• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

72 peloton1.jpg
La Sportbreizh, les 17, 18 et 19 juin 2022
OK
Actualités
      • Teuns tout en puissance, Guyot solide leader

          • Revenu dans la dernière montée de la Vallée Verte en compagnie du groupe de contre, le Belge Dyaln Teuns (BMC) a porté plusieurs accélération dans le final et l’a emporté avec puissance. Yann Guyot était lui très content de préserver son maillot de leader. Chaque journée, le rapproche un peu plus de la victoire finale à Dinan.
          • Teuns tout en puissance, Guyot solide leader
          • Teuns tout en puissance, Guyot solide leader
          •  

            Le Belge de BMC était plutôt calme sur le podium, mais surtout très satisfait de cette victoire d’étape : « C’est ma première victoire de l’année, je suis très heureux de ce résultat. »  Il nous raconte les clés de sa victoire : « Je suis revenu dans la dernière partie du tour de circuit avec le groupe de contre. J’ai accéléré dans la dernière montée. Je me sentais fort, j’ai placé plusieurs accélérations. J’ai vu que j’avais creusé l’écart. Dans les cinquante derniers mètres, j’étais un peu dans le dur mais comme je voyais que l’écart était important, j’avais juste besoin de pousser sur mes pédales et je savais que ça allait le faire. »

            Yann Guyot a réussi ce qu’il voulait entreprendre. Le leader de l’épreuve est revenu sur le groupe de tête où notamment Sébastien Delfosse (Wallonie Bruxelles) menaçait son maillot : « Tout s’est bien passé, on n’a jamais eu plus d’une minute trente de retard sur les échappées. Sur la fin, mes coéquipiers ont mis en route et je pense que ça a fait très mal. » A l’abri pendant une bonne partie de la course, Guyot n’a pas trop pioché dans ses réserves : « J’ai été protégé toute la journée, j’ai pris mes responsabilité sur le circuit final. J’ai réussi à prendre un bon groupe à deux tours de la fin. On a réussi à revenir sur le devant. » Il espère avoir plombé le moral de ses principaux poursuivants : « Je mets du temps à certains concurrents, j’espère leur avoir mis un petit coup au moral. » Le coureur de l’Armée de Terre pense déjà à demain mais seulement à ça. Il se veut confiant mais ne veut trop se projeter : « J’ai gardé des forces pour les prochains jours. La dynamique est là, j’arrive à bien gérer tout ça. On va prendre au jour le jour. Il reste encore quatre jours, c’est long. Si j’arrive à être toujours leader à deux jours de la fin, ça se précisera. »

             

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite