• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
          • Alors qu’il commence sa première saison chez les professionnels, le coureur italien de 23 ans Attilio Viviani s’est imposé au sprint ce lundi lors de la 1ère étape de la Tropicale Amissa Bongo. Il devance l'habitué des lieux Lorenzo Manzin (Total Direct Energie).
          • Tropicale Amissa Bongo #1: dans la famille Viviani...
          •  


            Décidément, s’appeler Viviani est un gage de réussite dans les courses cyclistes. Si Elia Viviani s’apprête à disputer demain le Santos Down Under Tour dès demain, c’est son frère cadet, Attilio, qui a fait briller les couleurs de Cofidis ce lundi. Il s’est en effet imposé au sprint ce lundi lors de la première étape de la Tropicale Amissa Bongo, qui menait les coureurs de Bitam (Gabon) à Ebolowa (Cameroun).
             
            Un très beau travail collectif
             
            À l’issue de 150 km de course, Viviani s’est imposé au sprint après un beau travail collectif. Pierre-Luc Périchon était le premier de l’équipe à s’illustrer en sortant en contre afin de contrôler une échappée de trois coureurs. À une trentaine de kilomètres de l’arrivée, alors que l’échappée avait été reprise, Emmanuel Morin, Victor Lafay, Natnael Berhane et Eddy Finé se sont employés pour mettre Attilio dans les meilleures dispositions.
             
            À 23 ans, Attilio confirme à nouveau sa capacité à faire la différence dans les derniers mètres. Fin août dernier, il s’était déjà imposé à la Schaal Sels disputée en Belgique. Après ce début en fanfare, les coureurs Cofidis auront à cœur de poursuivre sur leur lancée à la Tropicale Amissa Bongo que Natnael Berhane avait remporté en 2014.

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite