu les honneurs de celui de Liège (2e en 2018). D’ailleurs, le Top 10 sélectionné par le Mur de Huy dresse une liste des hommes en jambes susceptibles de batailler pour le podium de dimanche : Warren Barguil (6e en 2018), Dan Martin (vainqueur en 2013, 2e en 2017), Michal Kwiatkowski (3e en 2014 et 2017) et pourquoi pas Tadej Pogacar, 18e lors de sa première participation à 20 ans l’année dernière, ont tous leurs chances de surprendre à Liège.
             

            25 équipes, les principaux engagés
             
            Afrique du Sud
            NTT Pro Cycling Team : Gasparotto (Ita), Kreuziger (Rtc)
             
            Allemagne
            Bora-Hansgrohe : Kämna, Schachmann (All)
            Team Sunweb : Hirschi (Sui), Benoot (Bel)
             
            Australie
            Mitchelton-Scott : A.Yates (Gbr), Albasini (Sui), Impey (Afs)
             
            Bahrein
            Bahrain-McLaren : Landa (Esp), Caruso (Ita), Poels (Hol), Teuns (Bel)
             
            Belgique
            Deceuninck-Quick Step : Alaphilippe, Cavagna (Fra), Jungels (Lux)
            Lotto-Soudal : Wellens (Bel)
            Circus-Wanty Gobert : Bakelants (Bel)
            Sport Vlaanderen-Baloise : E.Planckaert (Bel)
            Bingoal WB : Vanendert (Bel)
            Alpecin-Fenix : Vakoc (Rtc), Vervaeke (Bel)
             
            Emirats Arabes Unis
            UAE Team Emirates : Pogacar (Slo), Costa (Por), Henao (Col)
             
            Espagne
            Movistar Team : Valverde, Soler (Esp)
             
            Etats-Unis
            Trek-Segafredo : Porte (Aus), Skujins (Let)
            EF Pro Cycling : Woods (Can), Martinez, Uran (Col)
             
            France
            AG2R La Mondiale : Cosnefroy, Vuillermoz (Fra)
            Groupama-FDJ : Madouas, Molard (Fra)
            Cofidis : G.Martin (Fra), Jes.Herrada (Esp)
            Total Direct Energie : Simon, Hivert (Fra)
            Team Arkea-Samsic : Barguil (Fra)
             
            Grande-Bretagne
            Ineos Grenadiers : Kwiatkowski (Pol), Froome (Gbr)
             
            Kazakhstan
            Astana Pro Team : Fraile, G.Izagirre (Esp)
             
            Pays-Bas
            Jumbo-Visma : Dumoulin (Hol), Roglic (Slo)
             
            Pologne
            CCC Team : Van Avermaet (Bel), Geschke (All), De Marchi (Ita)

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite