• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

70 090521 TW 072  Gus Sev.jpg
Bientôt la reprise !
OK
Actualités
          • La Sportbreizh des juniors #1 : Loïs Saubère poursuit sa « superbe saison ».
          • La première étape de la Sportbreizh des juniors n’apparaissait pas si difficile, mais le vent s’est invité à la partie. Le Pyrénéen Loïs Saubère n’a fait que confirmer son excellent début de saison. Mais attention, huit Bretons sont classés dans le même temps que lui.
          • La Sportbreizh des juniors #1 : Loïs Saubère poursuit sa « superbe saison ».
          • La Sportbreizh des juniors #1 : Loïs Saubère poursuit sa « superbe saison ».
          • La Sportbreizh des juniors #1 : Loïs Saubère poursuit sa « superbe saison ».
          • La Sportbreizh des juniors #1 : Loïs Saubère poursuit sa « superbe saison ».
          • La Sportbreizh des juniors #1 : Loïs Saubère poursuit sa « superbe saison ».
          • Rien de tel qu’un circuit pour entamer un long week-end de course dédié aux juniors, guère habitués à courir quatre jours consécutifs. Une boucle de 11 km à parcourir neuf fois sans grande difficulté, tout le monde devrait ainsi rallier l’arrivée sans trop de dommages, prêt à repartir dès le lendemain. Mais si vous y rajoutez un gwenogenn ("sentier" en breton) d’un kilomètre dans lequel le peloton s’étire, et qu’à la sortie de ce sentier, souffle un vent de travers propice aux bordures, certains favoris se font piéger.

            C’est ce qui est arrivé à Maël Guéguen qui inaugurait son beau maillot à hermines, gagné il y a dix jours à Lanfains. « Une journée de m…., pestait-il. J’ai crevé deux fois ». Pointé au sein du peloton à près deux minutes des échappés après ses deux ennuis mécaniques, le champion de Bretagne réagissait néanmoins, bouchant un trou d’une minute en 10 km, avant de s’écrouler victime de vomissements. Il se retrouve à 3'38''. Son dauphin de Lanfains, le Loudéacien Antoine Hue a mieux limité la casse. Il pointe à l’issue de la première étape à 1mn 39 sec.

            27 coureurs devant

            Après les premières escarmouches usuelles, l’épreuve s’est décantée à la mi-course. 14 coureurs se retrouvaient ainsi devant. Parmi eux, le Belge Jori Van de Sompel, le Loudéacien Pierre-Henry Basset, le Toulousain Loïs Saubère, les Locminois Basile Delalande et Hugo Le Callonec. Derrière un groupe de contre-attaque de 13 coureurs décidait néanmoins de réagir. Pointés à 35 secondes, ils réussissaient à rapidement boucher le trou. Quant au peloton, il pointait déjà à 1'20''.

            Le futur vainqueur résidait forcément dans cette échappée pléthorique de 27 coureurs où tout le monde commença rapidement à se regarder. Il fallait donc que quelqu’un se décide à attaquer. Ce fut Pierre Choblet de L’US Vern Cyclisme. Hélas pour lui, ses efforts étaient réduits à néant par une crevaison. Cette estocade provoquait néanmoins une réaction. Douze coureurs se détachaient irrémédiablement dans l’avant dernier tour. Et au sprint, c’est Loïs Soubère du U19 Pyrénées Performance Academy qui se montrait le plus rapide, bien emmené par son coéquipier Arthur Périsse qui terminait quatrième.

            Deux cartes à jouer

            Le Toulousain signe ainsi cette année une troisième victoire probante après avoir remporté la Flèche Ardéchoise en avril et la deuxième étape du Tour de Gironde junior en mai. « Nous avions deux cartes à jouer dans l’échappée avec Arthur. Il a attaqué à 1,5 km de l’arrivée. Je voulais qu’il aille chercher le maillot jaune, comme moi j’avais déjà pris celui des sentiers. Il a été rejoint, donc j’ai ensuite joué ma carte au sprint. Nous sommes une bonne bande de copains basés à Toulouse. C’est la première saison d’existence de l’équipe. C’est une année superbe », indique le vainqueur qui dit ne pas trop se prendre la tête avec le vélo. « Je viens de passer mon bac pro aéronautique, je poursuis sur un BTS l’an prochain. Je préfère assurer les études, puis après on verra pour le vélo ».

            3e de Liège-Bastogne-Liège

            Le premier junior 1 est Antoine L’Hôte. Le coureur nordiste, licencié à Roubaix, mais intégré dans l’équipe mixte olympique Grande Synthe pour les grandes épreuves, a bien aimé cette première étape : « Ça a tout le temps attaqué, un peu comme dans les courses belges auxquelles je participe lorsqu’il n’y a pas d’épreuves dans les Hauts-de-France », analyse-t-il. Les Bretons seraient bien avisés de s’en méfier pour les jours prochains. Le désormais porteur du maillot blanc de meilleur junior 1ère année a tout de même terminé troisième de Liège-Bastogne-Liège Junior le 7 mai dernier.

            Rdv ce vendredi à Châteauneuf pour un tour des montagnes noires avec un départ à 14 heures et une arrivée vers 16h/16h30.

            Albert LE ROUX

             

          • Saint-Derrien ( 29 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier
Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite