• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

68 Capture d e cran 2020 03 09 a  18.40.54 copie.jpg
Sportbreizh, au service du vélo depuis 10 ans
OK
Actualités
          • La quatorzième étape du Tour de France offrait la première véritable arrivée en haute-montagne. Les 117,5 kilomètres de Tarbes au sommet du Tourmalet proposaient plus de 3000 mètres de dénivelé, avec notamment au préalable l'ascension du Soulor. Après quelques kilomètres, le départ réel ayant été retardé, un groupe de 17 hommes s'est détaché en tête de course. Guillaume Martin était le seul représentant Wanty-Gobert à l'avant.
          • Martin: "Bien d'avoir anticipé le Tourmalet"
          •  

            Dans le Soulor, le peloton accélérait en poursuite du groupe de tête, dont Guillaume Martin était distancé. Repris dans la descente, le grimpeur français était le dernier représentant Wanty-Gobert dans le peloton au pied du Col du Tourmalet. 22e au sommet, à plus de quatre minutes du lauréat du jour Thibaut Pinot, Martin remonte en 21e position au général. Meurisse dégrade lui en 27e position. Ce dimanche, le peloton effectuera une dernière halte dans les Pyrénées, avec une arrivée à Foix-Prat d'Albis, avant la 2e journée de repos. 

            Guillaume Martin : 

            « C'était idéal pour moi d'anticiper en prenant l'échappée matinale, car je n'apprécie pas ces étapes courtes et explosives. Cette tactique m'a permis de m'accrocher avec les favoris jusqu'au pied du Tourmalet. Je me sentais de mieux en mieux au fil de la dernière ascension, et j'ai décidé de monter à mon rythme. J'étais plutôt dans un mauvais jour, donc c'est bien de prendre la 22e place. Cette journée fut difficile, j'espère que ça s'améliorera pour la suite."

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite