• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

72 peloton1.jpg
La Sportbreizh, les 17, 18 et 19 juin 2022
OK
Actualités
          • Les conditions difficiles sont au centre des réactions des coureurs présents devant : le vainqueur, Guillaume Bonnet, était venu sur l'Essor avec un objectif de victoire d'étape. Contrat rempli pour le coureur stéphanois. Axel Journiaux et Erwan Brenterch ont joué de malchance sur le circuit final. Il ont chuté après avoir attaqué. Mais cela n'empêche pas Brenterc'h d'avoir de l'ambition pour le classement général.
          • Une première étape très dure
          • Une première étape très dure
          • Une première étape très dure
          •  

            En remportant en solitaire cette première étape de l'Essor, le coureur d'Espoir Saint Etienne rempli son contrat. Pourtant il n'était pas au meilleur de sa forme : « Franchement, j'étais un peu limite. Je n'étais pas sûr que ça aille au bout. Je me suis un peu surpris à la fin à partir tout seul et surtout tenir. Je me suis retrouvé tout seul, j'ai géré mon effort, je suis content d'avoir réussi à contenir tout le monde. J'étais venu ici avec des ambitions de victoire d'étape. » La pluie, le vent et le brouillard n'ont pas effrayé ce gars de sud, même si ce n'est pas ce qu'il préfère : « J'aime bien quand il fait grand soleil, je suis du Sud. Après, je suis un coursier. Peu importe le temps, la pluie ne m'a pas gênée plus que ça. » Maintenant qu'il est leader au général, il fera ce qu'il faut pour défendre son bien mais Bonnet relativise : « On va voir au jour le jour. Gagner une étape et porter le maillot de leader, c'est déjà très bien. Je ne vais pas me prendre la tête et on verra bien. Je sais que ça sera compliqué de lutter jusqu'au bout mais je vais défendre ma place. »

            Pour Axel Journiaux, la journée a idéalement commencé : « J'espérais être devant. On a fait la course pour, c'est un bon travail d'équipe. » Mais il a joué de malchance suir le circuit final : « Quand on est sorti avec Erwan Brenterc'h dans l'entame du circuit, on est tout les deux tombés dans le rond point. Ça m'a un peu coupé les jambes, j'étais tétanisé dans les virages. Je prenais des cassures et je revenais au courage. » Le coureur du Team Pays de Dinan attend du mieux pour la deuxième étape au niveau du temps : « J'espère qu'il fera beau et sec demain. Je vais soigner mes blessures et on verra pour la suite. Je dois faire dans les 15 premiers. » Journiaux espère bien figurer sur cet Essor Breton : « On va essayer de viser une étape, je dois avoir le maillot de meilleur grimpeur. On va réfléchir ce soir sur ce que l'équipe va faire. »

            Pour Erwan Brenterch, 3ème de l'étape, la course a répondu à ses attentes mais ce n'est que le début : « Les jambes sont là, je me suis préparé pour l'Essor. C'est un de mes objectifs. On a eu une dure journée aujourd'hui. Ça ne sera pas facile non plus demain. Je pense qu'il y a pas mal de coureurs qui ont perdu l'Essor sur cette étape vu que ça se joue généralement à quelques secondes. » Le coureur d'Hennebont Cyclisme est sur une bonne dynamique et ne va pas s'arrêter là : « Je n'étais pas super mais je me suis retrouvé devant. Plus les jours vont passer et mieux je vais aller. » Brenterch affiche clairement son ambition pour le général, Pour lui cette première étape a déjà apporté quelques conclusions : « A mon avis l'Essor c'est un peu joué aujourd'hui (Jeudi). Il est difficile de récupérer les secondes perdues. Je connais bien Bonnet. Je l'ai connu quand je courrais à Aix. Je pense qu'il n'est pas imbattable. »

Rechercher une actualité
Votre recherche
Page spécialeTaper le début du nom de la page spéciale et choisir dans la liste.
Publiée du
Calendrier
Au
Calendrier

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite