• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

70 090521 TW 072  Gus Sev.jpg
Bientôt la reprise !
OK
Billets
          • Le 15/04/2016
          • La Bretagne au centre du monde

          • La Bretagne au centre du monde
          •  

            Partout dans le monde, à l’analyse des résultats d’une grande course cycliste professionnelle, il est question du Tour de Bretagne Cycliste. En Australie en janvier, quand Jay McCarthy remporte sa première victoire pro, en World Tour, au Santos Tour Down Under, c’est comme à Lannion en 2012 ! En février, quand Edvald Boasson Hagen retrouve le chemin de la victoire au Qatar et à Oman, reviennent en mémoire, et dans les discussions, ses exploits à Cancale et à Josselin, en 2007, à 19 ans… Le Norvégien est homme de peu de mots, mais à l’évocation du Tour de Bretagne Cycliste et de ses potentiels successeurs, une décennie plus tard, il lâche : « C’est là où commence une carrière ».

            Toutes les catégories de coureurs ont leurs courses de référence, les cadets se bousculent au Trophée Madiot, les juniors sortent grandis du Trophée Centre-Morbihan, des talents se révèlent ici ou là, mais au moment d’évaluer le véritable avenir professionnel d’un cycliste, le Tour de Bretagne Cycliste, parce qu’il dure sept jours, se situe à la charnière d’une saison, entre classiques inaugurales et championnats, et présente des parcours impitoyables, reste le meilleur indicateur de la valeur brute des futurs champions.

            Le Tour de Bretagne Cycliste est une chance inouïe pour les coureurs bretons aspirant à un avenir radieux. Dès lors qu’ils évoluent en division nationale 1 ou forcent les portes de la sélection régionale, ils sont prioritaires dans l’établissement du plateau pour lequel les demandes de participation pleuvent à seaux et font les cauchemars hivernaux du comité de sélection. La Bretagne est tournée vers le monde, ce n’est pas nouveau, le Breton est voyageur dans l’âme, explorateur, et le Tour de Bretagne lui donne à l’inverse une fabuleuse
            opportunité de retourner vers sa région les feux du monde entier.

            L’Australie, avec son équipe nationale, l’Asie, via une formation japonaise, l’Amérique, aussi bien du Nord (Etats-Unis) que du Sud (Colombie), et l’Afrique, parce qu’il est déjà temps d’assurer la relève de Dimension Data, prolongement de l’équipe MTN-Qhubeka si pétillante au Tour de France – mais qui la connaissait en Europe avant qu’elle participe, et l’emporte, au Tour de Bretagne Cycliste 2012 ? – ont rendez-vous à Quiberon ce 25 avril. On vient de tous les continents pour disputer le Tour de Bretagne Cycliste. Normal, puisque c’est là où, véritablement, une carrière commence.

            Jean-François QUÉNET
            Auteur de l’annuel Grand Livre du Cyclisme Français (Editions Cristel – Saint-Malo)

            Photo de Sébastien Delaunay

Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite