• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

73 20220628TDF0004 A.S.O. Pauline Ballet.jpg
Tour de France 2022: allez les Bretons !
OK
Actualités
          • Titouan Margueritat n’est même pas déçu d’avoir perdu son maillot jaune. Célestin Guillon a adoré les conditions météo exécrables et Mickaël Guichard avait dans un coin de sa tête un maillot jaune.

          • La Sportbreizh #3 : Les réactions des coureurs
          • La Sportbreizh #3 : Les réactions des coureurs
          • La Sportbreizh #3 : Les réactions des coureurs
          • Mickaël Guichard, vainqueur de la Sportbreizh 2022.
            « Ce matin, Je ne pensais pas repartir avec le maillot jaune. En allant devant, j’aurais pu servir de support à Stéfan Bennett qui était bien placé à 43 secondes au départ de l’étape. J’aime bien ces conditions météo. C’est dur, mais il faut se mettre un coup de pied au derrière pour essayer d’aller de l’avant, sinon on prend froid et on manque d’efficacité.

            Sur la fin, lorsque j’ai vu qu’il y avait de gros écarts, je me suis mis à imaginer ce scénario du général dans un coin de ma tête. j’ai donné mon maximum. On s’est parfaitement entendu avec Célestin, on virait pas mal tous les deux, vu qu’il vient du cyclo-cross. La victoire d’étape était pour Célestin qui était très fort aujourd’hui. »

            Célestin Guillon, vainqueur de la 3e étape.
            « Ce matin j’avais envie de bien faire et j’ai tout fait pour être devant. Nous n’avons pas trop calculé. Avec Mickaël nous nous sommes tout de suite bien entendus. Lui faisait les parties roulantes, moi je faisais les bosses et nous avons continué comme cela jusqu’à l’arrivée.

            Lorsque nous avons vu que l’écart grandissait, nous avons appuyé et ça l’a fait. Ce sont des conditions météo que nous adorons tous les deux. Lorsque j’ai vu le temps se dégrader ce matin, j’étais le seul heureux de mon équipe au départ. J’aime ce temps pourri car je suis un ancien crossman à pied courant l’hiver dans la boue. J’ai fini 6e d’un championnat de France espoir. J’ai aussi fait du triathlon. Suite à une entorse, j’ai opté pour le vélo. Je suis du Mans. J’ai 26 ans et cela fait quatre ans que je fais du vélo.
            Cet hiver j’ai fait également du cyclo-cross. J’ai fini 11e au championnat de France à Liévin.

            Titouan Margueritat, 2e du classement général.

            « Les conditions étaient horribles et les copains ont sauté direct au début de la course. Lorsque j’ai vu Mickaël sortir, même s’il était à quatre minutes, dans ma tête je savais que c’était lui qui allait prendre le maillot parce que je sais qu’il adore ces conditions. C’est un super descendeur. Je suis sûr que dans la descente, il nous mettait 30 secondes à chaque tour.

            J’ai fait le maximum, j’étais à fond aujourd’hui. Je ne pouvais pas faire mieux. Les gars de Dinan me disais de venir rouler mais j’étais tout seul de mon équipe. Je me suis dit que si je pouvais finir 2e au général, ce serait pas mal. Je ne suis même pas déçu ».

             

          • Argol ( 29 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite