• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

61 Capture d ecran 2019 08 10 a 12.26.44.jpg
Un été cycliste en Bretagne
OK
Billets
          • Albert Le Roux
          • Albert Le Roux
          • Le 16/06/2019
          • La Sportbreizh : "Ne laisser aucune équipe bretonne au bord du gwenojenn"

          • La Sportbreizh : "Ne laisser aucune équipe bretonne au bord du gwenojenn"
          •  

            Pourquoi la Sportbreizh 2019 n’est-elle plus inscrite à la Coupe de France des DN1 ?

            Nous voulions revenir à nos fondamentaux. Le projet SportBreizh en plus d’un média consacré au cyclisme, a pour vocation d’aider le cyclisme breton dans son développement, de permettre à des jeunes coureurs bretons d’aller au bout de leur rêve, même s’ils ne feront pas forcément du vélo leur métier. En étant inscrite à la Coupe de France DN1, notre course n’avait plus que quatre équipes bretonnes au départ, Le VCP Loudéac, Sojasun, L’UCNA et Côtes d’Armor - Marie Morin - Véranda Rideau. En sortant de la coupe DN1, nous ne laissons aucune équipe bretonne au bord du gwenojenn.


            Il y en aura combien au départ ?

            Il y aura dix équipes bretonnes au départ, dont certaines qui me tiennent très à cœur comme l’équipe espoir La Crêpe de Brocéliande-Bodemer Autos dans laquelle les anciens juniors de l’équipe Sportbreizh - Harmonie Mutuelle poursuivent leur apprentissage. Il y aura aussi le Team Bertin de Quimper, le Team Pays de Dinan, Hennebont Cyclisme, Fybolia-Locminé, et le VCP Lorient. Et évidemment sans oublier nos superbes DN1 !


            Cela signifie-t-il qu’il y aura une baisse de niveau par rapport aux deux années précédentes ?

            Je ne pense pas. Il y aura toujours les quatre DN1 bretonnes auxquelles viennent s’ajouter les DN1 de Chambéry Cyclisme, Océane Top 16, Vendée U, Creuse-Oxygène. le Team Pays de Dinan qui est en tête de la DN2 rivalise avec ces équipes. Nos clubs régionaux comme le VCP Lorient avec Nicolas David, le Team Fybolia - Locminé avec Maxime Renault ou encore Hennebont ont montré depuis le début de saison qu’ils pouvaient rivaliser avec les DN1. De plus, la course devrait être bien plus débridée puisqu’il n’y aura pas de petits calculs pour le classement général par équipes de la Coupe.


            Les ponts sont coupés avec la Fédération ?

            Non, pas du tout. Nous restons en très bon terme avec la FFC. Nous avons étroitement collaboré à l’occasion des championnats de France de l’Avenir. La Sportbreizh reviendra tôt ou tard dans la coupe de France DN1. Une alternance un an sur deux serait l’idéal. Seulement nous n’avons pas envie de perdre notre ADN en ayant à répondre à un cahier des charges parfois trop contraignants pour certains de nos gwenojennoù et en excluant systématiquement des équipes bretonnes qui n’évoluent pas en DN1. »

             

            L’épreuve reste fidèle au Mont Saint-Michel de Braspart, à Argol et la presqu’île, à Plougastel-Daoulas, mais il y a une nouveauté avec un départ de Carhaix…

            Oui, c’est la nouveauté de notre édition 2019 mais aussi pour Sportbreizh dont le siège sera désormais basé à Carhaix. La Ville devient notre partenaire et nous met à disposition une maison avec des hébergements, une salle de réunion. Nous allons y lancer le projet Ti Velo en y installant un centre d’entrainement, un petit studio télé pour réaliser certaines émissions, et bien d’autres projets encore autour du cyclisme. Une nouvelle aventure commence.

             

            Propos recueillis par Albert Le Roux

             

            Notre photo: neuf équipes de DN1 ont répondu à l’invitation de l’organisation, dont le Team Vendée U, fidèle à l’épreuve depuis les premières éditions (Photo Coline Briquet).

Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite