• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

24 706573883 v3.jpg
C'est la reprise !
OK
Actualités
          • Encore un podium pour Francis Mourey qui disputait, à 37 ans, à Quelneuc son 21ème championnat de France. Le licencié du VC Valdahon Val de Vennes y gagne la médaille d'argent derrière Chainel. Cette belle performance ne lui ouvre pourtant pas les portes de l'équipe de France pour le mondial et provoque un petit coup de gueule du vice-champion de France. Rencontre...
          • Mourey: "il n'y plus de respect des coureurs"
          • Francis, la réaction à chaud après cette deuxième place ?

            "On est toujours un peu déçu mais je suis très content pour Steve car il le mérite, ce titre ! Moi, je venais ici pour le titre et il ne m'a pas manqué grand-chose. C'est comme ça, on est tombé sur un grand Steve !"

            Justement, que vous a-t-il manqué ?

            "Il m'a manqué un petit peu de force dans le final. C'est vrai aussi que quand Steve a accéléré, j'ai essayé de tester mes adversaires et je ne savais pas s'ils bluffaient ou s'ils étaient à fond. J'ai attendu un tour et c'est le tour de trop..."

            Steve Chainel est parti très tôt !

            "Je n'ai pas été surpris car je sais qu'il est très fort sur les débuts de course ! Moi, c'est plutôt l'inverse et c'est pour ça que j'ai laissé faire un peu. Une heure, c'est très court et très long à la fois. Dans le final, il ne me manque pas grand-chose."

            Vous avez rapidement compris que Venturini n'était pas dans un bon jour ?

            "Déjà, je n'ai pas trouvé normal qu'il prenne le début de course en mains... Ensuite, quand Steve a accéléré, il n'a pas pu y aller. Au début du troisième tour, après la ligne, il a accéléré mais il n'était pas saignant. Et c'est là que j'ai décidé d'accélérer. Mais on avait donné 30 secondes à Steve et ce n'est pas facile à aller chercher. Avant, ce n'était pas à moi d'y aller ! Steve a pris les bonnes décisions au bon endroit et pas moi..."

            Le circuit, plus gras qu'hier, vous convenait !

            "C'est sûr que c'était plus gras que pour les espoirs, hier. Aujourd'hui, c'était un circuit plus physique et c'est un parcours que j'adore. Après, il y a les choix tactiques..."

            Vous sembliez extrêmement motivé !

            "Tous les ans, je cours comme si je n'avais jamais été champion de France ! Dès le mois de septembre, j'ai expliqué que mon objectif, c'était ici. Aujourd'hui, c'était mon 21ème championnat de France, ça fait 21 ans que je cours après le maillot et j'ai réussi à le gagner 11 fois sur 21. Je suis à plus de 50 % (sourire)."

            Et l'an prochain ?

            "Ha ben c'est sûr que je vais revenir l'année prochaine d'autant que j'espère que ce sera à Besançon, chez moi. Aller chercher le douzième titre, ce serait super ! Steve et moi, on se connait et il sait que si je viens à Besançon, ce n'est pas pour enfiler des perles."

            Et maintenant, place au mondial ?

            "Non. On vient de me dire que l'équipe de France ne veut pas de moi. Je ne suis pas invité. L'équipe de France vient de m'annoncer que je ne suis pas le bienvenu. Tant-pis, c'est comme ça..."

            Trop vieux ?

            "Je ne sais pas, il faut le demander aux représentants de l'équipe de France."

            Vous avez le sentiment que les services rendus s'oublient vite ? 

            "Ben ça fait 21 ans que je suis là, j'ai été onze fois dans les dix meilleurs au championnat du Monde. J'ai gagné plusieurs fois des manches de Coupe du Monde... J'ai toujours fait honneur à ce maillot. C'est comme ça, c'est la politique. (...) Je crois qu'il n'y a plus vraiment de respect des coureurs."

             


             

            Francis Mourey a été champion de France des espoirs en 2001 et 2002 puis chez les élites en 2005, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2013, 2014 et 2016. En 2006, il était médaille de bronze au mondial, il était 4ème en 2004 et 2011, il finissait 5ème de cette même épreuve en 2009 et 2010; il était aussi 8ème en 2014. A noter aussi que Mourey a gagné une manche de la Coupe du Monde en 2006/2007 et 2013/2014. 

          • Quelneuc ( 56 )
Rechercher une actualité
Recherche
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier
Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite