• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

73 20220628TDF0004 A.S.O. Pauline Ballet.jpg
Tour de France 2022: allez les Bretons !
OK
Actualités
          • L’étape a été longue ! Clément Alléno consolide son maillot de grimpeur. Maxime Jolly bénéficie des conditions de course, Titouan Margueritat remercie son équipe, Nicolas Silliau a trouvé la journée longue. Voilà en quelques mots, le résumé des réactions à découvrir ci-dessous...

          • La Sportbreizh #2: les réactions des coureurs
          • La Sportbreizh #2: les réactions des coureurs
          • La Sportbreizh #2: les réactions des coureurs
          • Maxime Jolly, vainqueur de l’étape.
            « Je pense que je n’aurais pas gagné si les trois premiers se s’étaient pas touchés dans le dernier virage et j’étais quatrième. J’en ai profité. Je commençais à être sec après avoir été toute la journée devant, forcément les jambes étaient lourdes surtout sur un parcours costaud comme celui-là. Lorsque Lomig Le Clec’h est revenu sur nous, il fut ensuite un élément moteur. C’est ce qui fait que nous sommes allés jusqu’au bout aujourd’hui.
            En tant que Vendéen j’avais essayé d’entrer au Vendée U, mais je n’ai pas été retenu. Je suis donc venu courir en Bretagne, c’est là que le vélo est le meilleur mais je n’avais jamais gagné en Bretagne. Je n’avais pas gagné depuis le Tour de Loire-Atlantique l’an dernier ».

            Titouan Margueritat, premier du général.
            « Franchement l’équipe a été top aujourd’hui. Elle a essayé d’être toujours bien placée dans les dix à quinze premiers. Les gars ont roulé pendant les deux 2h30 de course. Tout le monde était contre nous. Fybolia voulait le maillot, Côtes d’Armor aussi. Je ne savais pas qu’il y avait un mec placé qui était sorti (Lomig Le Clec’h). Je pensais que le deuxième et troisième allaient rouler. Dinan a roulé un peu, Laval pas du tout et au final nous étions tous seuls. Calum (O’Connor) a beaucoup roulé dans le final et après, ça s’est fait à la pédale. Pour rivaliser avec des équipes de N1, c’est peut-être un peu juste, mais nous allons faire le maximum demain. »

            Clément Alléno, deuxième de l’étape, meilleur grimpeur.
            Hier, je suis allé devant. Aujourd’hui ce n’était pas prévu que j’y aille encore mais cela m’a permis de prendre pas mal de points supplémentaires. Demain je pourrais être plus tranquille pour préserver ce maillot.

            Nicolas Silliau, troisième de l’étape.
            Faire troisième d’une étape sur une course élite, c’est pas mal. J’étais troisième au virage en bas, c’est-à-dire en bonne position pour le sprint. Les deux premiers se sont touchés. Un a même posé le pied à terre. Maxime Jolly arrive lancé et il gagne. Hier j’ai terminé à 20 minutes, je n’avais pas eu tout supporté la chaleur. Je voulais essayer quelque chose aujourd’hui. Nous sommes sortis au bout de quinze kilomètres. La journée a été longue. Au début j’ai eu du mal à mettre en route, mais ça allait de mieux en mieux sur le circuit. Lorsque j’ai vu Lomig Le Clec’h rentrer, comme il visait le général, je savais qu’il allait faire en sorte de mener le groupe vers l’arrivée. C’est ce qui s’est passé. »

             

          • Douarnenez ( 29 )
            Plougastel-Daoulas ( 29 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite