• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
          • Même s'il n'a pas pu suivre les meilleurs, Warren Barguil a de nouveau répondu présent dans la quinzième étape gagnée par Simon Yates (Mitchelton-Scott) et il poursuit sa remontée au classement général du Tour de France.
          • Tour de France #15: Barguil attend les Alpes
          •  

            Après une étape très rapide et marquée par l’échappée d’Amaël Moinard et Maxime Bouet, le champion de France est douzième du classement général. Place désormais à la journée de repos à Nîmes d’où le leader de l’équipe Arkéa-Samsic pourra apercevoir les sommets des Alpes.

             

            Les réactions

             

             

            Warren Barguil

            « C’était encore une belle journée mais c’était dur. Je n’ai pas voulu m’exploser les jambes au pied de la montée finale, Romain Bardet (ag2r-La Mondiale) m’a aidé à revenir sur Fuglsang (Astana) et je l’en remercie et je finis comme hier avec le Danois. On est du même niveau. J’aime bien les longues ascensions, moins ce type de montée courte mais ça va, je suis content. J’ai relevé mon niveau. Maintenant, j’attends les Alpes après une journée de repos bien méritée. »


            Yvon Ledanois

            « C’était encore une journée de fou, ça a roulé à bloc depuis le départ et ça n’a pas débranché ! Je peux dire que la journée de repos arrive à point nommé pour beaucoup de coureurs, en sachant qu’on va passer de la fraîcheur dans cette étape ariégeoise à la canicule, aux 35 degrés annoncés dans les Alpes. Les organismes fatigués vont le payer, il y aura encore des surprises.

            Amaël Moinard et Maxime Bouet ont fait du bon travail mais dans ce groupe échappé, il y avait 11 coureurs du Top 30. Il y avait une grosse qualité en tête de course et les attaquants n’ont jamais eu une grosse avance. Il n’y a pas eu un seul moment de répit. Le Pors de Lers a usé, le Mur de Péguère a fait la différence. De toute façon, on se doutait que ce serait hyper compliqué pour Amaël et Maxime.

            Dans la montée finale, Warren s’écarte parmi les premiers du groupe des favoris mais il a bien géré son effort et a monté à son  rythme. Il finit tout près du maillot jaune et devant un coureur comme Uran (Education First-Drapac). Notre leader a fait une montée propre.

            A part Pinot qui fait une super ascension, tout le monde était à l’arrache. Ce soir, Warren est 12e au général, il gagne une place mais je pense qu’il va y avoir des surprises. Les cols des alpes et la chaleur vont lui convenir, je n’ai pas une boule de cristal mais j’ai confiance en lui pour signer un Top 10 à Paris. Avant cela, il y a le repos et ça va faire du bien ! »

          • Foix ( 09 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite