• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

61 Capture d ecran 2019 08 10 a 12.26.44.jpg
Un été cycliste en Bretagne
OK
Billets
          • Gurvan Musset
          • Gurvan Musset
          • Le 28/10/2018
          • La fabuleuse histoire de l'ACBB

          • La fabuleuse histoire de l'ACBB
          • Qui s’intéresse au vélo et n’a jamais entendu parler de l’ACBB ? Personne ne lève le doigt ? Ruban Granitier Breton, Tro Bro Leon, Manche Atlantique, les coureurs du club parisien avaient, dans un passé pas encore si lointain, l’habitude de faire la course en tête sur les épreuves bretonnes. Son effectif a été régulièrement composé de coureurs bretons. En rencontrant ses plus célèbres coureurs bretons, Sportbreizh a décidé de vous raconter la fabuleuse histoire de l'Athletic Club de Boulogne-Billancourt, club le plus titré de France, sans doute d’Europe et probablement de la planète. Une histoire unique dans le vélo qui prend naissance il y a près d’un siècle et qui se poursuit.

            Albert le Roux est l'un des plus réguliers collaborateurs de Sportbreizh. Ce journaliste léonard natif de Plouvien, aujourd'hui installé en banlieue parisienne est un fan de vélo. Tout naturellement, il s'est intéressé à l'histoire des Bretons qui quittèrent leur péninsule pour signer à l'ACBB. Tout comme ces milliers de Bretons qui partirent de leur pays en espérant connaître un sort meilleur au-delà de la gare Montparnasse, les champions rêvaient de booster leur carrière. Et certains ont réussi ! Garçon, Campion Groussard, Bouteille, Bouloux (notre photo)... Nombreux sont les champions "gwenn ha du" qui poussèrent la porte du club de l'ouest parisien. Pendant plusieurs dizaines d'années, l'ACBB fit rêver les jeunes champions. Briller sous les (célèbres) couleurs de l'ACBB, c'était faire un grand pas vers le monde pro.

            Les plus jeunes ne mesurent pas aujourd'hui ce que représentait ce club extraordinaire ! Bernard Thévenet, Jacques Anquetil et Stephen Roche font partie du cercle très fermé des coureurs de l’ACBB, vainqueurs du Tour de France. Régis Ovion, aux côtés de Mickey Wiégant, fut champion du Monde sur route amateur en 1971. L'Irlandais Roche gagna aussi Paris-Roubaix amateur sous les couleurs de l’ACBB avant de passer professionnel. Un autre Celte, l’Ecossais Robert Millar, démontra ses belles qualités de grimpeur dès son arrivée à Boulogne. Peu à peu, la réputation de l’ACBB fit le tour de la planète et attira même les coureurs australiens, comme Phil Anderson et Allan Peiper. Serge Beucherie est aussi un pur produit de l’ACBB, ayant signé sa première licence dans le club en minime.

            Aujourd'hui, le club ne tutoie plus les sommets d'un cyclisme bien plus international mais les dirigeants actuels de l’ACBB tiennent la barre ! Le président Philippe Leroy et Jean-Claude Le Dissez, le directeur sportif, peuvent compter sur 135 licenciés. Tous les jeudis, du 1er novembre au 13 décembre, découvrez sur Sportbreizh l'histoire de l'ACBB. C'est l'histoire du vélo moderne vue au travers d'une vitrine d'un petit magasin de cycles de Paris.

            Gurvan Musset et Albert Le Roux

             

             

             

             

             

Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite