• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

72 peloton1.jpg
La Sportbreizh, les 17, 18 et 19 juin 2022
OK
Actualités
      • Finale du CEI 2014 à Querrien : les enjeux

          • La finale de la 22° édition du Challenge Ellé Isole laisse augurer, comme chaque année ou presque, d’une bagarre sportive à plusieurs niveaux – victoire d’étape, classement général, classements spécifiques – indépendants ou liés pour les coursiers qui concourent pour le sacre final avec un coureur-pivot sur l’ensemble des classements, en l’occurrence, le revenant, et bien revenu depuis un mois, Pascal Redou ( UC Brest ).
          • Finale du CEI 2014 à Querrien : les enjeux
          • Finale du CEI 2014 à Querrien : les enjeux
          • Finale du CEI 2014 à Querrien : les enjeux
          • MASSE, RODALLEC et REDOU pour le titre

            L’an dernier, Julien Lamour ( EC Landerneau ), hyper favori de l’édition 2013, a perdu le titre à 10 mètres de l’arrivée en finissant 21° - se faisant doubler par le junior Corentin Le Razavet ( UC Quimperlé ) qui se battait pour le maillot blanc de meilleur jeune - alors qu’une place dans les 20 premiers lui assurait la victoire finale. Cette saison, 5 coureurs sont mathématiquement concernés par la « gagne » sachant que l’étape de Querrien délivre 40 points + 6 points de bonus ( classements intermédiaires Animateur et Grimpeur ) soit un total de 46 points maximum : MASSE ( Leucémie Espoir ) 126 points, Rodallec ( VS Scaër ) 123, Redou ( UC Brest ) 112, Janvier ( VCP Lorient ) 99 et Thilloy ( OC Locminé ) 97 avec un avantage évident pour les trois premiers car Janvier et Thilloy doivent faire un très bon résultat tout en espérant que les autres passent complètement à côté de leur objectif. 


            Déjà vainqueur en 2010 de la 18° édition du CEI, le très expérimenté Cyrille Massé part favori en sa qualité de maillot jaune d’autant qu’il pourra s’appuyer sur une équipe solide à l’image du vainqueur final de 2013 Yann Vigouroux mais devra se méfier de Christophe Rodallec, en grande forme et motivé comme jamais devant son public, et de Pascal Redou, revenu de « l’enfer » après sa terrible chute sur la 7° étape à Guilligomarch dont il garde encore des séquelles au niveau du bras droit. Contraint de protéger son coude, qu’il ne peut plier entièrement, par une coudière de skate board - mais les jambes ne semblent pas lui faire défaut si on en juge par ses dernières prestations - Pascal Redou, extrêmement motivé pour un des derniers objectifs de sa carrière – il remisera le vélo à l’issue de la saison, répondra assurément présent et pèsera de tout son poids sur cette finale. Les deux côtes sélectives du parcours seront les meilleures alliées des deux challengers pour pousser le puissant leader à l’échec. La devise du challenge est « nous révélons les talents » et la volonté de ses dirigeants est de voir émerger la jeunesse triomphante mais pourrait cette année faire une exception en sacrant un … « bras cassé ».  

            Des maillots distinctifs disputés

            Indépendamment du classement général, les autres classements seront, aussi, âprement disputés.
            Pour le classement du meilleur GRIMPEUR ( maillot à pois ), Jeff Le Beaudour ( VC Châteaulin ), multi-titré sur ce classement spécifique, visera une nouvelle victoire finale mais devra se méfier de l’insatiable Pascal Redou, toujours en piste et d’autant plus dangereux s’il court sur l’avant, et de Yann Le Burel ( OC Locminé ).
            Pour le classement du meilleur ANIMATEUR ( maillot vert ), l’inévitable Pascal Redou partira avec un préjugé très favorable car son principal concurrent n’est autre que Cyrille Massé qui aura, on l’a vu ci-dessus, un objectif autrement plus attrayant à mener à bien.
            Pour le classement du meilleur 3° CATEGORIE ( maillot bleu ), - je vous le donne en mile, Emile ! – l’incroyable Pascal Redou, bien qu’appartenant désormais à la 2° catégorie et même à la 1° en 2015 s’il lui prenait l’idée de reprendre une licence, est quasi intouchable, son second François Toullec ( UC Quimperlé ) devant réaliser la course parfaite en finissant dans les 5 premiers sachant que son adversaire ne peut plus marquer de points dans cette catégorie. Faisable mais pas simple !
            Pour le classement par EQUIPES, les locaux du VS Scaër joueront sans doute « gagnants » à domicile car leurs suivants immédiats, bien que « dans la roue » en termes de points, semblent avoir délaisser ce classement ( non, non Pascal Redou n’est pas dans le coup, là ! ).

            Et, encore, la victoire de l’étape en jeu

            La finale à Querrien, samedi prochain, promet d’être explosive car à la lutte des différents maillots se rajoute la victoire d’étape, souvent disputée par des coureurs non concernés par les classements généraux du CEI mais soucieux d’engranger un précieux succès en fin de saison.

            QUERRIEN, the place to be, this week end !

            Retrouvez tous les classements, photos et vidéos sur le site du CEI : www.challenge-elleisole.fr 

            Crédits Photos : Estelle Le Presse et Gaëlle Donnard

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite