• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

54 DSC 2972 3 copie.jpg
Un été de cyclisme en Bretagne
OK
Actualités
      • GP d'dI Isbergues: Démare ne laisse pas échapper la victoire

      • Publié le 19/09/2022
          • Fin de série pour Arnaud Démare. Après quatre deuxièmes places quasi-consécutives, le sprinteur tricolore a enfin rompu le « mauvais sort » en s’imposant en patron ce dimanche dans l’emballage massif qui a conclu le Grand Prix d’Isbergues. Julien Simon finit 5ème.
          • GP d'dI Isbergues:  Démare ne laisse pas échapper la victoire
          • Crédit photo : ©️Gettyvia Groupama FDJ

            Concrétisant un gros travail d’équipe sur l’ensemble de la journée, il s’est offert son sixième succès de la saison et le quatre-vingt-dixième de sa carrière devant Marc SARREAU (AG2R Citroen Team) et Edward THEUNS (Trek-Segafredo). 

            Les réactions

            LA RÉACTION D'ARNAUD DÉMARE

            «  Je suis vraiment content de gagner. J’étais un peu agacé d’enchainer les deuxièmes places ces derniers temps. Ça fait vraiment du bien de lever les bras. C’est mérité car les gars ont fait du bon boulot toute la journée pour maintenir l’échappée. On a assumé la poursuite. Ensuite, le train s’est mis en place comme on le voulait, les mecs ont été présents là où il fallait, c’était vraiment bien. J’avais de la force pour faire un beau sprint. J’ai senti quand j’ai lancé que ça allait être difficile de me remonter. J’étais très content de lever les bras sur la ligne. »
             

            LA RÉACTION DE BENOIT VAUGRENARD

            « C’était assez limpide. Il faisait sec mais il y avait beaucoup de vent, et il fallait également être vigilants sur les monts. On a pris la course en main dès le départ, on voulait que ça arrive au sprint. Arnaud a fait deuxième hier, et on voulait absolument gagner aujourd’hui. Dès le départ, Olivier a fait un tempo, puis Alpecin-Fenix et AG2R-Citroën sont venues nous aider. On a maintenu l’échappée à deux minutes. On est ensuite arrivés sur le circuit à faire huit fois. L’échappée nous a donné du fil à retordre, on a eu du mal à aller les chercher, mais coup de chapeau à Olivier et Lewis. Arnaud a gagné, il a mis la balle au fond, mais il y a eu un gros travail collectif de toute l’équipe. Ce n’était pas évident. Il y avait beaucoup de vent, 200 kilomètres et ils ont couru hier sous la pluie. Ils avaient mal aux jambes, mais ils ont été très forts collectivement.

            Les consignes étaient claires et simples. Il fallait prendre la tête au kilomètre car on tournait ensuite sur notre gauche et on avait vent de dos, sur un faux-plat descendant, ça allait très vite. Il fallait donc absolument être en tête avec notre train. C’est ce qui s’est passé avec Bram, Ramon, puis Jacopo. Ils ont fait un excellent travail et Arnaud a été parfaitement déposé.

            Arnaud a eu pas mal de deuxièmes places, il était là, mais pour un sprinteur c’est toujours important de gagner. Pour d’autres catégories de coureurs, on peut se satisfaire d’une troisième ou d’une cinquième place, mais un sprinteur n’aime que la gagne. Il n’avait pas couru depuis Plouay. Il avait bien repris hier avec une deuxième place et il enchaîne aujourd’hui avec une victoire. On va encore pouvoir compter sur lui sur cette fin de saison, avec Paris-Chauny dès le week-end prochain. Il était très fort aujourd’hui au sprint. »

            Le classement

            Results powered by FirstCycling.com

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier
Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite