• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

41 Capture d e cran 2018 10 02 a  22.43.17.jpg
Place au cyclo-cross !
OK
Billets
          • Gurvan Musset
          • Gurvan Musset
          • Le 23/04/2020
          • Régionalisation ?

          • Régionalisation ?
          • Certains patrons de région dont Hervé Morin en Normandie et Carole Delga en Occitanie s'étaient fort logiquement prononcés pour un déconfinement décalé, suivant le détail de la carte sanitaire. Tout comme la Bretagne mais aussi la Nouvelle-Aquitaine, ces régions sont moins touchées par le virus. Ce mercredi, le Président Macron était en visite dans le Finistère, à Saint-Pol-de-Léon et Cléder, et il avait évoqué pour la première fois une sortie région par région. En cela, l'exemple allemand est extrêmement instructif... Hélas, le gouvernement a choisi de ne pas engager ce chantier.

            Pourtant, les différences de contamination des territoires sont énormes et il faudra évidemment en tenir compte dans tous les domaines. Il serait juste et logique que le sport soit également concerné. Espérons que la Ministre en charge des sports -qui nous semble parfois totalement décalée de la réalité du terrain- suive aussi ce mouvement en délégant aux fédérations qui, elles-mêmes, travailleront avec leurs comités régionaux au cas par cas. Exit une décision nationale prise pour tout le monde, quelle que soit la région, le sport et le niveau.

            Certaines régions pourraient alors relancer des pratiques sportives, de façon très encadrée. Michel Callot, Président de le Fédération Française de Cyclisme, milite à juste titre pour une ouverture dès le début du mois de mai: "Nous appelons ( ) avec discipline et dans le respect strict des consignes du gouvernement et des recommandations techniques de notre Fédération, à une reprise de l’activité cycliste sportive individuelle à partir du 11 Mai ( )."

            Se pose alors le problème de la reprise des compétitions... Au moment où se succèdent les annulations de courses, il est essentiel de travailler au déconfinement en région mais aussi en repensant notre modèle sportif pour la fin de saison et, sans doute, pour la suite. Le calendrier regroupant les épreuves de haut niveau semble largement compromis: ces courses engendrent des rassemblements de public et de participants et, en outre, de longs déplacements inter-régionaux. Par contre, les courses régionales ne pourraient-elles pas également reprendre dans le cadre d'un déconfinement régionalisé et adapté, dans le respect des règles élémentaires que nous connaissons désormais... 

            Et si l'on va encore plus loin, cette décision permettrait aussi de remettre en valeur des épreuves d'un niveau plus modeste, qui souffrent souvent de la concurrence de courses nationales, y compris dans les jeunes catégories. A une époque où l'on veut repenser de larges pans de notre société et notamment nos modes de consommation via les circuits courts, le sport pourrait aussi tirer les leçons de cette crise. 

             

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite