• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

70 090521 TW 072  Gus Sev.jpg
Sportbreizh, le site du vélo en Bretagne
OK
Actualités
          • Romain Grégoire a très peu couru en cyclo-cross cette année. Il ne se voyait pas sur la plus haute marche du podium, mais il étala l’épreuve de toute sa force et de son talent. Clément Alléno, malgré le Covid, couronne son bel hiver par un podium.
          • Championnat de France Espoir: le jour "sans" de Huby
          • Une bonne manière de commencer une nouvelle année et par conséquent une nouvelle saison cycliste, ça sert à cela un championnat de France de cyclo-cross selon les frères Madiot. C’était déjà le cas lorsqu’ils étaient coureurs. Marc, champion de France en 1982 et Yvon en 1984, en 1985 et en 1987, passés dans l’encadrement, ils prônent toujours le même discours auprès de leurs jeunes coureurs. Et Romain Grégoire a bien compris le message, même si cette saison, il n’avait pas encore décroché une victoire dans un cross. C’est désormais chose faite. Un maillot de champion de France de plus pour l’espoir de la conti Groupama – FDJ ? « Pas tout à fait, confiait-il. Lorsque je vois tout ce que l’équipe a déployé pour ce championnat de France et l’engouement du staff pour cette course, j’avais vraiment envie de bien faire, ne serait-ce que pour les remercier. » 

            Jour « sans » pour Huby.

            Théo Thomas eut beau dynamiter le début de course, Romain Grégoire démontra tout de suite qu’il était capable de répondre à la fougue du coureur du team belge Tormans CX. Derrière, Antoine Huby ne voulait pas se laisser déposséder de son maillot tricolore sans combattre. Il se maintenait à moins de 10 secondes des deux premiers jusqu’à deux tours de l’arrivée, moment où il dut rendre les armes pour prendre à l’arrivée une sixième place. « Je n’étais pas venu là pour cela. J’ai bossé, je n’ai pas de regret à avoir, même si c’est décevant. Le corps ne peut pas toujours être à 100%, mais j’ai tout donné. J’étais à fond », reconnait le coureur du Team Legendre. 

            Manque de jus pour Delbove

            Léo Thomas à bout de souffle après son départ tonitruant, Antoine Huby dans un jour sans, Romain Grégoire pouvait dérouler. « J’aime bien les bourbiers où on peut faire parler la force », indiquait-il, revêtu de son nouveau maillot tricolore gagné à l’issue d’une saison de cyclo-cross 2021/2022 qui s’est limitée à un mois et demi de compétition sur des épreuves régionales. « Je ne me considérais pas comme un favori ce matin. Je pensais qu’il y avait quatre à cinq coureurs qui n’étaient pas à ma portée ». 

            Parmi ces quatre à cinq coureurs il y avait bien le vainqueur de la Coupe de France espoir, Joris Delbove. « Je finis troisième et deuxième les dernières années, alors oui, j’étais venu là pour gagner ». Hélas pour lui, le début de course fut difficile. « J’ai fait les deux premiers tours où ça n’allait pas du tout et j’ai reculé jusqu’à la dixième place. Après, vu comment que c’était parti, je me disais que ça allait coincer devant. A deux tour de l’arrivée, j’ai vu que je n’étais plus qu’à vingt secondes de Romain. Je suis revenu à 11 ou 12 secondes au poste, mais après je n’avais plus de jus ». Joris Delbove monte une deuxième fois sur la deuxième marche du podium. 

            Alléno malgré la Covid

            Antoine Huby en perdition dans les deux derniers tours, les espoirs bretons n’étaient pas pour autant totalement anéantis. Le Dinannais Clément Alléno, pointé en 15e position à l’issue du premier tour, remontait les concurrents un à un pour, à l’amorce du dernier tour, passer le Rouennais Thibaut Valognes. « J’ai gardé mon rythme toute la course et c’est juste avant d’entamer le dernier tour que j’ai compris que je pouvais faire troisième. Je ne savais pas du tout où me situer aujourd’hui, car je n’ai pas couru le week-end dernier car j’ai été contrôlé positif au Covid. Donc je sors de dix jours d’isolement. J’avais peur d’avoir encore quelques traces car les deux premiers jours ont été compliqués. Mais peut-être que le confinement m’a permis de me reposer, de faire un peu plus de jus ». Une troisième place qui comblait le Dinannais après sa cinquième place en Coupe de France et une belle saison sur route 2021. « Je réussis à être présent sur les grands rendez-vous. C’est encourageant pour la suite ».

            Albert LE ROUX


             

          • Liévin ( 62 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite