• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

67 889358997.jpg
C'est reparti !
OK
Actualités
          • Le Tour de France (2.WT, 6-28/07) abordait son ultime épisode alpestre, ce samedi. L'étape, raccourcie suite aux orages qui avaient rendu le Cormet de Roselend impraticable, se résumait à 59,5 kilomètres d'Albertville à Val Thorens.
          • Wanty-Gobert : "Un bilan positif"
          • Dès la sortie d'Albertville, un groupe de six, puis de 28, s'est formé avec Kevin Van Melsen et Frederik Backaert. Les premières pentes de Val Thorens (33km à 5%) ont immédiatement provoqué un écrémage, tant dans le groupe de tête qu'au peloton. Guillaume Martin rallie finalement le sommet en 39e position, et conserve sa 12e place au classement général. Xandro Meurisse, 67e au sommet, se maintient 21e et premier Belge à la veille de l'arrivée finale sur les Champs Elysées.

            Guillaume Martin : 

            « Je savais que cette étape, bien que raccourcie, n'en serait pas plus facile pour autant. Ces journées courtes ne sont pas ma spécialité, et je m'attendais à souffrir. J'avais pourtant bien entamé l'ascension de Val Thorens, mais j'ai été pris d'une crise d'asthme. J'ai vraiment souffert dans toute la deuxième partie d'ascension, heureusement, Backaert, rescapé de l'échappée, m'a bien aidé pour limiter les dégâts pendant une dizaine de kilomètres. J'ai ensuite retrouvé un peu de force pour maintenir mon classement général. » 

            « Mon bilan reste positif, avec une 12e place au général sur la plus belle course du monde. J'ai gagné en prestance par rapport aux années précédentes, mon niveau s'est amélioré même s'il a manqué un petit coup d'éclat. Je n'ai pas toujours été chanceux en manquant les échappées au long court, mais ce n'était pas simple de tout miser sur une seule étape en assurant aussi en général. Cela restera mon seul petit regret : ne pas avoir eu l'opportunité de jouer une victoire. » 

            Xandro Meurisse :

            « J'étais venu sans ambition de classement général, mais je me suis pris au jeu. Du coup, c'est un peu frustrant de perdre autant de temps sur les dernières étapes à cause d'un blocage au niveau du bas du dos. Je me suis battu jusqu'à la fin, et j'arrive aux portes du top 20. C'est dommage, car ça aurait été beau pour une équipe comme nous, Wanty-Gobert, de placer deux hommes dans les 20. Je reste cependant très content de mon Tour de France, où j'ai réussi à me montrer. Cela me donne envie de revenir pour faire mieux encore ! »

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite