• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

72 peloton1.jpg
La Sportbreizh, les 17, 18 et 19 juin 2022
OK
Actualités
          • L'étape courte (100 kilomètres) entre Quéven et Guidel a permis aux jeunes bretons de se montrer. Déjà présent devant sur cet Essor Breton, Axel Journiaux tient bon pour son maillot de meilleur grimpeur. Il est quasiment assuré de le porter sur le podium final. Son coéquipier Elie Gesbert l'a aidé en contrôlant le groupe de contre derrière où se trouvait notamment Olivier Le Gac et Anthony Haspot (BIC 2000)
          • Les jeunes Bretons aux avants-postes
          •  

            Axel Journiaux a encore fait la course en tête sur cet Essor. Le coureur du Team Pays de Dinan voulait défendre son maillot Blanc à pois rouge : « comme je voulais préserver mon maillot de meilleur grimpeur, il fallait que je sois devant. Aussi pour montrer aux autres prétendants que je n'allais pas me laisser faire. » Journiaux surfe sur la vague de Franck Bonnamour qu'on a vu devant sur le Tour de Bretagne : « C'est vrai que Franck a marché sur le Tour de Bretagne donc ça donne envie de bien faire. »

            Présent avec les grands rouleurs dans l'échappée à 4, il a tenté de s'imposer sur le sprint : « J'ai eu un peu peur quand je me suis retrouvé dans cette échappée de 4 (rires). J'ai passé mes relais, je croisais les doigts pour qu'ils n'attaquent pas trop tôt et finalement ils ont attendu le sprint. Je ne suis pas très bon dans le sprint et puis je n'étais pas très frais. » Le plus important pour lui était la conservation de son maillot de meilleur grimpeur, c'est chose faite après cette étape : « Je pense que mon maillot est bien assuré. J'ai bien donné aujourd'hui. C'était important de le défendre sur cette étape pour être un peu plus tranquille demain (dimanche). »

            Son coéquipier Elie Gesbert s'est retrouvé dans le groupe de contre derrière Journiaux. Il a joué son rôle d'équipier en ne participant pas à la poursuite des échappés: « Quand je me suis retrouvé dans le contre avec Le Gac, Haspot et mon coéquipier Guillemot. On a fait en sorte que les coureurs du BIC 2000 ne reviennent pas devant en ne roulant pas. On voulait faire ça pour Axel. C'est une belle course pour nous, on espérait une victoire d'étape mais bon c'est comme ça. »

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite