• Votre courriel
    Votre mot de passe
  • Partager sur

 

70 090521 TW 072  Gus Sev.jpg
Bientôt la reprise !
OK
Billets
          • Le 24/07/2016
          • Vivement 2017

          • Vivement 2017
          •  

            Evidemment, ceux qui regardent uniquement le classement du Tour, en sirottant le p'tit noir sur la terrasse du café du commerce, retiendront que Warren Barguil termine 23e à près d'une heure... Evidemment, ils critiqueront en disant que le jeune homme n'a pas répondu aux espérances. Avouez avec nous que cette courte conclusion ne reflète guère une vérité toute autre.

            Un sportif de haut niveau comme un cycliste doit se présenter au départ d'un grand rendez-vous en étant au top de sa forme. Sur les routes du Tour de France, il n'y a pas de place pour le doute. Après un très joli Tour de Suisse, nous pouvions penser que Barguil avait retrouvé l'intégralité de ses moyens. Ce n'était visiblement pas le cas... Le terrible accident du 23 janvier 2016 en Espagne a certainement laissé des traces dans la tête, les jambes et le collectif. La préparation du Tour n'a pas été effectuée dans les meilleures conditions; le coureur est donc arrivé sur les routes de la grande boucle sans savoir réellement où il est était. Dans la longue route vers un objectif tel que le Tour de France, un petit grain de sable peut suffire à tout bouleverser.

            Néanmoins, les points positifs ne manquent pas... Déjà, il faut admettre qu'ils sont nombreux ceux qui n'auraient même pas pris le départ ! Après un tel traumatisme, beaucoup auraient renoncé et modifié leur programme de compétition, en évitant de se mettre en danger sur la plus grande course du Monde. Ensuite, l'atitude de Warren sur cette 3e semaine du Tour laisse entrevoir une condition qui s'est améliorée au fil des jours. L'an passé, il avait perdu pied en fin de Tour. Cette année, il prouve qu'il a progressé au fil des étapes. 

            Warren n'est pas satisfait de son Tour de France et on peut aisément comprendre ce compétiteur qui vise avant tout la gagne... Place à la Vuelta où il pourra retrouver la grande forme, sur des routes où il brilla dans un passé récent. Et n'oublions pas enfin que le jeune homme n'a que 24 ans: il a tout l'avenir devant lui. Quintana a 26 ans... Bardet, 25; Mollema, 29; Aru, 26... 

             

            Gurvan Musset

Annonces

Mentions légales | Designed by diateam | Powered by diasite