• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

70 090521 TW 072  Gus Sev.jpg
Bientôt la reprise !
OK
Billets
          • Le 13/11/2014
          • Ronchon

          • Ronchon
          •  

            Oui, je grogne et non, ce n’est pas la météo : la flotte et le vent, ça chasse le parisien de la Toussaint au-delà de la Gravelle ! Ce n’est pas non plus la faute du gamin n°1 qui me rappelle pour la 113ème fois qu’il faut l’inscrire à l’auto-école… Pas non plus celle du numéro 2 qui traîne un sac à dos de 3t500, même que pour noël on va lui acheter un transpalette ou un permis poids lourd… Pas la faute de n°3 qui tousse comme un fumeur de 110 piges et se trimballe dehors en t-shirt… Numéro 4 n’est pas non plus en cause, même si en montant dans la voiture, il a forcément oublié dans sa chambre LA petite voiture vitale : la rouge, celle qui va plus vite… On repart sous le déluge : portière qui claque, retour dans la maison avec les godasses sales qu’on a plus le temps d’enlever… Le chien en profite pour s’enfuir, le chat vous nargue en se roulant dans la couette et en sachant pertinemment – sinistre fourbe à poils- que vous n’avez pas le temps de le jeter par la fenêtre (T’énerves pas Brigitte, j’habite au rez-de-chaussée).

            Et non, ce n'est même pas ça… Y’a autre chose. Et puis soudain, j’ai compris : tout bêtement en regardant le calendrier : LA MI NOVEMBRE, c’est la mi-novembre ! Tous les ans, c’est la même chose : quand approche le 14 novembre, je prends un méchant coup de vieux… Une ride, surtout au mollet et à la cuisse ! Et surtout cette année : 60 ans, c’est un cap qu’il faut franchir, avaler, digérer, ignorer aussi sans doute… En plus, depuis quelques jours, il y a –je ne vous le cache pas- ce nouveau statut de papy : grand père à 60 ans tout rond ! Pfouuuu, ça me fait tout bizarre.

            Oui, le coup de vieux de la mi-novembre…

            Quand je pense qu’il y a encore 30 ans, on gagnait tout ! On montait des cols comme on descend une p’tite bière au soleil; on sprintait les doigts dans le nez ! Aux 4 coins du monde, on se croquait du Belge, on bâillonnait de l’Italien… On dévorait du p’tit cabri Colombien… On explosait du batave… L’Espagnol ? Inexistant… Quant aux Ricains toujours plus malins et aux Allemands omniprésents, on n’en parlait même pas ! Oui, mesdames, messieurs, nous, Bretons, étions les rois du monde !

            Et là, patatra, 14 novembre 2014, Bernard Hinault fête ses 60 ans. Je calcule : 36 ans qu’il a gagné son premier Tour de France. Ce matin, quand mon avant-dernier m’a demandé pourquoi je faisais la tête, j’ai tenté de lui expliquer : "Tu vois mon fils… Bernard Hinault… 60 ans… Le temps qui passe, qui nous dépasse… patati patata…" Et là, le coup de poignard… La feuille qui sort du cartable : "ha ben justement papa… Tu peux me réciter ma leçon sur le néolithique ?" Jeune pissou ! Je ne te parle pas de dinosaures mais de blaireaux : oui, un jour, un blaireau gwenn ha du a lui aussi dominé le monde !

            GM

Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite