• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

72 peloton1.jpg
La Sportbreizh, les 17, 18 et 19 juin 2022
OK
Actualités
          • Le peloton de Paris-Nice réunit 154 coureurs (22 équipes de 7) pour une première étape promise à un puncheur, entre Chatou et Meudon. Des spécialistes des arrivées brutales comme Julian Alaphilippe, Dan Martin ou encore Simon Yates figurent au sommet de la liste des prétendants pour le premier maillot jaune et blanc de la semaine.Des sprinteurs comme Elia Viviani, déjà vainqueur à cinq reprises cette année, seront ensuite à l’honneur avant que les spécialistes du chrono, puis de la montagne, accaparent l’attention jusqu’à Nice. Tony Gallopin, une des chances françaises sur la Course au soleil, entend bien se mêler aux débats.
          • Paris-Nice  : J-1 avant le départ
          • La première étape de Paris-Nice propose avec son arrivée à Meudon un format totalement inédit, qui s’éloigne à la fois des traditionnels prologues et des arrivées promises aux purs sprinteurs. Si pendant les 135 kilomètres de l’étape, le peloton fera une visite assez classique en vallée de Chevreuse, empruntant notamment la côte des 17 tournants, le final promet une explication musclée devant l’Observatoire, dans laquelle il y aura un vainqueur, mais surtout beaucoup de perdants. C’est en tout cas la conviction de François Lemarchand, qui a concocté le parcours de la Course au soleil : « Il est certain qu’il n’y aura pas 50 coureurs concernés par cette victoire. Il y a une côte très dure avant l’arrivée, puisdes pavés qui ne sont certes pas ceux de Paris-Roubaix, mais des pavés de ville qui secouent quand même. C’est typiquement un final pour puncheurs, où il ne faudra pas fournir son effort trop tôt. Je pense qu’il y aura déjà des écarts et que cette étape

             

            Tony Gallopin: "le plein de confiance"

            Classé dans le Top 10 de Paris-Nice lors des quatre dernières éditions, Tony Gallopin jouera à domicile sur l’étape de Meudon. Désormais leader de l’effectif d’AG2R La Mondiale sur la Course au soleil, le Français regarde surtout beaucoup plus loin et se projette comme acteur du classement général jusqu’au bout de la semaine… si tout se passe bien : « J’ai axé tout mon entraînement sur ce Paris-Nice, et ça permet de l’aborder avec le plein de confiance. Je suis régulier sur cette course, mais il y en a plein qui sont davantage favoris que moi. Je connais aussi mes limites en montagne, la montée de La Colmiane ne me correspond pas vraiment même si je grimpe un peu mieux que les autres années. J’aime le week-end niçois, même si l’année dernière l’étape du samedi était plus proche d’une étape de montagne du Dauphiné. Mais je connais Paris-Nice, et si ça se trouve les espoirs de podium peuvent s’envoler dès demain. C’est une course qui peut se perdre tous les jours, et qui peut aussi se gagner quand on ne s’y attend pas, c’est ce qui fait sa beauté. »

             

            Elia Viviani:  « Ma saison européenne commence avec Paris-Nice »

            Avec déjà cinq victoires cette saison, Elia Viviani (Quick-Step) est le coureur le plus prolifique en 2018 avec Alejandro Valverde.  Et l’Italien entend bien continuer à affoler les compteurs cette semaine. « Ma saison européenne commence avec Paris-Nice », explique-t-il. « Mes victoires montrent que je suis déjà au meilleur niveau. Je suis vraiment rapide en ce moment mais je veux surtout être en forme à partir de Paris-Nice puis sur Milan-San Remo, Gand-Wevelgem… ces grandes courses que j’aime vraiment et où je veux confirmer mes bons résultats. » Viviani, qui n’a jamais levé les bras sur la Course au soleil, comptera sur ses nouveaux anges gardiens Fabio Sabatini et Michael Morkov pour l’emmener au sprint : « on a les meilleurs poisson-pilotes du monde ». Mais la concurrence est également affutée. Comme Viviani, Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo), Alexander Kristoff (UAE Team Emirates) et André Greipel (Lotto-Soudal) ont déjà frappé cette saison. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) et Nacer Bouhanni (Cofidis, Solutions crédits) sont eux en quête d’un premier bouquet.
             

            Mitchelton-Scott avec Simon Yates et Esteban Chavesx

            La formation Mitchelton-Scott s’avance avec l’un des collectifs les plus solides de Paris-Nice et compte bien en profiter pour briller tout au long de la semaine. « On a plusieurs options pour le classement général, avec Simon (Yates) et Esteban (Chaves) mais il faut d’abord voir qui va survivre aux premières étapes, avec les conditions météo et le contre-la-montre », se projette le directeur sportif David McPartland, qui espère également décrocher un bouquet avec le chasseur d’étapes Matteo Trentin, déjà vainqueur sur tous les Grands Tours mais jamais sur la Course au soleil : « Sa condition s’améliore et il peut passer la bosse finale demain. Ce sera un bon test en vue des classiques. »

             

            UAE Team Emirates avec des hommes forts

            Acteurs majeurs de l’intersaison, les UAE Team Emirates se présentent sur la Course au soleil avec leurs deux recrues principales, Daniel Martin et Alexander Kristoff, qui seront épaulés par l’ancien champion du monde Rui Costa (2e de Paris-Nice en 2014). « Avec Dan, on vise au minimum le Top 5 au classement général, explique le directeur sportif Simone Pedrazzini. On veut aussi un bon classement pour Rui Costa et une victoire d’étape avec Alexander Kristoff. La première étape peut leur convenir à tous. Le premier enjeu, c’est de ne pas perdre de temps au classement général et ensuite voir si Kristoff peut jouer la victoire. Il est en très bonne condition, ce final peut vraiment lui convenir. »

             

            Changement pour le maillot de leader

            Le maillot de leader connaît cette année une évolution avec l’apparition d’une bande blanche au niveau de la poitrine, dessinée pour affirmer la personnalité de l’épreuve en faisant en même temps un rappel historique. Sur la Course au soleil, le maillot distinctif a très longtemps été entièrement blanc, avant de devenir bicolore jaune-blanc à partir de 2002, puis entièrement jaune à partir de 2008.

             
             

          • Chatou ( 78 )
            Nice ( 06 )
Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite