• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

54 DSC 2972 3 copie.jpg
Un été de cyclisme en Bretagne
OK
Actualités
      • Gurvan Le Scanf : huit ans de patience et de rêve

      • Publié le 22/09/2022
          • Dimanche dernier à Noyal-sur-Vilaine (35), le jeune Gurvan Le Scanf a remporté l'épreuve 23J. Cette victoire, le coureur de deuxième catégorie de Romillé l'attendait, il en rêvait depuis... 8 ans ! Récit d'une première gagne !
          • Gurvan Le Scanf : huit ans de patience et de rêve
          • Photo Magali Mellier (via Gurvan Le Scanf)

            Dimanche, au bout d'une vingtaine de kilomètres assez rapides, une échappée s'envole sur le circuit usant de Noyal. L'entente est bonne parmi les six hommes de tête dont Gurvan Le Scanff: "J'ai vite compris que les jambes étaient bonnes. A l'avant dernier passage sur la ligne, le peloton revenait fort, on en profite avec Lucas Even du VC Laillé pour se faire la malle et tenter la gagne plutôt que de faire paquet. Je savais que sur une arrivée à deux j'avais ma chance."

            La suite, c'est comme dans un rêve pour le jeune romilléen qui réussit à décrocher son adversaire à la sortie du dernier virage et qui peut donc savourer l'arrivée: "Un sentiment très fort de plaisir, d'émotion... Une grande satisfaction, pour moi, pour mon club. J'ai appelé Fred Hamon sur la ligne, mon coach depuis mes 12 ans, pour partager ça avec lui."

            On imagine aisément l'émotion du coureur, de sa famille, de son père Bruno car c'est la première victoire de Gurvan. Il pratique le vélo à Romillé depuis Minime 1 et évolue désormais en Espoir 2: "Avec mon collègue Enzo Deffains, on tourne autour depuis le début de la saison. On en a fait des tops 10 et des podiums mais jamais sur la plus haute marche. On fait toutes les courses ensemble. Près de 40 cette saison. On partage nos succès... Et nos échecs aussi."

            Cette victoire, c'est aussi une belle leçon de patience pour tous les jeunes coureurs car ces huit saisons ont été parsemées de doutes mais aussi marquées par la COVID.  L'autre leçon, c'est celle de la fidélité à un seul et même club, ce qui est rare à notre époque : " J'ai toujours pu compter sur mon coach et mes proches. Romillé, c'est un club familial. Je pense avoir franchi un premier cap l'an dernier, en Espoir 1. J'ai pris de la caisse et du rythme. J'ai commencé à faire des places, quelques podiums." Et cela débouche sur de la confiance et, surtout, énormément de plaisir.

            Et maintenant ? Gurvan va poursuivre sa route et sa progression en passionné du vélo: Sans se mettre de pression, mais de façon sérieuse: "Je suis un bosseur !" Il lui faut aussi concilier le vélo, son travail et ses études car le jeune homme prépare un bachelor en commerce et marketing en alternance. Et c'est sa priorité.

            Quant au mot de la fin, on s'y attendait forcément: "Pour le vélo, j'y ai goûté, j'ai bien envie de relever les bras..."

          • Romillé ( 35 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier
Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite