• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
      • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"

      • Publié le 17/12/2014
          • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"
          • Sportbreizh a profité du passage de la championne du Monde à Lanarvily pour rencontrer Pauline Ferrand-Prévot. Une jeune femme qui ne se la joue pas et qui ne manque pas d'ambition...
          • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"
          • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"
          • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"
          • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"
          • Pauline Ferrand-Prévot : "La Bretagne, ça me gagne"
          • Photos de Sébastien Delaunay 

             

            Pauline, tout d'abord un mot sur cette finale de la Coupe de France : une promenade de santé ?

            « Je me suis retrouvée rapidement devant, j’ai donc géré au mieux ma course. C’était une bonne préparation pour la Coupe du Monde à Namur. Lanarvily est un haut lieu du cyclo-cross, je devais m’imposer sur ce circuit. Puis la Bretagne, ça me gagne après mon titre de championne de France du contre la montre à Lannilis, il y a 1an... Oui, la Bretagne ça me gagne.»

            Comment  s’est passé votre après Mondial ?    

            « J’ai été énormément sollicitée et comme je ne sais pas dire non ce fut compliqué. Je suis partie en vacances avec mon compagnon durant 2 semaines. Loin du  téléphone et des médias, j’ai ainsi réussi à décompresser tout en profitant de ce moment de détente.»

            De nouveaux objectifs pour la prochaine saison ?

            « Dès le lendemain de mon titre de Championne du Monde, j’étais déjà passée à autre chose. J’avais déjà la tête au cyclo-cross et après m’être bien reposée, j’ai repris les chemins de l’entrainement. M’entrainer me permet ainsi de m’échapper de certaines sollicitations médiatiques. Me concentrer sur mes objectifs, c’est le meilleur moyen de faire le vide et d’être tranquille.»

            Aujourd’hui, vous êtes sans doute la  seule à pouvoir décrocher 3 maillots arc-en-ciel avec le cyclo-cross, la route  et en VTT ?

            « Je vous mentirai si je disais le contraire. Je vais participer aux  Mondiaux  de cyclo-cross avec l’objectif de  gagner. A ce jour, je n’ai pas de limites, je prends  les courses comme elles viennent, il n’y a pas de raison que ça ne le fasse pas. »

            Comment avez-vous prévu de préparer les mondiaux ?

            « Dès le week-end prochain, je vais participer aux manches de Coupe du Monde avec l’équipe de France. J’enchainerai  avec des cyclo-cross en Belgique, en vue des  Championnats de France à Pontchâteau. Le France sera mon premier objectif de la saison; après, les mondiaux seront la seconde échéance de cette saison de cyclo-cross. »

            Quand avez-vous prévu de débuter votre saison routière avec ce maillot irisé ?

            « Comme l’an passé, je  commencerai ma saison sur route à la fin mars. La saison est  longue jusqu’au Mondial sur route fin septembre. Il y aura des moments particuliers avec mon maillot de championne du Monde, comme sur  la Flèche Wallonne par exemple : ça va être énorme !»

            Vous passez d’un statut d’équipière à celui de leader. Comment pensez-vous supporter cette pression naissante ?

            « Jusqu’à présent, j’ai toujours bien supporté la pression. J’ai débuté le vélo, il y a déjà un bon moment et  j’ai  du métier. Ce n’est donc pas vraiment ça qui me fait peur. Mais je vais éviter de m’éparpiller en me concentrant sur mon sport. Pour l’extrasportif, j’ai une personne qui gère ça à ma place. Moi, j’ai juste besoin de m’entrainer et de pouvoir me reposer :  je dois me concentrer uniquement sur ça !»

            Vanity Fair vous a élue dans les Français les plus influents du monde. Comment vivez-vous cette nomination ?

            « Je reste moi-même, c’est ainsi  que  cela  fonctionnera au mieux. Je ne suis pas une star et je dois  garder les pieds sur terre. J’ai hâte de retrouver mes  cyclo-cross au fin fond des Ardennes, avec les bouses de vaches dans les champs... C’est ça ma vie !!! » 

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite