• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

45 19055206 1138646926239332 61682448191328255 o copie.jpg
Sportbreizh, pour la relance du vélo
OK
Actualités
          • Ceux qui avaient vécu en direct sur sportbreizh la domination de Wout Van Aert sur le cyclocross de La Mézière en janvier 2019, ne pensaient sans doute pas que ce coureur-là allait s'imposer sur l'un des monuments...
          • Van Aert, de La Mézière à Sanremo !
          • Troisième podium en trois courses en une semaine pour Wout van Aert, vainqueur des Strade Bianche et de Milan-Sanremo, et troisième à Milan-Turin entre les deux. Wout van Aert est le premier Belge à remporter Milan-Sanremo au 21ème siècle, rejoignant ainsi la liste des 21 victoires belges. Le dernier, c'était Andreï Tchmil en 1999.

            Les trois derniers lauréats de Milan-Sanremo sont italiens (Vincenzo Nibali, 2018), français (Julian Alaphilippe, 2019) et belge (Wout van Aert, 2020), tout comme les trois premiers: Lucien Petit-Breton (France, 1907), Cyril van Hauwaert (Belgique, 1908) et Luigi Ganna (Italie, 1909).

             

            A La Mézière, sur les terres de Nicolas Lebreton, Wout Van Aert avait éclaboussé l'épreuve de toute sa jeune classe. Aujourd'hui, le Belge, triple champion du Monde de cyclo-cross, a 25 ans et il explose littéralement en cet été 2020 car il sait se faire mal: "L'effort sur le Poggio a été horrible pour mes jambes. Mais l'année dernière, c'était pareil, et sur les Strade Bianche la semaine dernière, j'ai  également connu de grosses difficultés."

            Mais ce samedi, il a d'abord fallu tenir la roue de Julian Alaphilippe: "Heureusement, personne n'est resté dans ma roue. Quand j'ai atteint le sommet, j'ai essayé de croire que Julian était également à sa limite. Ensuite, tout était à mon avantage. Il aurait encore été possible de le rejoindre sur le plat, mais en revenant sur la descente, j'ai eu de meilleures chances de gagner."

            A Sanremo, après plus de 300 kilomètres, Van Aert a certainement franchi un nouveau cap: "Aujourd'hui, c'est une journée spéciale car j'ai remporté mon premier monument. À la fin de ma carrière, je serai heureux d’avoir des victoires aussi diverses à mon actif, sur route comme en cyclo-cross."

            Mais le Belge ne s'emporte pas: il sait ce qu'il veut, ce qu'il pourrait gagner ou pas: "En tant que Belge, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix sont en tête de ma liste. Je monte assez bien et j'ai aussi de bons résultats en CLM. Mises à part les victoires sur un grand tour, tout pourrait être à ma portée."

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite